Partagez
 

 when you're alone and weak, found powerful friends ¤ Jaden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






when you're alone and weak, found powerful friends ¤ Jaden Empty
MessageSujet: when you're alone and weak, found powerful friends ¤ Jaden   when you're alone and weak, found powerful friends ¤ Jaden EmptyVen 12 Juil - 11:56

I. Found powerful friends
Ft. JAden Karlson
C'est calme, pas un bruit ne règne dans la pièce où je me trouve. Je suis allongé sur le lit de la pièce qui fait office de ma chambre le temps de mon séjour au Capitole. Elle est immense, il y a une salle de bain, un dressing, un balcon. Chez moi, on a pas tout ça. Ma famille et moi on ne possède sûrement même pas de quoi s'acheter quelque chose ici. On vit au jour le jour, en fonction de ce que l'on ramène le soir en rentrant du travail. Ici, ils sont riches, certaines personnes doivent avoir au moins de quoi nourrir une famille nombreuses pendant un an sans manquer de rien pour eux. Et en plus d'être riches, ils ne s'en cachent pas et n’hésitent surtout pas à critiquer nos manières ou le fait que nous soyons peu aimables envers eux. En même temps, ce sont les personnes les plus ridicules que j'ai jamais rencontré. Avec leurs cheveux roses, verts ou encore blancs alors qu'ils n'ont même pas trente ans. Du moins c'est ce qu'ils veulent faire croire, mais je suis certain qu'ils se font tous lifter. Mais si je passe mon temps à me moquer d'eux, c'est pour oublier la situation, le pétrin dans lequel je suis. Et surtout, que je vais sûrement mourir dans une semaine, voir deux au maximum.

Et se dire qu'on va mourir dans quelques jours alors qu'on a que treize années derrière soit … ça craint. Comme ces jeux, comme ces entraînements, comme cette moisson, comme le président. Tout craint ici. Le pire pour le moment, ça à bien été cet interview que je viens de faire, avec cet homme débile. Vas-y, pose moi des questions pourries, demande moi si j'ai peur. Évidemment que oui, même si je ne le montre pas. Surtout devant ces carrières que j'ai déjà repéré. Le grand brun du un et le blond du deux, tout d'abord. Je me rappelle vaguement de son frère, qui avait participé à la deuxième édition des Jeux, soit disant redoutable mais mort dans les premiers. La fille du quatre aussi, qui n'a pas l'air d'être une drôle non plus. Il vaut mieux que je me fasse discret, que je fasse tout pour passer inaperçu à leurs yeux. Demain c'est les entraînements et de toute façon, vu que je ne sais pas faire grand chose, ils ne devraient pas trop me remarquer.

Je soupire en fermant les yeux. Je ne peux pas rester là, dans cette chambre si grande et si vide, où un silence pesant y règne. Il faut que je prenne l'air. Je me levais de mon lit et lissais du mieux que je pus la tenue que je portais, n'ayant pas le courage de me changer. Elle était simple et plutôt bien contrairement à d'autres que les tributs des autres districts avaient portés durant la soirée. Un pantalon sombre, une chemise grise que je sortis de mon pantalon et une veste, autant dire que mon styliste ne se casse franchement pas la tête. Je finis par sortir discrètement de la chambre, contournant le salon où se trouvait toute mon équipe préparatrice avec l'hôte de mon district. Il n'y a eu aucun gagnant dans le district onze pour l'instant, résultat, je n'ai pas de mentor. Il aurait peut-être pu me donner des conseils, mais bon je ne risque pas d'être le premier mentor du onze. Je sortis de l'appartement, et montais les escaliers jusqu'au toit, ce qui ne me fît pas un chemin très long.

J'arrivais au sommet du bâtiment où réside tout les tributs et je m'asseyais près du bords, passant mes jambes à travers les barreaux. Je baissais la tête, fixant le sol bien en-dessous de moi. Mes pensées finirent par dériver vers ma famille, que j'avais du quitter, que j'avais abandonner. Mon frère, qui devait dormir à cette heure là, j'espère qu'il prendra soin de la famille et mon demi-frère, jeune de sept ans. J'espère qu'il ne sera jamais tiré au sort, qu'il ne vivra jamais ce que je vis actuellement. Une larme finit par couler le long de ma joue. Je la laisse tomber le long de ma peau quand j'entends soudain du bruit derrière moi. Je lève une main et l'essuie d'un geste rageur. Pourquoi c'est moi qui doit vivre tout ça …
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






when you're alone and weak, found powerful friends ¤ Jaden Empty
MessageSujet: Re: when you're alone and weak, found powerful friends ¤ Jaden   when you're alone and weak, found powerful friends ¤ Jaden EmptyJeu 18 Juil - 15:08

when you're alone and weak, found powerful friends

Le silence, la déception. La déception d'être parti, au Capitole. C'était la dernière année où j'avais mes chances d'être moissonné. Lorsque j'était plus jeune, je n'aurai pas pu me battre. J'ai 18 ans, je suis fort, j'ai plus de chances de sortir de l'arène. Et je suis un carrière. Bref, je peux sortir. Un lourd silence, pesant se dépose dans la salle de dîner, où je mange en compagnie de mon hôtesse. Notre très cher, Capitole a ses richesses grâce à nos districts. Si l'un des districts le plus important, tombe en ruine, Capitole tu es dans la merde. Haha. Je soupire, et baille à m'en décrocher la mâchoire. Qu'est-ce qu'on se fait, chier ici. Le défilement avait été très ennuyeux, j'avais pu voir mes concurrents, et le carrière du 1 serai parfait pour une alliance. J'avais vu des gosses, qu'ils ont l'air inoffensifs, ces pauvres petites brebis. Mais c'est le jeu, et leur destin est de mourir. Je... j'ai plus très faim. D'un revers de main, j'essuie mes lèvres avec ma serviette, et je sors de table me dirigeant vers ma chambre. Je m'étala comme un gros patapouf sur mon lit, tel que je ne suis pas. Je pense alors, que prendre l'air me ferait du bien. Je pris alors une veste, et des chaussures et je me dirigea en direction du toit de la tour des tributs. Où vas-tu, Jaden ? Je soupire, et la regarde sceptiquement. Sur le toit. Je rigole, comme un imbécile typique du Capitole, et prend l’ascenseur en me dirigeant vers le toit. C'est pratique. C'est chiant les escaliers. L'ascenseur c'est cool. Bref, on va en rester là. Une fois là-haut, j'aperçu le gosse du 11. Il est mignon. Pauvre petite brebis. Je pense alors au gosse du 5, dans la première Edition. C'est horrible. Avec un retard mental, les enfants ne devraient pas pouvoir participer... Je ne comprends pas. Mais le Capitole, veut du sang. C'est tout. Il s'en contre-fiche. Doucement, je part m’asseoir à ses côtés, passant mes jambes au dessus des barrières. En dessous de mes jambes... Le vide. J'ai pas intérêt à tomber, moi. Le silence pèse, merde. Je le regarde, quelques secondes. Et tourne la tête, pourquoi c'est moi ici ? On est tellement dans mon district, mais il a fallu que ce soit moi. Destin pourri. J'ai pas envie d'être ici.






Revenir en haut Aller en bas
 

when you're alone and weak, found powerful friends ¤ Jaden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Le Capitole :: Entraînements-