Partagez
 

 Freakshow (Cérémonie Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






Freakshow (Cérémonie Libre) Empty
MessageSujet: Freakshow (Cérémonie Libre)   Freakshow (Cérémonie Libre) EmptyVen 19 Juil - 1:37



Il ne savait pas l’heure qu'il était, mais il savait simplement que cela faisait une bonne dizaine de minutes que le monstre qui lui servait d’hôtesse tambourinait à sa porte en criant son nom. Il savait que c’était la cérémonie aujourd’hui et sérieux, il en avait absolument rien en branler de l’horaire que l’hôtesse voulait absolument respecter. Il se leva donc en grognant et alla ouvrir la porte de sa chambre, nu.

-ED… AAAAAAAAAAAAAH MAIS QUE FAIS-TU NU !


Il la regarda, un rictus déformant son visage, il la méprisait énormément. Il aimait bien les gens du Capitole généralement, mais cette femme l’exaspérait, elle le faisait chier. Elle le prenait pour un enfant et il détestait cela. Il lui lança sur un ton sec :

-Ta gueule, fais venir les stylistes je serais prêt dans 15 minutes pour eux. Tu n'es pas contente . Va te plaindre à mon oncle. Ouais tu vas encore me dire que je suis un foutu gosse de riche, mais cesse de faire chier tes tributs, c’est surement pour ça qu'aucun tribut du 2 n’a gagné encore, ils ne veulent pas te revoir.

Le visage de l’hôtesse valait cent dollars. Eddie savait qu’il l’avait vraiment insultée et il ne regrettait pas du tout, il savait que sa famille allait faire taire l’affaire et il aurait une tape sur les doigts. Il ferma la porte et entendit la femme crier un truc du genre : espèce de morveux ! » Il éclata de rire et se dirigea dans la douche, il se lava rapidement et sortit avec seulement une serviette autour de sa taille. Il dut attendre au moins une dizaine de minutes avant que son équipe de stylistes arrive. Ils étaient surexcités à cause de ce qu’il avait dit à l’autre folle. Eux aussi la détestaient. Eddie ne fit pas de cas et les laissa faire et remarqua alors son habit pour la soirée. Il regarda l’heure et remarqua qu’il ne lui restait que 20 minutes avant de devoir partir. Il n’avait pas vu le temps passer. Il enfila alors rapidement son costume et se dirigea vers l’ascenseur où la furie l’attendait. Elle lui lança un regard noir qu’il ignora. Ils descendirent vers le hangar et se mirent en place. Il ne restait que 2 minutes avant que le grand cirque commence. Son hôtesse s’approcha de lui et arrangea son habit. Il dégageait une candeur et une magnificence, en d’autres mots, il allait s’attirer les regards. Il posa son propre regard sur le chariot de Pierce. Depuis la moisson, Éddie voulait être allié avec ce Dieu grec, bien sûr il savait que Pierce était hétéro et que bien sûr il allait surement se rendre en finale avec lui et ils donneraient le combat le plus épique d'histoire de ces jeux.

L’hymne de Panem, retentit et les chariots s’élancèrent. Dès que Pierce apparu sur le circuit les cris fusèrent. Pierce était dans un habit luxueux qui le mettait vraiment en valeur. Eddie ne put se retenir de regarder Pierce. Il se reconcentra lorsqu’il aperçut que c’était son tour d’entrer en scène. Lors de son entrée, les cris étaient aussi forts que pour Pierce. . Il savait que lui et son allié allaient faire sensation dans cette arène. Il savait que les cris seraient moins forts pour les autres tribus. Il finit par arriver devant la tribune du président et son chariot se plaça à côté de celui de Pierce. Il lui lança un regard complice, il avait hâte d’aller dans cette arène et de tout dégommer. Au bout d’une dizaine de minutes, tous les chars étaient rendus devant la tribune, la musique baissa et le président se présenta au micro :

-Bonsoir peuple de Panem, bonsoir chers tributs. Vous êtes des êtres courageux et d’ici une semaine vous serez dans l’arène et vous ferez tout pour survirvre. Vous allez représenter fièrement votre district dans cette aventure. Sur ce, je déclare les 8ième Hunger Games ouvert ! Puisse le sort vous être favorable. Faites une longue ovation à nos tributs !

Les cris de la foule étaient stridents lorsque les chars se mirent en route vers le hangar, une fois arrivés au hangar, Éddie se dirigea vers Pierce et lui lança :

-On se voit à l’entrainement, on va leur montrer qui sont les meilleurs.

Sur cela, il disparut et alla rejoindre l’autre folle qui lui servait d’hôtesse. Ils prirent l’ascenseur et elle semblait avoir oublié l’incident de l’après-midi et était tout excitée par la performance de son tribut. Elle sautait partout, tandis qu’Éddie restait de marbre. Après être arrivés, ils mangèrent et Éddie alla admirer la ville sur le toit.


Freakshow
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Freakshow (Cérémonie Libre) Empty
MessageSujet: Re: Freakshow (Cérémonie Libre)   Freakshow (Cérémonie Libre) EmptyVen 19 Juil - 6:07

Qu'est-ce que je fais ? Où je dois aller ? Je veux rentrer ... je me sens si seul, abandonné des miens. Ma famille me manque terriblement, surtout mes frères Milo et Aaron. Ils sont plus âgés que moi, ils pourraient me conseiller. Milo m'avait dit que je pouvais m'en sortir rien qu'en grimpant aux arbres et en fabriquant du poison. J'espérais simplement qu'il ait raison. Aaron me trouvait intelligent et futé, moi pas. Ce sont mes frères et ils ont voulu me réconforter. Tout le district 11 m'a porté un salut silencieux, ça m'a fait chaud au coeur. Pourtant, j'aurai espéré que quelqu'un se porte volontaire ... je n'ai que 12 ans après tout. J'attends sur le bord de mon lit, me tordant les doigts de stresse. Je regarde la pièce, vaste et luxueuse. Rien à voir avec ce qu'on possède au district 11. Je me sens mal, pas à ma place et je crois bien que je ne ferai pas long feu. Soudain, quelqu'un vint frapper à la porte. Il s'agit d'Elbora Fennek. C'est la dame un peu extravagante qui a appelé mon nom lors de la moisson. Elle est gentille, mais un peu bizarre. Elle ouvre lentement la porte et me jette un regard las.

- Tu n'es pas habillé mon chou ?

Je sais qu'au fond ça l'agace de s'occuper de moi. Elle aurait voulu se retrouver dans un autre district, ou même avoir un gaillard plus âgé. Je ne lui réponds pas et me lève tranquillement. En sortant de la pièce, nous nous dirigeons vers le buffet. Là encore, j'ai le droit à toutes sortes de pains, de céréales, de brioches et de confitures de tout les goûts. Je me goinfre jusqu'à n'en plus pouvoir. Elbora me fait de grands yeux indignés. Désolé, mais chez moi on ne se nourrit pas suffisamment, alors j'engloutis tout ce qui passe sous ma main. Je ressemble à un petit sauvage.
Quelques minutes plus tard, les stylistes font leur apparition. Simmona et Willgard me regardent tristement. Je suis petit, chétif, les oreilles décollées, les cheveux en batailles et des yeux ternes. En quelque sorte, il va être difficile de faire de moi le plus beau des spectacles. Simmona est une femme corpulente aux goûts très originaux. Elle me tourne autour, me lève les bras, fouille dans mes cheveux et soupire.

- Bien, on va essayer de faire quelque chose de ... tout ça, dit-elle en me désignant.

Je ne réponds rien. J'ai trop peur de parler, de dire une bêtise. J'ai l'impression d'être déjà mort de toute manière. On me déshabille et je me retrouve nu comme un vers au milieu de la pièce. Willgard vient me mesurer. On apporte quelques tissus, des fruits, du blés, et plein d'autres choses en rapport avec mon district. Je souris. Willgard est un homme gentil, un peu excentrique et fou, mais vraiment sympathique. Il est très tactile, et je n'ai pas l'habitude, mais bon ... il me porte dans son coeur. Il me sort quelques blagues pour me faire sourire, pour me décontracter. C'est un homme plutôt jeune, habillé tout en satin violet, brodé de quelques fils d'argent élégants. Au bout d'une heure de préparation, on m'apporte un miroir. J'ai l'impression de ressembler à une poupée de fruits ...

- C'est ... original, dis-je pour leur faire plaisir.

On pourrait mettre une corbeille à fruits sur le char, ça reviendrait à la même chose. Je possède un chapeau qui déborde de raisins, de poires, de pommes et de bananes. Mes habilles ressemblent à de la paille. J'ai des gants brodés de blés et des bottes en cuir brun clair. On m'a maquillé comme une fille, je déteste ça. Mes cheveux sont hérissés vers le haut avec une tonne de gel. Ca me donne un certain look, mais je doute fort que l'originalité de mes stylistes plaise à tout le monde.

- N'oublie pas, souris et tu seras le plus mignon de tous, m'encourage Willgard.

Je hoche la tête et descends vers les hangars. Là m'attend un char. L'hymne de Panem retentit et quelques secondes plus tard je me retrouve dans la rue. Derrière moi le district 12, devant le 10. Certains sont bien mieux habillés que moi, surtout celui du district 1 ... je déglutis péniblement en voyant la foule. Ça hurle et applaudit de tous les côtés. Ces gens me font peur. Pourquoi ressemblent-ils tous à des clowns ? Soudain je vois mon visage sur des grands écrans. Je souris et la foule semble attendrie. Bah, je fais ce que m'a dit Willgard, je lui dois bien ça. Enfin, tous les chars s'arrêtent devant le président du Capitole. Il me fait plus peur que tous les gens réunis ici.

-Bonsoir peuple de Panem, bonsoir chers tributs. Vous êtes des êtres courageux et d’ici une semaine vous serez dans l’arène et vous ferez tout pour survirvre. Vous allez représenter fièrement votre district dans cette aventure. Sur ce, je déclare les 8ième Hunger Games ouvert ! Puisse le sort vous être favorable. Faites une longue ovation à nos tributs !

Je regarde autour de moi. J'ai bien l'impression d'être le plus jeune. Je n'ai aucun mentor et du coup, j'ai de grande chance de mourir dès le coup d’envoi sur la corne d'abondance. Je me sens seul au monde et j'ai l'impression que mon sort est déjà scellé. Si seulement j'avais un mentor pour me guider. Je tremble, mais ne cesse pas de sourire. Il faut que la foule m'aime si je veux m'en sortir. Les chars reprennent la direction des hangars. Je vois déjà les gars du district 1 et 2 se parler comme des amis. C'est certain qu'ils vont faire une alliance et éradiquer les plus faibles. Il faut que je me montre fort lors des entrainements. Willgard et Elbora viennent me chercher en applaudissant comme des furies. Ils sont tout excités et rient trop fort. Les autres tributs me dévisagent grossièrement, je suis super gêné.

- Tu as été formidable Loic ! Je suis sûre que la foule t'apprécie déjà ! me dit Elbora d'un ton enjouée.

L'effet de mon sourire semble l'avoir boosté. Peut-être qu'elle croit en moi à présent ... J'espère simplement qu'en passant devant le jury j'aurai une bonne note pour remonter dans son estime. Willgard me propose un jus de fruit. J'accepte volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
 

Freakshow (Cérémonie Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Le Capitole :: Cérémonie d'Ouverture-