Partagez
 

 I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - Empty
MessageSujet: I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday -   I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - EmptyJeu 23 Mai - 20:01


I can not leave without you.
Daire Berckley & June K. Sunday


J'arrive enfin à la hauteur d'une partie de la jungle qui nous entoure. C'est un beau décor qui s'offre à mes yeux et je ralentie mon allure un peu fascinée par ce décor exotique. Un coup de canon me sort de ma contemplation, c'est le deuxième il me semble, que deux pour un Bain de Sang. C'est bien trop peu, cela va rendre ma survie un peu plus dure. C'est mal de penser ainsi, mais je n'ai pas vraiment le choix, si c'est pour survivre il faut que je change ma façon de penser dès maintenant. J'aurais même dût commencer cela dès que j'ai su que j'allais faire partie des Jeux. Mais j'ai eu l'esprit si perturbé que je n'y est pas pensé mais à présent j'ai l'esprit clair.

Cela doit faire plus de dix minutes que j'ai quitté la Corne mais après un court arrêt pour vérifier si aucun bruit de pas se faisait entendre. Après une vérification qui se montra positive pour moi, je m'arrêta quelques secondes pour faire le tour rapide des affaires que contenait mon gros sac. Vraiment pas mal, beaucoup de choses pour survivre. Ainsi satisfaite, je replace mon sac sur les épaules et pars d'un pas rapide loin de la Corne, m'enfonçant toujours un peu plus profondément dans la Jungle. Pourtant, je décide bien vite de stopper mon chemin pour faire le point sur ma situation, avec pour seul défense un boomerang édenté, je me sens véritablement en danger, il faudrait que je trouve mon alliée, Daire... Je me demande bien par ou elle est allée. Quand j'ai fuie la Corne avec mon sac j'ai vu qu'elle avait pris une direction semblable à la mienne, un peu plus vers l'Ouest. Du coup je pars vers le Nord-Ouest, je marche en diagonale pour m'éloigner tout en essayant de me rapprocher de Daire. Je sais bien qu'entre nous deux je dois être la plus rapide, alors il y a des chances que nous nous croisons, mais j'ouvre quand même grand les yeux, et je tiens à ma main la seule arme mis à ma disposition.

Plus je m'enfonce dans ces lieux, plus je sens que cet endroit est redoutable. Je sens à nouveau la peur parcourir les membres de mon corps mais elle ne me paralyse pas, c'est comme si elle me donnait la détermination pour ne jamais fléchir face à n'importe quelle situation. C'est un sentiment bien étrange que je ressens mais je n'y prête pas grande attention, car je suis bien trop concentrée sur la verdure de l'arène pour chercher le pourquoi du comment. Parfois des branches me coupent le chemin mais avec mon boomerang édenté je lacère les branches et pousse les débris d'un petit coup de pieds pour qu'ils se perdent dans la végétation sauvage. Je ne veux laisser aucun indice sur mon passage par ici. Je dois être très prudente. Je me fais discrète dans mes déplacements et mes sens sont à alerte, au moindre bruit je serrais au courant de la présence d'un tribut à moins que celui-ci soit particulièrement discret. Ce qui serait pas mal étonnant vu que moi même j'ai du mal à rester silencieuse dans ma progression.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - Empty
MessageSujet: Re: I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday -   I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - EmptyMer 29 Mai - 22:02


“I can't leave without you..”
Swan Kae

Daire Berckley & June K. Sunday


On était finalement partis pour aller chercher ce foutu arc ! Non mais ! Mettre nos vies en danger pour un arc, qu'ils sont imbéciles. Quoi que, si Aydan avait cet arc, on serait l'alliance invincible ! J'aimerais bien, être invincible, moi, et retourner dans mon district pour faire.. pour faire.. en fait, je n'y ai pas encore pensé, mais ça viendra. On marchait quand tout à coup, je vis un magnifique papillon rose. La seule chose que j'aime, au point d'en collectionner, sont les papillons. Il en a beaucoup dans mon district, à cause des substances de laine et autre. J'en ai au dessus de 64 espèces différentes. C'est la première fois que j'en vois un aussi grand et aussi.. rose. Il est magnifique. Sans m'en rendre compte, en le suivant du regard, je déviais de ma trajectoire jusqu'à finalement me perdre, perdre mes alliés et perdre de vue le papillon.

« Mince », me dis-je à moi-même.

Je continuai donc à marcher dans cet environnement, mafoi, non-original. Jusqu'à temps que je croise quelqu'un. En fait, cette jeune fille était dos à moi. Elle était un peu plus grande que moi et ne m'avait, sans aucuns doutes, pas entendue. Je ne paniquais, jusqu'à temps que je vois son arme. Un arc. L'arc et les flèches que nous cherchions, avec Aydan et Finnchaem. Là, je commence à voir de petits tremblements, ma respiration deviens un peu plus bruyante. Mais il paraît que j'étais assez loin, vu que la fille ne m'avait pas entendue. En fait, elle regardait la mousse sur l'écorce d'un arbre.. Probablement pour savoir si elle est comestible! Puis, vaint à mon esprit, ce que je pourrais faire. Je pourrais la tuer non ? Une lance bien placée et hop, à moi l'arc. En fait, à Aydan l'arc ! Parce que, moi, je ne sais pas m'en servir ! Voilà. C'est ton tour Swan, vas-y ! Lance ta lance. Lance-là, allez ! Vise bien. Vise la tête, voilà, vise-là bien ! Prend ton élan, lance.. allez Swan, du nerf lance... et ........ HOP.

Les secondes suivantes n'étaient que pure folie. La lance s'installa gravement dans la poitrine de la tribute du district 5, directement dans son coeur. Un coup de canon retentit, les oiseaux s'envolèrent tous, et le corps tomba sur le sol lourdement. L'arc se tenait directement à ses côtés. Voici la premier meurtre des 4e jeux. J'étais encore en transe quand tout à coup, un son me remit sur le vif. J'observai autour de moi, et vit une jeune fille, qui se tenait assez loin, voir 200 mètres. Mon sang se frigorifia. Elle m'avait, vue pour sûr. Ni une ni deux, je pris l'arc et les flèches qui étaient sur le sol devant moi et quitta le cadavre juste avant qu'il ne se fasse emporter avec son sac sur le dos. Je courais dans la jungle. Je failli trébucher des dizaines de fois, je ne savais pas où aller. J'avais peur. Je ne voulais pas que la petite me rattrape. Elle était probablement plus forte que moi, malgré son jeune âge. Elle a l'air d'une carrière. Je fuyais donc, dans un direction inconnue, en espérant recroiser Aydan et Finn. J'avais peur, aidez-moi...

@Swan


RP SUIVANT
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - Empty
MessageSujet: Re: I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday -   I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - EmptyJeu 30 Mai - 3:11

J'en vins à m'arrêter afin de reprendre un peu mon souffle, et voir si la mousse qui était omniprésente autour de nous était comestible. Je sentais déjà que June pourrait survire un jour ou deux sans moi, puisqu'elle n'est pas recherchée elle... Il ne me fallut pas trois secondes pour me retourner, qu'une lance vint se planter dans mon cœur, la lance de la fille du District 8, je lui souhaite de ne pas gagner, pour moi la seule qui peut à présent gagner dans mon cœur c'est June. Je m'écroula au sol, retira la lance de ma poitrine afin de la laisser à June, puisque que la fille était partie en courant avec mon arc et mes flèches. Des larmes salées vinrent se loger au creux de mes yeux, avant de rouler sur mes joues pour tomber dans un petit 'ploc !' sur l'écorce de l'arbre où reposait ma tête. Je vis June non loin de moi, je la vis me regarder avec tristesse dans les yeux, je lui indiqua la lance en lui montrant en baissant les yeux sur celle-ci, j'essayais d'enlever les lanières de mon sac a dos, je plus en défaire une avant que la deuxième tombe.
Ma respiration était lente et sifflante, n'importe qui pourrait me trouver, mais e ne cherche pas le pourquoi du comment, ma mort sonnant. J'entendis un bruit sourd, le canon ai-je imaginée, avant que mon corps sans vie sois transposée dans l'hovercraft, je n'ai pas tenu ma promesse de protéger June, et j'en subi les conséquences, June gagne pour moi et ton discrict.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - Empty
MessageSujet: Re: I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday -   I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - EmptyJeu 30 Mai - 13:14

]

I can not leave without you.
Just June K. Sunday


Toujours pas d'alliée en vue et sans Daire je sens que je ne ferrais pas long feux, après tout je ne suis âgée que d'une petite quinzaine d'année, contrairement à ses carrières sanguinaires je ne vaux pas grand chose. Certes je sais me battre au corps à corps mais si ils avaient des armes à distance ? Si ils étaient plusieurs ? La j'étais bien sûr foutue.

Quelques bruits de branches cassées me font sursautés, d'un bond je me retourne et me force à analyser la source du bruit. A ma droite, j'en suis presque certaine. Et le bruit s'éloigne très vite, quelqu'un fuit sans doute, et ils se dirigent loin de moi. Je fais quelques bonds dans l'herbe puis me cache derrière un arbre pour observer. Je vois la fille duqhuit s'enfuir à grande enjambées mais qu'elle est pathétique à tribucher tout le temps ! Cependant mon regard se détourne vers un arbre non loin de moi, plus précisement la ou il prend racine dans la terre. Là, allongée je découvre une lance plantée dans un corps quasiment inerte. Celui de Daire... Mon sang ne fait qu'un tour et je m'élance vers mon alliée en oubliant toutes précautions pour se montrer discrète.

Arrivé à son chevet, je vois bien qu'il n'y a plus rien à faire, mais au fond, je l'ai su dès que j'ai compris que c'était elle qui avait été attaquée. Les larmes coulent sur ses joues, je sais bien qu'elle tenait à qu'on fasse les Jeux ensemble, mais voilà qu'il est trop tard. Elle me montre la lance pour que je la prenne mais je ne peux pas le faire, en le faisant je lui offrerai une dernière souffrance avant de quitter cette terre. Alors je reste là, même si l'absence de mes larmes me font passer pour une fille sans coeur, c'est faux, je n'arrive tout simplement plus à pleurer mais si je le pouvais je suis sûre que je l'aurais fait. Déjà que je lutte à grande peine pour ne pas serrer mon alliée dans mes bras mais après tout cela vaut mieux je crois. Elle détache les lanières de son sac pour m'en faire cadeau. Je la remercie avec une voix défaillante, j'ai du mal à encaisser le fait qu'elle me quitte déjà.

Le coup de canon annonçant la mort de la tribute du district Cinq retentit. Voilà qu'elle est morte, je peux prendre la lance, seulement je ne le fais pas de suite. J'attends à genoux tout près d'elle pendant plusieurs minutes. Je ne sais pas ce que j'attends, sûrement rien, mais il faut que je fasse mon deuil rapidement alors autant le faire maintenant pour ensuite me re concentrer pleinement dans les Jeux. Je me ressaisis un peu après, m'empare de son sac et le vide. J'y découvre la même chose que dans le mien. Sans hésiter, je mets les choses les plus inutile sur le côtés, je n'ai nullement besoin de chauffe plat, sac de couchage ou encore fil de pêche en double. Par contre les cuisses de poulet constitue une nourriture convenable pour alimenter mon estomac alors je les garde mais mon sac ne peux pas être beaucoup plus rempli qu'il ne l'est déjà. J'abandonne la bâche, la lampe et les biscuits de Daire que je répands dans les hautes herbes avant de les écraser jusqu'à qu'il ne reste que de minuscules miettes. Je mange aussi sa chocolatine. Il ne me reste que sa gourde bien pleine - dont je prends quelques gorgées car il fait très chaud - et les cuisses de poulet. Il ne me reste qu'a ranger tout ça maintenant. Je prends mon sac, prends les chocolatines à l'intérieur et les fourre dans ma poche, mais je me ne me convaint pas d'abandonner mon fil de pêche alors il ne me reste que peu de place dans mon sac, j'y mets facilement les cuisses de poulet de Daire et je force un peu plus pour réussir à casser la gourde. Voilà, maintenant plus rien ne peu rentrer mais ça va mon sac n'est pas beaucoup plus lourd. Je le laisse sur place quelques minutes pour aller éparpiller un peu dans les alentours les affaires abandonnées. Quand je reviens sur place, je place mon gros sac sur les épaules et arrache la lance du corps de mon alliée. Dans un souffle je lui adresse mes adieux puis m'élance en trottinant dans le sens contraire empruntée par celle qui a assassinée mon alliée.

RP SUIVANT
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - Empty
MessageSujet: Re: I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday -   I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday - Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I can not leave without you. [ One Day ] - Daire Berckley & June K. Sunday -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciennes Arènes :: Arène Amazonia [Édition 3] :: Zone 6-