Partagez
 

 you run, you kill, you win

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






you run, you kill, you win Empty
MessageSujet: you run, you kill, you win   you run, you kill, you win EmptyMer 31 Juil - 9:08

Je sortis de la zone avec les dunes de sable, sac sur les épaules et armes en mains. J'avais à présent deux faucilles et ça c'était un avantage pour moi, dans le onze quand j'étais dans les champs, j'utilisais souvent des faucilles. Mais c'était du blé que je coupais, pas des humains. Je n'avais encore tué personne pour le moment, mais là, je vais devoir le faire. Je vais être obligé si je veux survivre. Car face à un Talim qui n'a sûrement pas oublié ma trahison et Jason qui bien évidemment va être avec lui, ça va être dur. Dur, mais possible. Je suis arrivé dans les trois derniers, je peux gagner.

Je m'engageais dans les escaliers, courant le plus vite possible. Je ne voulais pas finir écraser car cette immense pyramide semblait être en train de s'écrouler. Je dévalais donc les escaliers, espérant ne pas tomber sur les deux carrières en cours de route. Si on devait se battre, autant que ce soit sur la plage, ce serait plus simple. Mon épaule me fait mal, mais c'est supportable. Je sais que Talim et Jason sont tout les deux blessés à la jambe, il faudra que j'exploite ce point là. Malgré les secousses, j'arrive tout de même à garder mon équilibre et finit par arriver sur la plage, de là ou on est parti, là ou il y a les plateformes.

S'ils arrivent par les même escaliers que moi, je les verrais, s'ils en empruntent d'autre, je les verrais arriver par la plage aussi, ils ne pourront pas attaquer par surprise. Maintenant ... je n'ai plus qu'à attendre et voir s'ils viennent un jour. j'ai récupéré de le nourriture dans les deux sacs, des armes, il me reste la pastèque. Je la sortis vite fait de mon sac et me coupais une tranche avec mon couteau et je commençais à manger. De toute façon, cette arène allait sûrement se finir aujourd'hui. Je rangeais mes affaires dans mon sac et j'attendis, debout sur la plage, en short de bain et chemise à fleur, avec des faucilles dans les mains et des shurikens plein les poche. Malgré la situation, c'était ... ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






you run, you kill, you win Empty
MessageSujet: Re: you run, you kill, you win   you run, you kill, you win EmptyMer 7 Aoû - 14:54

Tout commence à s'ébranler sous mes pas. C'est presque à regret, que je quitte la corne d'abondance, laissant derrière moi le corps de Talim écrasé. Je me sens nul et pitoyable. Talim représentait tant à mes yeux et voilà que je fuyais comme un lâche pour ma propre survie. Il n'y a pas de lois dans les Hunger Games et je le conçois bien maintenant. Le coup de canon raisonne dans les airs, tandis que je dévale les escaliers en direction de la plage. Mon coeur se resserre sur lui même. Maintenant je comprends que je ne dois avoir aucune pitié. Josh est le dernier survivant, mais pas pour longtemps. Il a beau être plus costaud que moi, nous mesurons pratiquement la même taille. Et puis je suis rapide, dévergondé, je sais me servir du lasso, aussi bien qu'un filet de pêche.

L'atmosphère se fait nettement plus chaude et je transpire de manière considérable sous ma chemise à fleurs. Ridicule. Tout en descendant vers la plage de sable blanc, j'arrache mon haut que j'envoie valser en arrière. Fichus Jeux, fichu Capitole. Une fois que je pose les pieds sur la plage, je tourne vélocement sur moi même. D'un oeil furtif, je guète les environs. Personne. Josh doit bien être quelque part ... il ne serait pas assez stupide pour rester dans un pyramide en train de s'écrouler. Je commence à m'avancer vers les plateformes sur lesquelles nous avons débuté les Jeux. Je plisse les yeux pour mieux voir. Le soleil est brulant, mais j'essaie tant bien que mal de m'habituer à ce nouveau milieu. Soudain je le vois. Il est là, à une vingtaine de mètres. Sa silhouette ne bouge pas. Je me demande ce qu'il pense. Il doit certainement penser à une chance de survie, tout comme moi. Mais au fond on sait tous les deux qu'un seul d'entre nous sortira vainqueur.

Étrangement, je n'ai pas peur. Mon tempérament de carrière peut-être. Je gonfle le poitrail et me donne un maximum de courage. Je laisse trainer le lasso derrière moi et de l'autre main tiens fermement mes surikens. Si ceux-ci n'atteignent pas ma cible, j'aurai toujours le lasso.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






you run, you kill, you win Empty
MessageSujet: Re: you run, you kill, you win   you run, you kill, you win EmptyJeu 8 Aoû - 12:17

Je me tiens seul sur la plage alors que je remets mon sac à dos sur une épaule, faucilles en mains. Il fait vraiment chaud, mais je suis assez habitué à ce climat, ce n'est pas le soleil qui manque dans le onze. Ma blessure à l'épaule me fait assez mal, mais n'est pas insupportable non plus bien que le tissu de ma chemise soit couvert de sang à cet endroit. Je ne suis pas au meilleur de ma forme, mais je sais que Jason non plus. Talim est mort, sa photo s'est affichée dans le ciel. Jason a forcement du le prendre par surprise, il n'aurait pas eu le dessus sur lui. Je suis là, immobile sur le sable chaud sous mes pieds quand je vois la silhouette de Jason qui apparaît finalement face à moi. Il a deux shurikens en main et un lasso dans l'autre. J'ai un avantage sur les armes, mais rien n'est encore joué. Il espère autant que moi gagner ces jeux, mais un seul d'entre nous respirera encore à la fin de ce combat.

Il ne sembla pas attaquer pour le moment. Il ne faut pas que je réfléchisse, que j’hésite. Il faut que j'attaque. Parce que si je ne le fais pas, si je reste comme ça sans bouger, je n'ai aucune chance de survivre. Et si je dois mourir, autant le faire avec classe dans un dernier combat. Je suis à une bonne vingtaine de mètres de lui au moins. Mes faucilles ne me seront pas très utile, mais je n'ai jamais lancé des shurikens auparavant. Je ne sais pas si lui sait les lancer, mais je fis glisser mon sac sur mon torse, m'offrant une protection supplémentaire et levais les lames de mes faucilles devant ma tête. Je finis par m'élancer vers lui en courant. Vingt mètres, rien de plus. Mais je n'allais pas jusqu'à lui et me jetais sur le côté trois mètres plus loin, à l'abri derrière une plateforme. Une de ces trucs m'avait peut-être amené dans cette foutue arène, mais à présent, elle me protégeait des armes de Jason. Je me retrouvais accroupi et je me saisis d'un shuriken dans ma poche. Jamais je n'avais lancé ces trucs avant, mais d'un coup sec et rapide du poignet je l'envoyais en direction de Jason. Il pourrait surement l’éviter, surtout que caché derrière cette plateforme, je ne pouvais pas réellement visé avec précision, mais je ne voulais pas prendre le risque d'aller jusqu'à lui et de recevoir un de ses shurikens. Qu'il vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






you run, you kill, you win Empty
MessageSujet: Re: you run, you kill, you win   you run, you kill, you win EmptyVen 9 Aoû - 10:20

Mon lasso en main, les surikens dans l'autre, je vois la sature de Josh arriver en trombe vers moi. Il veut que les Jeux se finissent rapidement ? Je hausse un sourcil, trouvant son attitude un peu stupide. C'est droit vers la mort qu'il va. J'ai également des chances d'y passer, mais le lasso je sais m'en servir aussi bien qu'un filet de pêche. Ce lasso est tranchant et je doute franchement qu'il puisse me filer entre les mains. Il s'approche de plus en plus vite et je vois dans ses yeux la peur, mélangée à la rage. J'ai également peur de mourir bêtement, mais je n'ai plus peur de tuer. Après tout, j'ai achevé Talim froidement, alors que je n'aurai jamais pensé que ça arriverai un jour...

Josh court toujours dans ma direction, puis bondit pour se cacher derrière une des douze plateformes. Bien joué, mais ce n'est pas en se cachant que les choses vont être plus difficiles pour moi. Je le vois relever la tête et lancer dans ma direction un suriken. Il a de la force dans les bras, semble rapide, mais malheureusement pour lui, le suriken me frôle le bras gauche, m'entaillant moyennement. Le sang coule, je sens un picotement, mais il me suffira d'un simple bandage pour y remédier. Il est toujours caché derrière la plateforme. Je décide de prendre la gauche, tout en courant le plus vite possible. Je saute sur la plateforme voisine et me voici en hauteur. Il ne peut plus se cacher. Je vois sa forme sombre, terré comme un lapin apeuré. Il me fait penser à moi au début des jeux. Le petit du district 4, apeuré. C'est révolu. Je dénoue mon lasso tranchant et commence à frapper dans la direction de Josh. Il reçoit un coup à l'épaule, un autre à la jambe, plutôt violent.

Voyant qu'il n'utilise pas ses surikens et qu'il n'a pas l'air de réagir, j'en conclus qu'il est affaibli. Je profite de ce bref instant pour sauter de la plateforme, dans sa direction et lui envoie le coup de grâce. Mon lasso tranchant se dirige droit sur Josh, le percutant, je l'espère, en pleine tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






you run, you kill, you win Empty
MessageSujet: Re: you run, you kill, you win   you run, you kill, you win EmptyVen 9 Aoû - 13:34

J'ai juste le temps de voir que le shuriken que je viens de lancer n'a fait qu'entailler légèrement le bras de Jason. Ca ne m'étonne pas vraiment, je n'ai jamais touché à un de ces trucs là avant. Les sept autres dans ma poche ne me serviront tout simplement à rien du tout. Du moins, si je reste à distance. Il faudrait que je me rapproche de lui, mais avec son lasso en main, il est bien trop dangereux. Je préfère attendre qu'il vienne, même si c'est tout aussi risqué. Il apparait finalement sur ma gauche, debout sur la plateforme à côté de celle derrière laquelle je suis caché. Derrière laquelle j'étais caché. Parce que maintenant, je suis à decouvert et à peine cette pensée m'effleure t-elle l'esprit que je ressens une vive douleur dans l'épaule gauche. Il est rapide. Je n'ai pas vu son lasso arrivé. Il recommence une fois et le tranchant de l'arme atteint cette fois ma cuisse, plus profondement. Du sang coule. J'ai mal. Ce n'est pas si difficile de se laisser mourir finalement. C'est même simple, il suffit que j'attende le coup fatal et ... Mon regard tombe sur mon poignet autour duquel je vois le bracelet en cuir noir de Luke. Je ne peux pas me laisser mourir, je dois au moins essayer. Il a récupéré son lassot, il tend le bras, dans l'attention de me donner un nouveau coup. Je le vois comme au ralenti, en direction de mon crâne. Survivre. Je resserre ma prise autour du manche de ma faucille et met la lame devant ma tête. Quand le tranchant du lasso arrive, d'une rotation du poignet, je l'emmèle autour de la faucille et tire d'un coup sec. J'ai plus de force que lui, il peut le lacher. Je suis toujours assis et je bloque la faucille sous mon pied et me saisis d'un shuriken. Deuxième essai Josh, un coup sec et rapide du poignet, le shuriken fend l'air et sans même attendre de voir si il atteint Jason, je me relève difficilement et me jette sur lui, visant ses jambes. Même si il n'a pas lâcher son lasso, le temps qu'il le ramène jusqu'à lui, je serais surement sur lui.Je suis en plus mauvais état que lui, mais si je reussis à le faire tomber, j'ai mes chances.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






you run, you kill, you win Empty
MessageSujet: Re: you run, you kill, you win   you run, you kill, you win EmptyMar 13 Aoû - 16:05

Je donne plusieurs coups espérant avoir une chance de le mettre à terre une bonne fois pour toute. Il ne m'aura pas facilement, c'est certain. Mais voilà, au bout du troisième coup, il positionne sa faucille devant sa tête et enroule mon lasso sur la lame. Que croit-il ? Qu'il va vraiment réussir à m'ôter le lasso des mains ? J'ai un avantage. Je suis en hauteur, mes jambes sont parfaitement fixés sur la plateforme et lui se trouve être blessé à la cuisse et à l'épaule gauche. Pas des petites entailles, non, des coups forts et profonds. Josh n'a plus vraiment de chances, pourtant il ne veut pas mourir et ça se voit dans son regard.
Je songe à Talim, au fait qu'il soit mort et qu'il aurait voulu me voir gagner. Avec son pied brisé, il n'aurait eu aucune chance de vaincre Josh. Moi je pouvais encore. Je tire de toutes mes forces sur le lasso, maniant mon poignet droit de droite à gauche. Ainsi, Josh était forcé de lâché son arme, ou du moins me rendre le lasso accessible. Je vois qu'il décoche un suriken dans ma direction, mais son coup est rapide et sec. Le suriken se plante dans mon épaule gauche. Je gémis, car la douleur n'est pas anodine. Mais de doit continuer à frapper pour l'affaiblir d'avantage.

J'essaie de ne pas penser au suriken planté dans mon épaule, mais la douleur est vive et tenace. Mon attention se porte sur Josh. Il se rue vers moi, mais au dernier moment je me balance vers la gauche, pour le laisser percuter la plateforme, mollement. Ses blessures le ralentissent, surtout celle à la jambe. Mon bras gauche me fait tellement mal, que je laisse tomber l'idée des surikens. Je les remets dans ma poche et mon contente du lasso. J'ai toutes mes chances avec celui là. Avant que Josh n'ose tenter quoique ce soit vers moi, je fais fouetter mon lasso dans les airs, le dirigeant vers la gorge du district 11.
Revenir en haut Aller en bas
Lucca Zachary Kane

Lucca Zachary Kane

Haut-Juge




Messages : 291

Fiche de Tribut
Health Points:
you run, you kill, you win Left_bar_bleue10/10you run, you kill, you win Empty_bar_bleue  (10/10)
Compétences:
CompétencesNombre de points
Force
Intelligence
Charisme
Polyvalence

Inventory:

you run, you kill, you win Empty
MessageSujet: Re: you run, you kill, you win   you run, you kill, you win EmptyMar 10 Sep - 18:16

Si Josh n'a pas posté d'ici le 12 décembre, Jason gagnera automatiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






you run, you kill, you win Empty
MessageSujet: Re: you run, you kill, you win   you run, you kill, you win EmptyMer 11 Sep - 17:26

Jason a recu le shuriken que je lui ai lancé dans l'epaule. Mon tir n'était finalement pas si raté que ça, mais si je me compare à lui, il est en bien meilleur état que moi. Avec mes deux blessures à l'épaule plus celle à la cuisse, je me demande comment j'ai fais pour me relever. Je ne veux pas mourir, rester en vie, même avec une jambe ou un bras en moins et sortir de cette arène. Je suppose que c'est pareil pour lui, ce qui n'est pas super pour moi. Si je m'étais retrouvé face à un tribut depressif, il aurait peut-être voulu mourir, mais si on pouvait choisir, je le saurais et je ne me trouverais pas ici en ce moment même.

Alors que je me rue vers le tribut du quatre, il se jette sur la gauche au dernier moment et reprend son lasso bien en main, je m'arrete en me retenant de justesse à la plateforme pour ne pas m'écrouler sur le sol. Deux options, mourir en restant planté là, ou continuer à me battre. J'avais deux faucilles et des shurikens. Je desesperais, ne trouvant rien à faire. Je n'arrivais pas à me debarasser d'un gamin dont la force était inferieur à la mienne. Il était finalement plus redoutable que ce que j'avais pensé au début. Mon corps agit de lui même quand le lasso de Jason fouetta l'air dans ma direction, je me deplacais sur la gauche en me baissant, evitant le lasso, qui du retomber sur le sol quelques mètres plus loin sur la droite. Je trebuchais en me redressant, la douleur dans ma cuisse ma faisant tressaillir. Il ne pouvait pas enchainer plusieurs attaques avec son lasso, une fois retomber sur le sol, il fallait qu'il le ramène derrière lui pour frapper de nouveau. Je profitais de ce moment pour me jeter sur lui en trois enjambées, claudiquant en me déplacant et une fois sur lui, je fouettais l'air avec le tranchant de la faux en direction de son épaule, pour le blesser et le faire lacher son lasso, et dirigeait un shuriken fermement tenu en main vers son abdomen, ce mouvement ne dmandant pas trop à ce que je bouge mon épaule blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







you run, you kill, you win Empty
MessageSujet: Re: you run, you kill, you win   you run, you kill, you win Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

you run, you kill, you win

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kill Bill 1 et 2
» 08. Dressed To Kill
» Kill Me Kiss Me - K2
» fire cannot kill a dragon. (elwan)
» Bellamy Blake ~ "Kill them before they kill us."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciennes Arènes :: Arène Éri̱mos [Edition 9] :: Zone 1-