Partagez
 

 Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan Empty
MessageSujet: Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan   Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan EmptyLun 20 Mai - 17:34

Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan 762581AmberHeard16
L'entrée dans l'arène était imminente. Les jours qui allaient suivre s'avèreraient cruciaux pour le déroulement des Hunger Games. Peut-être étaient-ce là mes dernières heures d'existence. Dernières heures d'existence dont je devais faire bon usage. Tenter de mettre en place un semblant d'alliance ? Le vainqueur de la première édition n'en avait pas eu, et celles de la deuxième n'avaient même pas eu lieu d'être. Les pactes étaient fragiles et bancales. Trop instables. Trop incertains. Dès que les choses tournaient au vinaigre, les trahisons allaient de bon train. Mais aurais-je une chance sans ? Je souhaitais mettre toutes les probabilités de mon côté. Il suffisait de trouver des personnes dignes de confiance. Je ris sarcastiquement. Trouver une personne digne de confiance alors qu'un seul allait en réchapper au final ? Tu crois un peu trop en la bonté humaine Finn.

Enfin bref. Je devais au moins essayer de nouer quelques liens. Histoire de ne pas être la première tête à faire tomber sur la liste des personnes à abattre. Mon statut de carrière en lui-même me plaçait déjà dans une position difficile. Inutile donc d'aggraver les choses en traitant tous les autres tributs comme des cloportes. D'ailleurs, c'était la seule édition à ce jour où les carrières ne s'étaient pas alliés. Je refusais d'avoir à faire à Nikolas, le tribut du un, d'une quelconque façon que ce soit et Posy, celle du district deux... Eh bien Posy était simplement trop jeune. Je ne voulais pas porter la responsabilité de sa vie. De sa mort. Je devais penser à moi et à mes intérêts pour une fois. Et devoir veiller sur une personne revenait à ne veiller plus que partialement sur sa propre vie. Je ne pouvais pas me le permettre. Il fallait que je trouve des alliés capables de couvrir mes arrières. Tu en demandes un peu trop Finn... Que tu es exigeante.

Je pénétrais dans la salle d'entraînement. Tout le monde vaquait à ses occupations. Tout le monde tentait d'apprendre une énième technique de survie. C'était un bien triste spectacle. Allions-nous réellement nous entretuer ? Allais-je tuer ? J'avais encore du mal à me faire à l'idée. J'étais prête à beaucoup de choses pour mon salut, mais celle-ci me restait encore en travers de la gorge. Je balayais la salle du regard. Un garçon avait attiré mon attention depuis notre arrivée à tous au Capitole. Non seulement de part son physique atypique, mais également par son associabilité évidente. Il n'en demeurait pas moins intéressant pour une éventuelle alliance, ses capacités au tir à l'arc étant plutôt impressionnantes. Peut-être que derrière sa carapace, il était... Disons gentil. Personne n'avait encore tenté de l'aborder. Alors personne n'en savait rien. J'allais tenter ma chance aujourd'hui.

Il était au stand de tir. Je m'approchais sans toutefois m'essayer à l'arc. Je n'avais jamais été très douée à distance, je m'en sortais vraiment juste. Un autre avantage à s'associer avec ce gars : on allait pouvoir se compléter. « Bonjour ! » Commençais-je avec un grand sourire chaleureux made in Murphy. « Tu es vachement doué dit donc. » Un petit compliment bien placé pour commencer à briser la glace. D'ailleurs, je n'avais même pas eu à me forcer, puisque c'était la pure vérité. « Je m'appelle Finnchaem. Mais tout le monde m'appelle Finn. Je viens du district quatre. » Une brève présentation, histoire de ne pas passer pour une malpropre. « Tu ne voudrais pas m'enseigner quelques trucs ? Je suis vraiment, vraiment très nulle avec un arc. » J'avais déjà essayé dix milles fois de m'améliorer. Mais peut-être que ça allait être différent avec lui. Qui savait. Et puis, ça nous permettrait de nouer un semblant de lien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan Empty
MessageSujet: Re: Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan   Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan EmptyMar 21 Mai - 9:48

¤ Aydan Bright ¤
Tribut du district 12
Je pénétrais dans la salle d'entraînement et me dirigeais vers le stand de tir sans un regard pour personne. Je n'étais pas là pour me faire des amis, mais pour tuer. Je n’envisageais pas de faire une quelconque alliance. On ne peut compter que sur soi même dans ces cas là, mais si je restais seul … Avais-je des chances de survie moins nombreuses que si je m'alliais avec un autre tribut ? C'était la question et je ne trouvais pas de réponse. Je savais chasser, tirer à l'arc, lancer des couteaux et je connaissais de nombreuses plantes. Je pouvais m'en sortir, mais si l'arène ne s'y prêtait pas ? Je pensais à l’édition précédente. Les alliances n'avaient servi à rien. Deux dans une salle où l'on doit s’entre tuer. Je préférerais que l'arène de cette année soit plus du genre de la première. J'aurais plus de chances de survie dans ce cas là. Et puis, pour faire des alliances, il fallait que je parle aux autres et ça, je ne le ferais pas. Je ne parlerais à un autre tribut que si celui ci vient vers moi. Et que ce n'est pas pour me provoquer ou quelque chose du genre. Je n'avais adressé aucun mot à personne depuis mon arrivée ici et les autres l'avaient sans doute remarqué puisqu'il me laisser tranquille. Et c'était plutôt une bonne chose, j'avais l'habitude d'être seul et ça ne me dérangeait pas.

Tout en marchant, je remarquais les tributs du 11 et du 10. Les deux filles qui ne faisaient … rien. Elles comptaient survivre comment au juste ? En nous écrasant ? Je détournais le regard. Je me fichais des autres après tout. Et puis je ne pouvais pas en vouloir à ceux qui ne s’entraînaient pas. Ces trois jours étaient importants, mais on ne peux pas apprendre à manier une épée en quelques heures. Il faut du temps, des années. Même pour lancer un couteau convenablement, il faut beaucoup d'entraînement. Je ne cherchais pas à apprendre de nouvelles choses. Je savais tirer avec un arc ou une arbalète et manier les armes de lancer. Venir d'un district difficile avait certain avantages. J'ai toujours était pauvre. Et dans le 12, je vis au jours le jours. Je chasse, je vends mon gibier. Je survis comme je peux. Il suffira de faire pareil dans l'arène, mais avec des tributs qui voudront me tuer pour qu'ils puissent aux même vivre. Mais je ne me laisserais pas faire, j'ai fais une promesse à Abby et je compte bien la tenir.

Après avoir traversé le gymnase, j'arrivais enfin au stand de tir où était installées de nombreuses cibles. Je saisis un arc sur un étalage et alors que je m'emparais d'une flèche, un bonhomme vêtu de blanc prit la parole. Il commença à m'expliquer comment m'en servir. Je le regardais de mes yeux violets et pris la parole. « Je sais tirer » Toujours cette voie froide et tranchante, peu accueillante. Il me regarda, sûrement surprit par le ton que j'avais employé et se recula en croisant les bras, un air … de défi ? Il voulait que je lui prouve que je savais tirer sur ses foutues cibles à peine à dix mètres de moi ? J'encochais la flèche et tendis la corde en détallant rapidement les lieux. J'aperçus un mannequin à l'écart. Il ne faisait pas parti de l'atelier. S'il fallait vraiment que je tire sur ça pour qu'il me laisse en paix … Je me tournais vivement et une seconde après, la flèche partit en direction du crâne du mannequin et se planta dans son front. Je ne jetais même pas un œil à l'autre, mais je l'entendis s'éloigner et je me saisis d'une deuxième flèche. Alors que j'allais pour tirer à nouveau, une voie retentit derrière moi. « Bonjour ! Tu es vachement doué dit donc. » Je baissais l'arc et tournais la tête vers le tribut. Je reconnus la carrière du quatre. Pourquoi elle venait me parler ? Quel avantage avait-elle à le faire ? Je ne la remerciais pas, ce n'était pas dans mes habitudes. Quand je ne connaissais pas les gens, je n'étais franchement pas la personne la plus sympathique de Panem. A ce jour, la seule personne avec qui je rigolais et parlais librement, c'était Abby. Elle enchaîna immédiatement. « Je m'appelle Finnchaem. Mais tout le monde m'appelle Finn. Je viens du district quatre. » Au moins, elle était polie. Et puis, à bien y réfléchir, si elle se débrouillait bien avec une arme, elle pourrait faire une potentielle alliée. Mais pour ça, il va falloir que je parle un petit peu plus.

« Moi c'est Aydan. Je viens du douze. » Ma voie était un peu moins froide que tout à l'heure, mais elle n'en était pas chaleureuse et encourageante pour autant. Mais toute mon enfance, j'avais été sujet aux moqueries ou insultes en tout genre. Alors je me méfiais maintenant. « Tu ne voudrais pas m'enseigner quelques trucs ? Je suis vraiment, vraiment très nulle avec un arc. » Elle voulait que je lui apprenne à tirer ? Je ne m'attendais pas vraiment à ça, mais bon. Pour lui apprendre quelques trucs, il faudrait d'abord que je vois comment elle tire. « Tire une flèche pour voir. » Je lui tendis l'arc et la flèche. « Il faut que tu te mettes de profil, que ton bras qui tient l'arc soit tendu et tu dois remonter légèrement ton coude quand tu tire sur la corde. Tu vises, et tu tires. Plus tu mettras tes doigts bas sur la corde, plus la flèche ira haut.» Je me surpris moi même à parler autant. Je repensais à mes premiers essais au tir à l'arc avec Abby comme professeur. Je serrais les mâchoires et refoulais ses pensées. Je ne devais pas penser à ça ici.


Dernière édition par Aydan Bright le Mer 22 Mai - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan Empty
MessageSujet: Re: Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan   Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan EmptyMer 22 Mai - 1:24


Doubtfully & Trustfully
Aujourd'hui, c'était l'entraînement. Je comprenais même pas ce qu'il fallait y faire ! En entrant là, tu n'avais que des ados qui voulaient tant bien que mal de d'essayer de manier une épée ou de lancer des couteaux. Nous n'étions pas tous là, encore. Moi, je pris l'atelier le plus facile pour commencer.. faire un feu ! Parce que, si l'arène est comme la première édition, elle se passera au pôle-nord ! On m'avait dit aussi, que le créateur aimait bien le froid. Je crois. Donc, tout ça pour vous expliquer que je suis partie aller faire flamber des bûches.

Après au moins, deux-cent-cinquante tentatives, je répliquai au maître d'atelier qu'il n'était qu'un gros largon - largon? - plein de merde et qu'il pouvait bien aller se faire foutre par les carrières ! Le plus humiliant, c'est que j'ai dit ça très fort, et que le carrière du un n'était qu'à côté. Le regardant avec un air de franfreluche, je décidai de changer d'atelier. Bien sûr, intelligente comme je suis, je regardai autour de moi pour ne pas qu'une arme m'arrive sur la tronche ! Qu'y avait-il ? Des gens qui s'entraînaient à l'épée, un gros tordu machiavélique qui me regardait bizarrement, deux femmes grossièrement obèses morbides qui me faisaient penser à deux lesbiennes en chaleur qui mangent des cupcakes toute la nuit en se dorlotant devant un film de starwars deux gros sac de patates, puis finalement, la fille des bain de minuit qui visait un mannequin dans ma direction.

Heu... attendez. -la petite musique se rompt soudainement- Elle vise ma direction. Merde. OH PUTAIN DE MERDE. Ni une ni deux, la flèche me transperça l'oreille droite faisant couler du sang à flot sur tout le sol. Seul un cri sorti de ma bouche.

« Non mais t'es qu'une grosse /$?$&$/? de putain de &*/%?$%$!! Va te faire %?&%&$/ ma grosse %$$&$$//$ », criai-je ensuite.

Les pacificateurs ont tôt fait de me prendre et de m'emmener à l'étage, où il y a les infirmières. Après des points de sutures atrocement douloureux, je puis enfin me reposer dans un lit confortable, quand tout à coup, quelqu'un cogna hâtivement trois fois à ma porte.. N'étant pas sûre que ce soit ma styliste je ne dis que:

« Entrez.. », d'une voix très frêle et "unsure".

[HRP: Je sais que j'ai vraiment changer le rp. Mais l'autre ne m'inspirait guère. Aupire, on pourra retourner ensuite à l'entraînement ^^ Et j'me disais que c'était plus.. personnel hors de l'entraînement. xD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan Empty
MessageSujet: Re: Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan   Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan EmptyMer 22 Mai - 2:19

Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan 762581AmberHeard16
Aydan. Le garçon albinos du district douze. Sa voix était froide. Distante. Mais je la sentais se détendre au fil du dialogue. Bon d'accord, on était encore loin du grand bavardage entre amis où on se mettait à rire comme des imbéciles nés. Seulement, j'étais contente qu'il ne m'aie pas envoyé paitre dès mon premier mot. C'était un bon début. Avec un peu de patience, j'allais pouvoir le faire s'ouvrir plus. Il devint plus loquace lorsqu'on commença à aborder son sujet "clé". Son domaine de prédilection : le tir à l'arc. Je me saisis donc de l'arc et de la flèche qu'il me tendait pour faire une petite démonstration de mon talent incommensurable (c'était ironique. Évidemment). « C'est parti alors ! J'espère que tu ne prendras pas tes jambes à ton cou lorsque tu auras vu à quel point je suis mauvaise. » Une petite blague pour détendre l'atmosphère. J'esquissais un joli sourire. Je me mis dans la position qu'il venait de m'indiquer. Enfin par là, j'entendais du mieux que je pouvais. Parce que devenir excellente en deux minutes... C'était beau de rêver quoi.

Je décochais finalement ma flèche, plutôt fière de mon tir, lorsqu'une blonde débarqua de nulle part au milieu du chemin que se frayait le projectile. « Oh mon dieu ! Attention ! » Criais-je. Mais c'était trop tard. La flèche lui effleura l'oreille de plein fouet. Elle déballa une ribambelles d'insultes toutes plus chaleureuses les unes que les autres... En même temps, sa réaction était plutôt compréhensible. Je voulus aller la voir et lui porter assistance, mais à peine eut-elle crié que les pacificateurs avaient rappliqué pour l'emmener à l'infirmerie. Je me mis à paniquer. Qu'avais-je fait ? Je m'inquiétais non seulement pour cette fille, mais également, dans une moindre mesure, de mon avenir dans l'arène. Attaquer un autre tribut était totalement prohibé avant les jeux, non ? Cette attaque-ci était purement accidentelle ! Je n'aimais pas blesser les gens. Pas sans raisons en tous les cas. J'aurais bien le temps de me faire détester dans l'arène... Je commençais à me ronger les ongles. « Pourquoi ? Pourquoi je suis aussi nulle ? Bordel... Je suis vraiment la dernière des connes. » Ouais. Maintenant je devais faire peur à Aydan à m'agiter dans tous les sens de la sorte. « Il faut que j'aille la voir. Il faut que je m'excuse... Elle m'enverra probablement chier, mais il faut vraiment que je m'excuse... » Une carrière aussi soucieuse du sort des autres. Du jamais vu. Pas étonnant que le Capitole me déteste autant.

Je m'étais rapidement excusée auprès d'Aydan, vraiment, extrêmement gênée, et j'étais partie le plus vite possible vers l'infirmerie. J'hésitais à toquer à la porte, mais finalement, mes phalanges toquèrent. Silence. Puis un faible "entrez". J'entrais donc. Oh merde. En plus c'était elle. Je ne l'avais pas reconnue en bas, avec toute cette agitation, mais c'était bel et bien elle. La fille des bains. Le tribut du district huit. De quoi j'avais l'air à ses yeux maintenant ? De pas grand chose à mon humble avis. Je m'approchais du lit avec prudence. Peut-être qu'elle allait se mettre à crier dans deux secondes ? Peut-être qu'elle allait me jeter le vase de la table de chevet à la figure ? « Franchement... Je ne sais pas quoi dire. Je suis TELLEMENT désolée... Tu ne peux pas savoir à quel point. » J'avais vraiment l'air d'une conne désespérée entrain de supplier le bon dieu. J'étais tombée super bas ces derniers temps. « Je ferai tout pour me faire pardonner... » Un silence s'installa un petit moment. Peut-être qu'elle essayait de me faire me sentir encore plus coupable. Et soudain, la porte s'ouvrit à nouveau, laissant apparaitre Aydan dans l'entrebâillement. Je m'étais attendue à tout, sauf à ça. Cette apparition était réellement assez inespérée. Mais j'étais contente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan Empty
MessageSujet: Re: Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan   Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan EmptyLun 3 Juin - 18:44

Ft. Finnchaem & Swan
Aydan Bright

Finn se mit donc en place, après avoir écouté mes instructions et m'avoir mit en garde sur sa nullité au tri à l'arc. C'était … vraiment à ce point là ? J'allais bien voir de toute facon et tant qu'elle ne tue pas quelqu'un, ça pouvait aller. Elle tendit la corde et après quelques secondes, ouvrit les doigts. Le tir n'était paas trop mal, bien que pas vraiment prêt d'atteindre la cible. La flèche aurait pu se ficher juste au bord dans la cible, mais un tribut déboula en plein dans la trajectoire de la flèche. La flèche atteint quelque chose finalement, même s'il aurait été préférable qu'elle se contente du vide. Ce qui aurait évité une suite d'insultes destinés à Finn. La pointe de la flèche avait atteint son oreille, rien de grave, mais un peu plus haut et cette fille serait morte. Je me demandais ce qui arriverait si cela se passait. Les jeux n'auraient pas lieux, une nouvelle moisson pour ce district ? Ce n'étais jamais arrivé, mais le responsable ne devrait pas s'en sortir facilement je pense.

Finn se dirigea vers le tribut atteint, mais il était déjà emporté par les pacificateurs, sûrement à l'infirmerie. Finn resta donc là, l'arc à la main, semblant désemparée. Je haussais très légèrement les sourcils. En quoi était-ce grave ? Ce n'était qu'une légère éraflure à l'oreille, rien d'important. Certes, elle aurait pu la tuer, mais ce n'était pas arrivé donc pas de quoi s'en faire comme ca. Et puis, si cette fille perdait cette oreille, elle aurait une ouïe moins bonne, un avantage pour nous, non ? Je me surpris moi même en pensant ça, mais Finn semblait vraiment s'en faire. « Pourquoi ? Pourquoi je suis aussi nulle ? Bordel... Je suis vraiment la dernière des connes. » Elle tournait en rond, l'air vraiment inquiète. Je le contentais de la regarder, les bras croisés. J'étais vraiment étonné par sa réaction. « Il faut que j'aille la voir. Il faut que je m'excuse... Elle m'enverra probablement chier, mais il faut vraiment que je m'excuse... » Qu'elle … s'excusec ? Au pire, la fille du huit aurait un petit bout d'oreille en moins et je dis bien au pire. Je décroisais les bras et me tournais vers Finn. « Je pense que tu ne devrais pas t'en fai … » Elle ne m'écouta pas et s'excusa avant de partir vers l'infirmerie. Je soupirais légèrement et ramassais l'arc qu'elle avait laissé tomber dans la panique. Qu'est-ce que je devais faire ? La suivre et peut-être arriver à une alliance ? Ou continuer l'entraînement seul. J'optais finalement pour la première solution et je me dirigeais à sa suite d'un pas tranquille.

J'arrivais devant la porte de l'infirmerie et attendit une minute ou deux, pour voir s'il y avait de l'agitation. J'entendis des bruits de voie, sûrement celle de Finn, suivit d'un silence. Je choisis ce moment précis pour tourner la poignée de la porte et pénétrer dans la pièce en refermant le battant de bois. Il n'y avait pas encore eu de cris ou quoi que ce soit, mais peut-être que ça n'allait pas tarder. Je m'appuyais contre un mur à côté duquel se trouvait le lit et croisais les bras. Je ne dis pas un mot, attendant qu'une des deux filles le fassent. J'étais déjà venu ici, action qui me surprenait moi même. J'attendis donc une quelconque réaction de leurs parts.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan Empty
MessageSujet: Re: Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan   Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Doubtfully & Trustfully. | Aydan & Swan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Le Capitole :: Entraînements-