Partagez
 

 Pretty Liars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






Pretty Liars Empty
MessageSujet: Pretty Liars   Pretty Liars EmptyJeu 18 Juil - 19:52

Malgré ton air farouche, l'interview n'avait pas été si mal pour toi. En arrivant dans ta chambre, tu t'allumas une clope, pour te détendre. Tu t'assis sur le canapé de ton appartement, en entendant l'arène. Les pieds sur la table basse du salon, tu glandais. En fait, tu détestais tout ce qui avait attrait au Capitole, ou aux pauvres. En gros, tu détestais Panem. Tu ne pensais même plus aux questions débiles que la présentatrice télé t'avait demandé. Tu avais la dalle, donc tu te levai et alla te chercher à bouffer. Mais un muet t'arrêta et te montra un plateau avec diverses fruits, coupés. Tu en pris quelque-uns et te rassit sur tes deux fesses de feignard.

Quelques secondes plus tard, on cogna à ta porte. « Merde, qui va encore me déranger », te disais-tu. Tu te levas et allas ouvrir la porte. Tu ne vis qu'un visage laiteux et des taches de rousseur, une meuf était devant toi. « Ce n'est certainement pas l'escorte que j'ai demandé », pensas-tu. En fait, tu avais demandé à un muet de t'appeller une escorte. On dirait qu'il ne t'as rien trouvé de bien.

« Heuu, salut? T'es qui au fait? », dis-tu, méfiant. La jeune fille était assez grande, mais quand même, tu étais plus grand qu'elle. Elle avait un de ses airs pitoyables. M'enfin, tu avais hâte qu'elle ouvre sa putain de bouche de dépravée. Haha. Tu osais dire ça, tu t'es pas regardé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Pretty Liars Empty
MessageSujet: Re: Pretty Liars   Pretty Liars EmptyDim 21 Juil - 21:26

Tu te tenais droite. Les yeux maquillés d'un noir pétillant, les cheveux roux détacher et étincelant, tu regardas ta robe. Elle était courte devant, et longue derrière. Rouge comme le sens au bottine noire, on aurait dit un renard sur patte. Tes tâches de rousseurs ressortaient le rouge de tes lèvres et quand Penelope Vanderson. Une fille que tu trouvais trop vieille pour son métier, et trop hypocrite à ton goût. Tu t'installas sur le fauteuil, en face du publique avant qu'elle ne te regarde. « Tu es étincelante ma chérie. Alors, comment c'est d'être choisi pour représenter le district cinq comportant le tout premier vainqueur récent ? » Tu voyais sur son visage que déjà, tu l'embêtais plus que tout. Tu pensais qu'elle n'avait pas envie d'être là, comme toi. Elle voulait juste s'envoyer un petit jeune riche et passer sa vie dans la richesse. « Et bien je dirais qu'avoir comme mentor une personne qui étouffe une gosse avec son derrière, ce n'est pas gratifiant. Mais après tout, mon père est un criminel. Attention, je dis bien un bon criminel. Chef pacificateur de notre district. Vous savez celui qui a tué ma mère avec une pierre ? Oui, après tout, elle n'aimait pas le capitole. Donc bon, je préfère écouter ce que mon père a dire, et non d'un petit garçon qui tue par strangulation facial. » Tu penchas ta tête sur le côté laissant Penelope réfléchir à sa prochaine question. Tous capitoliens pouvaient te regarder étrangement, après tout, tu étais une folle. Folle de toutes expériences vivantes. « Bien, soutenez la tribut du cinq, la belle Melisandre ! » Elle mentait dans ces paroles, tu le savais. Tu sortis tête fière et tu surpris l'interview du garçon du district sept. Il te le fallait en allié. Lui et personne d'autre. Il te mènera à la finale, et tu pourras tué Andie, ou elle te tuera. Peu importe, si l'une vie, l'autre meurt. Tu attends que les interviews se terminent et tu fonces aux septième étage, toujours munie de ta stupide tenue de capitolienne. « Heuu, salut? T'es qui au fait? » Ok. Le mec complètement barge comme toi. Tu le pousses doucement pour entrer et refermer directement la porte. « Je suis juste une tribut qui veut faire équipe avec toi. Pas plus, pas moins. » Droit au but ? Non tu n'oserais pas … Tu te retournas et attrapa une cerise qui était dans le pot pour décorer et tu attendis sa réponse. Tu supposais qu'il n'allait pas refuser, après ce que tu avais dit à l'interview. Tu faisais déjà peur, fallait pas en rajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Pretty Liars Empty
MessageSujet: Re: Pretty Liars   Pretty Liars EmptyLun 22 Juil - 2:41

Ses taches de rousseur étaient trop flagrantes pour toi. Elle ne serait pas un bon atout au lit. Mais ça, tu le sais déjà. Elle te poussa légèrement, tu renfrognas un grognement à son attention. « Je suis juste une tribut qui veut faire équipe avec toi. Pas plus, pas moins. », avait-elle dit. Nan mais, en plus de t'obliger à faire une alliance, elle te friendzone. Woaa. Que t'es chanceux. Elle se précipita alors au bar où se tenait une cerise décorative. Nan mais, c'était quoi cette dingue? En tous cas, t'étais pas le mieux pour parler. Alliance? Avec elle?

Tu t'avanças vers elle, t'approchas tout près et souffla très près de son oreille. « La cerise, n'essaye pas de la manger. Elle est décorative. » Tu te reculas alors et tu allas t'asseoir sur ton grand divan en ouvrant un boitier métallique qui t'attendais sur la table basse du salon. En son intérieur? Énormément de tabac, hallucinogènes, pillules de diverses couleurs et même un sachet d'une poudre blanche laiteuse. Tes mains tremblaient juste à la pensée de l'effet que tout ceci pourrait te procurer. Mais tu refermas ceci, et t'allumas une cigarette.

« T'en veux une ? », dis-tu. En fait, t'espèrais qu'elle dise non, parce que tu avais une quantité assez limitée pour le reste de ton "voyage". À savoir que ton mentor était un vrai plouc et que ton hôte n'étais pas plus chaleureuse. Aucuns d'eux n'iraient te chercher un nouveau paquet. Et toi, tu ne pouvais pas partir. Great.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Pretty Liars Empty
MessageSujet: Re: Pretty Liars   Pretty Liars Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pretty Liars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Le Capitole :: Autres-