Partagez
 

 Refuser d'aimer par peur de souffrir, c'est comme refuser de vivre par peur de mourir ✣ Scylla.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






Refuser d'aimer par peur de souffrir, c'est comme refuser de vivre par peur de mourir ✣ Scylla. Empty
MessageSujet: Refuser d'aimer par peur de souffrir, c'est comme refuser de vivre par peur de mourir ✣ Scylla.   Refuser d'aimer par peur de souffrir, c'est comme refuser de vivre par peur de mourir ✣ Scylla. EmptyLun 10 Juin - 17:37

Refuser d'aimer par peur de souffrir, c'est comme refuser de vivre par peur de mourir ✣ Scylla. Tumblr_m954ib9DYH1rv240t

La cérémonie d’ouverture c’était enfin achevée, j’avais pu faire la rencontre d’un certain Nathan, et donc j’étais enfin prête pour les entraînements. Ce réveil aux aurores était l’un de mes meilleurs réveils. J’avais parfaitement bien dormis dans ce lit. Ca me changeait un peu de mon district, mais vraiment un peu. Le district deux était l’un des plus riches : j’avais de la chance. Enfin, pas vraiment. Durant la cérémonie d’ouverture, j’avais pu apercevoir Scylla. Je voulais l’éviter, je ne voulais pas le croiser.  Même si nous avions gardé de bon contact après ce doux baiser échangé, j’étais en panique à l’idée de croiser son regard. Et surtout, le pire du pire était qu’il était là. Je ne voulais pas qu’il meurt. Si ça arrivait, j’allais être assez anéantie. « Et une autre journée qui commence. » me dis-je en essayant de garder le sourire. J’allais passer des strass et des paillettes à une tenue laide. La tenue était surement laide, mais je me languissais que d’une chose : commencer ces foutus entraînements. J’allais enfin montrer ce que je valais. Montrer qu’une fille pouvait être belle, mais aussi très forte. Je savais déjà dans quels ateliers j’allais aller. Je sortis enfin de mon lit après quelques minutes de réflexion. Je décidai de partir dans la cuisine, car franchement, j'avais faim. Une fois arrivée, je m'assieds sur la chaise et dégusta mon petit déjeuner pour, par la suite retourner dans la chambre afin de me préparer.

J’y étais. J’étais dans cette fameuse salle d’entraînement. Je balayais la salle du regard puis me dirigea vers l’atelier des plantes. Il fallait être prudent dans l’arène. Si jamais il m’arrivait par malheur, de manger une plante toxique et par la suite mourir, j’allais me haïr. Au début, quand on me parlait des plantes, je n’écoutais pas, je m’en fichais même totalement. Je trouvais que ça n’avait aucun sens. Mais en fait, si. Bon, je n’étais pas une experte en plante toxique, mais j’avais de maigre connaissance en la matière. J’essayais de me concentrer au mieux que je pouvais. Mais je n’y arrivais pas. L’homme avec qui j’avais échangé ce baiser était présent, dans le même atelier. Je ne savais pas quoi faire. Je sentais mes sentiments remontaient à la surface. J’avais mal au ventre, je voulais partir. Je ne voulais pas qu’il me remarque, j’avais peur. Pour la première fois, je ne voulais pas voir un homme. Il était magnifique dans cette tenue. Le regarder me faisait rappeler de nombreux souvenirs. Comme notre rencontre. Je n’étais pas très loin de lui. Etant une femme courageuse, je pris le taureau par les cornes et me rapprocha peu à peu. J’y étais, Scylla était à côté de moi. Que faire maintenant ? Comment lancer la conversation ? Je pensais à trop de chose. J’étais déjà anxieuse parce que j’ai été tiré au sort durant la moisson, mais là, c’était la cerise sur le gâteau. « Tu te souviens de moi, Scylla ? » Bravo. Quelle question. La meilleure question au monde pour lancer la conversation à un garçon avec qui on a échangé un baisé. C’était super. Je croisais mes bras en dessous de ma poitrine tout en me mordillant la lèvre inférieure. Je faisais souvent ça quand j’étais stressée, et là, je l’étais plus que tout. « J’espère, car difficile de m’oublier. » dis-je sur le ton de l’humour pour me détendre un peu, pour retirer le ballet que j’avais dans le fessier. « Tu m’as manqué. » Je ne savais pas quoi faire à présent. Le prendre dans mes bras ? Ou bien, lui sourire en sortant toutes mes dents ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Refuser d'aimer par peur de souffrir, c'est comme refuser de vivre par peur de mourir ✣ Scylla.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] La Gloire et la peur [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Le Capitole :: Entraînements-