Partagez
 

 Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement Empty
MessageSujet: Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement   Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement EmptyJeu 18 Juil - 12:09

I. Entraînement
Encore une nouvelle année en tant que mentor. Sauf que cette année, c'était … diffèrent. Depuis ma victoire à la cinquième édition, il y a eu ces deux garçons, Scylla et Erik, puis Johanne. Le point commun de ces trois là, des carrières. Je n'avais pas eu vraiment à les entraîner, il savait déjà faire plein de choses. Cette fois, ce n'était pas un carrière, mais un jeune de quatorze ans. Je devais lui apprendre des choses utiles, qui pourrait lui servir, même si trois jours c'était peu, je devais le faire. Voir des tributs arriver, s’entraîner, puis mourir. C'était … lassant et horrible. Il faudrait un autre gagnant venant du district quatre, je ne serais pas obligé d'être là tout les ans, mais dans un sens, ça m’occupe et je me dis que je donne une chance à ces gamins de survivre. Car depuis ma victoire, je ne manque de rien, j'ai de l'argent, une grande maison qui se trouve dans un quartier désert et ou je suis... seule. Et c'est pesant et ennuyant.

Il était tôt, j'aurais pu dormir, mais … non. Je ne dormais plus aussi bien qu'avant maintenant. Je descendis donc dans la salle d’entraînements et me postais contre un mur, observant les alentours les bras croisées sur ma poitrine. Des tributs, plein de tributs qui vont bientôt aller à l’abattoir. Et ces jeunes ne sont pas idiots, ils le savent. En attendant l'arrivé de mon tribut, je repense à ces années depuis … ma victoire. Victoire que j'aurais préféré avoir autrement que comme c'est arrivé. Autrement qu'en prenant la vie de mon dernier adversaire par derrière. Et sans qu'il me fasse culpabiliser encore plus que ce n'étais déjà le cas. Je me souviens encore parfaitement des paroles de Shaun, comme ci c'était hier, de ses coups sur le corps du tribut du cinq. Puis de la tournée de la victoire. Une petite fille, de dix ans tout au plus, le regard posé sur moi. J'ai tout de suite compris que c'était sa sœur, sa petite sœur dont il avait parlé et dont il avait oublié l'existence. Et … Non, je préfère arrêter de penser à tout ça, c'était il y a quatre ans, je dois oublier, me forcer à oublier tout ce qui est arrivé.

Je vois finalement le tribut du quatre entrer dans la salle. Autant le mettre à l'aise, je me dirige vers lui et lui souris en prenant la parole sans m'encombrer de formalité. « Salut ! Bien dormi ? » De simples mots, mais qui peuvent mettre en confiance. Je ne sais ce qu'il ressent. Je ne sais pas ce que l'on ressent quand on est pratiquement le plus petit des tributs, je ne sais pas ce que ça fait. Moi je savais manier tout type d'armes, les arts martiaux. Dans quel domaine je pourrais bien lui donner des conseils. Dans son cas, le combat à mains nues ne lui servirait pas, sa petite corpulence l’empêcherait de faire véritablement du mal aux autres, les grosses armes handicaperaient. Je pourras bien lui apprendre des techniques de dissimulation, sauf que ce n'était pas du tout dans mon répertoire. Je sais qu'il utilise à la perfection un harpon, mais ce n'est pas une arme commune dans les arènes, à mes souvenirs il n'y en a jamais eu dans une arène. Je soupire discrètement et mon regard tombe alors sur le stand de tir à l'arc. Et beh … ça devrait convenir. « Je te propose de t'apprendre à tirer un peu à l'arc, c'est une arme qu'on trouve souvent dans les arènes et ça te permet de rester à distance. » De rester à distance pour que tu tue. Mais je ne formulais pas cette phrase à haute voie et l’entraînait devant le stand. « Bien, est-ce que tu as déjà utilisé un arc ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement Empty
MessageSujet: Re: Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement   Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement EmptyJeu 18 Juil - 14:39

Je ne cesse de penser à ma soeur, à mon père, à mon district. Que font-ils en ce moment ? Est-ce que mon père est bien revenu de la pêche, ou est-il encore en mer ? J'espère qu'il a pensé à faire garder ma soeur. Je pense à tout ces gens qui croient en moi, qui espèrent tous me voir sur le podium, mais pourtant je doute. Je n'ai pas encore vu les adversaires, mais ça ne saurait se tarder. J'essaie de fermer l'oeil, de me vider l'esprit, mais rien à faire. Je tremble comme une feuille dans mon lit, me retourne sans cesse, le coeur battant la chamade.

Je me réveille difficilement. Il est bientôt dix heures. Je me brosse les dents, me plaque les cheveux, et je sens mon appréhension revenir. Mon coeur ne cesse de battre et j'espère qu'il tiendra le coup jusqu'à l'arène. Je n'ai pas le choix, je dois vaincre mon angoisse de mourir. Je rejoins l'ascenseur où l'un des membres du capitole m'attend. Je lui jette un bref regard, il n'a pas l'habitude de voir un carrière aussi peu costaud. Il est vêtu d'un vert pomme de haut en bas, une coiffe ridicule posée sur le sommet de son crâne et s'étale rapidement du orange sur ses lèvres. Il ressemble à un clown ... je lui réponds d'un sourire presque inexistant. Les salles d'entrainement se situent dans les sous-sols de l'immeuble. Lorsque les portes s'ouvrent, un immense gymnase rempli d'armes et de parcours d'obstacles s'offre à moi. Je déglutis péniblement, sous le rire presque trop enjoué du membre du Capitole. Je le déteste. Il est gros, trapu et moche ... il a un nom, mais j'ai du mal à m'en rappeler. C'est comme si mon esprit s’efforçait de l'oublier à chaque instant.

Voyant que j'ai du mal à avancer, il me pousse vers les autres tributs. On m'épingle un tissu carré avec le numéro de mon district sur le dos. Je fais un rapide tour d'horizon. Un grand garçon du district 1 semble plutôt à l'aise dans le maniement des armes. Malgré sa carrure, il me parait abordable et presque sympathique. Deux filles du district 8 et 9 paraissent ne pas savoir où elles se trouvent. Ils sont tous plus âgés que moi, les garçons sont plus costauds, même si bon nombre d'entre eux n'ont jamais mangé à leur faim. Ça se voit par leur physique, à leur peau et à leurs yeux caverneux. Les carrières du district 1 et 2 me font un peu peur, mais je sais très bien qu'une alliance pourrait se former entre nous. Ils ne savent pas que je suis un élément médiocre, alors il faudra que je me donne à fond pour ne pas paraitre faible.

Atala, une grande femme athlétique nous présente les diverses activités. Nos mentors sont présents également et nous avons la possibilité de leur demander conseil. Au coup d'envoi, les tributs s’affaire devant les ateliers. Je ne sais pas quoi choisir, ni même vers qui aller. Je regarde un peu tout le monde, j'essaie d'analyser, voir quel pourrait être leur défaut, mais je n'y fais pas très attention. On m'a dit que la stratégie était de ne jamais montrer ses points forts et ses points faibles aux adversaires. Je me dirige vers Siobhàn qui attend les bras croisés, dans un coin de la pièce. Elle est forte, je le sais. Elle a gagné une édition et en plus de ça, elle fait honneur à notre district. J'espère ne pas la décevoir, j'espère tellement. Mes mains tremblent, mais j'essaie de ne pas lui montrer ma peur. Elle me demande si j'ai bien dormi. Je ne sais pas quoi lui répondre ...

-J'ai connu mieux ... dis-je d'une petite voix.
J'entends des tributs user de leurs armes, balancer des lances à 15 mètres de distance d'un mannequin. Jamais je ne pourrai en faire autant. J'aime bien utiliser le harpon, mais c'est une arme que je ne pourrai trouver que si nous tombons sur une arène remplie d'eau. Je doute que ce soit le cas. Je lève les yeux, la considère un instant, puis elle reprend la parole. Elle me propose de tirer à l'arc. Je fais une moue dubitative, car l'arc n'est pas du tout mon arme de prédilection. J'en ai touché un une fois, mais j'étais bien plus jeune. La flèche a atterrie à l'opposée de ma cible ...

-Heu ... j'en ai fait une fois petit, mais c'était pas terrible. Mais peut-être que maintenant j'ai plus de force dans les bras. Tu me montres ?
Nous nous dirigeons vers des arcs et des flèches. J'appréhende déjà le regard des autres sur ma nullité. J'inspire profondément, puis je suis mon mentor vers le cible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement Empty
MessageSujet: Re: Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement   Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement EmptyVen 19 Juil - 12:10

II. Entraînement
Il a l'air vraiment inquiet, je le vois au son de sa voie et dans ses gestes. Ce que je peux  comprendre. Pour le moment … Il faudrait qu'il évite de penser à ça, de se concentrer sur le moment présent. Il a pas l'air enchanté d'apprendre à tirer à l'arc, mais ça pourrait lui être bien utile. Et puis s'il y arrive vraiment pas, je pourrais toujours lui faire faire autre chose. On se dirige donc vers l'atelier et remarque qu'il jette de nombreux coups d’œil aux autres, avec appréhension. Je ne dis rien et me saisis d'un arc et d'une flèche puis me plaçais à côté de lui. « En premier lieu, tu encoches ta flèche, rien de bien compliqué » Tout en parlant, je mimais mes paroles. Ça faisait longtemps que je n'avais pas touché à une arme. Les entraînements, tout ça c'était fini, je recommençais juste une fois par an, pour donner une chance à ces tributs. Je m'étais juré de ne plus jamais faire couler de sang, pas après … l'arène. Je revins à mon arc, et à la cible face à moi. « Tu te mets de profil, tu tends le bras, tends la corde … et tu lâches » Je regardais la flèche filait dans la salle et se fichait au centre de la cible. Aucune expression sur mon visage, je me tournais vers lui. « Bien, ça peut paraître simple, mais ça ne l'est pas » Ça il doit déjà le savoir, mais tant pis. Je lui tendis donc l'arc et me plaçais derrière lui. « Je vais t'aider pour ton premier tir » Je lui tenais les bras, le mettant dans la position convenable et exécutais avec lui les gestes que je lui avais montré précédemment. La flèche se planta dans la cible et je souris.

« Essaye seul, maintenant » Je lui souris, voulant le mettre à l'aise et ses regards appréhension me revinrent à l'esprit. Les autres bien sur. « Ne fais pas attention aux autres, d'accord ? » Je le regardais donc faire, améliorant sa position quand elle n'était pas bonne. Il réussissait, parfois il ratait. Tout ce qu'il y a de plus normal. Il était proche de la cible, mais je préférais qu'il fasse encore quelques essais avant de l'éloigner. Il était jeune, mais il pouvait s'en sortir. Tout le monde à ses chances dans l'arène, les plus redoutables peuvent bien mourir d'une façon complètement idiote. Et s'il a des sponsors, il peut s'enfuir de la corne d'abondance et survivre. C'est possible. L'autre solution, c'est une alliance. Je lui en parlerais, en lui donnant quelques conseils. Il tirais sur une cible, dans l'arène ce serait sur des être vivants. Je posais une main sur son épaule. « On va essayer sur autre chose, ne me tire pas-dessus » Je m'avançais et poussais la cible pour amener un mannequin à la place. Il devrait pouvoir le faire. En plus du fait de voir une forme humaine en face de lui, ça allait être plus difficile, le mannequin étant moins large.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement Empty
MessageSujet: Re: Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement   Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement EmptyVen 19 Juil - 16:25

Elle ne tardait pas. D'un pas précipité nous nous installons devant des cibles et Siobhàn me montre comment tirer à l'arc. Je l'observe malgré ma nervosité. Qu'est-ce que je fous là bon sang ? Je devrais être en train de chasser du poisson, ou naviguer aux côtés de mon père. Je ne devrais pas être ici, dans cette ambiance malsaine et pitoyable. Je me sens minable et je blâme tous les autres. Pourquoi ne se révolte-t-on pas ? Pourquoi restons nous passibles ? Nous n'avons pas entrer dans des cases, et suivre le programme que nous impose le Capitole. Je n'ai que 13 ans, mais je suis loin d'être idiot. Pourquoi personne ne tente une approche de rébellion ? De toute façon, on va droit à l’abattoir ... Mais bon, si je bouge ne serai-ce qu'un petit doigt, les pacificateurs risqueraient de me mettre en prison, ou m'exécuter sur place pour faire un exemple. Pire encore, ils s'en prendraient à ma famille.

Alors, je ne fais rien. Je toise Siobhàn d'un air inquisiteur. J'observe son geste, la tension qu'elle met dans la corde de son arc, la position de ses doigts, l'alignement parfais de ses bras et son regard perçant. Bon sang, elle a la classe ... je ne peux m'empêcher de l'admirer. J'aimerai lui faire honneur, lui prouver que je ne suis pas un bon à rien et que j'ai toutes mes chances d'y arriver. Je suis loin d'être petit, malgré mon jeune âge. Au marché dans le district 4, on me donne souvent plus que mes treize printemps. J'en suis fier, mais mon père en profitait pour me charger doublement de travail. J'ai des épaules fortes à force de porter des kilos de poissons. Je suis également habile de mes doigts. La précision est certainement l'un de mes meilleurs atouts. Avec mon harpon, j'arrive à chasser les poissons les plus rapides, sans trop les abimer. Mon mentor me demande d'essayer.

Je prends l'arc en main et sens tout de suite que je ne suis pas habitué à cette arme. Siobhàn m'aide à me positionner correctement. La corde est difficile à tendre, l'arc me semble trop lourd ou trop grand. Bref, j'arrête de penser et de râler intérieurement puis je tir. Manqué. Je tourne la tête en direction de mon mentor et lui lance un regard désolé. Elle s'en fiche un peu ... En fait, elle est plutôt sympathique et me gratifie d'un magnifique sourire. Visiblement, rater n'est pas signe d'être un boulet pour elle. Elle me force à continuer. Peu à peu, mon bras se fait à cette nouvelle arme et ma précision prend le dessus. Je vise en plein coeur des cibles rondes. Bien entendu, je ne suis pas très éloigné des cibles, et elles ne bouges pas ... en réalité, je ne sais pas si cette arme me sauvera. Au bout d'un moment, Siobhàn me propose de changer de cible. On se dirige vers des mannequin, qui bien entendu restent immobiles. J'ai envie de faire une remarque à mon mentor, mais je m'abstiens.

Je vise le mannequin avec la meilleur précision possible et tir. La flèche part complètement à droite, sur plusieurs mètres. J'entends des tributs des autres district ricaner. Le tribut du district 1 me regarde et me sourit, comme pour m'encourager. Je ne comprends pas bien, peut-être pense-t-il que je fais exprès d'être mauvais ? Il est vrai qu'il est rare de voir des carrières mauvais dans le maniement des armes. Mais si ils me voyaient avec un harpon, ils auraient tous le bec cloué, j'en suis certain.

- Bon, je ... je vais leur prouver que je suis pas mauvais ! dis-je d'une voix déterminée.

Je me replace, un peu plus loin de ma cible. Je gonfle mon torse, bande tous mes muscles et tir sur la corde. La flèche fend l'air en deux et s'enfonce droit dans le coeur du mannequin dans un crac sonore. Sans un temps mort, je me retourne et décide de viser une cible plus complexe, plus difficile à atteindre. Je décoche une seconde flèche qui vient couper la corde d'un sac de frappe, qui s'écrase lourdement sur le sol. Le regard de certains districts est abasourdie. Je souris fièrement et rend l'arc à Siobhàn.

- En fait, je crois que j'arrive mieux à viser quand j'ai une longue portée, dis-je quelque peu fier de mon travail.

Talim du district 1 semble me porter toute son attention. Est-ce en bien ou en mal ? Je n'en sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement Empty
MessageSujet: Re: Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement   Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Jason Felt ¤ Siobhàn Murphy ¤ Entraînement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Aimez-vous votre mentor? :: Arène [Édition 9]-