Partagez
 

 Voici venue les barbes à papa...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






Voici venue les barbes à papa... Empty
MessageSujet: Voici venue les barbes à papa...   Voici venue les barbes à papa... EmptyJeu 4 Juil - 22:36

Je venais d'arriver dans une zone dont le sol était entièrement recouvert de barbe à papa aussi rose que les joues d'un nouveau né. Bien que l'aspect "cotonneux" de l'endroit semblait apaisant, ça se révéla plus vite difficile que prévu, la barbe collait aux pattes de mon destrier arc-en-ciel. J'avais bien du mal à avancer dans le milieu, mais je savais que si je descendais cela allait se révéler bien plus compliquer, cherchant à avancer par tous les moyens, je ne devais pas m'ôter de l'esprit qu'il fallait rester vigilant.

Jetant des coups d'oeil par-ci par là, je remarquais que plus on avançaient, plus le poney semblait s'habituer au collant de la barbe, puis soudain j'entendis un bruit d'eau, enfin c'est ce que je pensais, je pris donc la décision de me diriger vers l'endroit afin de pouvoir me rafraîchir un peu et de pouvoir désaltérer la bête que je me trimballais, puisqu'il fallait le dire c'était un peu grâce à lui que j'arrivais à me faufiler par ici.

Le décor semblait tentant, des pommes d'un rouge nul semblable aux autres, elles étaient imbibées d'un sucre qui renforçait leur éclat, je n'avais qu'une seule envie... en croquer une, mais ici encore plus qu'autre part il fallait garder à l'esprit que tout ce qui constituaient le décor avaient une utilité bien précise, aussi bien positive que négative.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Voici venue les barbes à papa... Empty
MessageSujet: Re: Voici venue les barbes à papa...   Voici venue les barbes à papa... EmptyJeu 4 Juil - 23:07

Soudain je sentais que quelque chose se rapprochait, même si le terrain était semé de barbe à papa, je savais bien que ceux qui organisaient les hunger games avaient prévu le coup, je n'étais pas dupe, les années passées j'avais observé les différents pièges auxquelles les candidats étaient confrontés.

Subitement quelque chose se mit à sortir du champ de barbe, c'était une citrouille comme jamais je n'en avais vu avant et malgré la surprise je réussis à la transpercer grâce à ma force et aux poings américain que j'avais précédemment enfilé à ma main droite. Ma main et mon bras étaient littéralement enfoncés dans son corps, enfin façon de parler. J'étais recouvert de morceaux de citrouille, déjà que je n'aimais pas trop ça alors en plus en être badigeonné, beurk!

Mais ce que je n'avais pas vu, c'était que derrière moi une autre citrouille venait de me faire basculer de côté, ce qui me fit tomber à terre, bien heureusement le champ de barbe me permit de ne pas trop me faire mal, qui aurait cru que la barbe à papa était aussi utile?
Mais ce que je vis en regardant mon poney me fit sentir un peu moins serein, une troisième citrouille venait de surgir de nulle part et tenait entre ces racines épineuses le coup de la pauvre bête qui semblait petit à petit sombrer dans un sommeil mortel.
Bien que je ne l'aimais pas trop, je savais qu'il aurait pu me servir pour plus tard et que le fait d'en disposer était une chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Voici venue les barbes à papa... Empty
MessageSujet: Re: Voici venue les barbes à papa...   Voici venue les barbes à papa... EmptyJeu 4 Juil - 23:45

Mon cheval court à vive allure. Probablement aussi vite que mon foutu coeur qui bat dans ma poitrine. J'ai l'impression qu'il veut se barrer de ma cage thoracique. Mais j'essaye de garder tout ça sous contrôle. Il ne faut pas que je panique. Il ne faut pas que je perde mes moyens. J'ai promis à ma soeur de tout faire pour gagner. Et je respecterai ma parole. Et pour gagner, le self-control est le maître mot, wesh bro. A ces quelques mots intérieurs, mes muscles se détendent et mon esprit se relaxe un petit peu. Je zieute toujours derrière si quelqu'un me poursuit. Mais rien. Les carrières doivent être restés à la Corne. J'ai entendu quelques coups de canon, mais je ne me souviens plus exactement combien. Beh ouais merde ! Je fais pas attention aux détails inutiles ET alors ?

Bref. Le décor change radicalement. Le sol arc-en-ciel devient de la barbe à papa et le décor se change en une sorte de remake de Charlie et la chocolaterie... Les pommes sont trop belles pour m'attirer et la rivière de chocolat qui traine par là m'intrigue. Mais je m'abstiens. Je n'ai pas envie de finir empoisonné par des aliments douteux. Ca serait le comble. Parce que quitte à crever, autant crever au combat, fier de moi. Fier d'avoir fait le maximum ! Ou pas. Y a rien de glorieux dans le fait de rendre l'âme. J'ai déjà vu des tas de gars finir sous les sabots des taureaux et vraiment... Y a rien de glorieux.

Après quelques dizaines de minutes de galop, je vois une citrouille me sauter dessus. WHAT THE FUCK ? Depuis quand les citrouilles, ça marche et ça attaque les gens ? Dans le feu de l'action et à cause de l'effet de surprise, elle m'entaille au niveau du torse grâce à l'une de ses lianes tranchantes. Ni une ni deux, je réagis au quart de tour et l'enlace de mon lasso métallique. Il exerce une pression telle qu'elle explose mon "opposant" en petit morceaux de citrouilles. Plus loin, j'en vois d'autres s'activer. OH MY GOD. Mais y en a combien ? Elles semblent occupées à autre chose... Mais je ne réfléchis pas à quoi. Je préfère m'en débarrasser avant qu'elles ne s'en prennent à moi. Je fais une boucle soignée à l'extrémité de mon arme et attrape l'un des machins oranges à distance. Lorsque je la ramène vers moi, un bout de viande pend de ses dents. Merde. Elle a bouffé quelqu'un... Je la lacère avec mon lasso sans plus attendre. Je n'ai pas envie de finir à la place de ce bout de viande. J'envoie un coup de fouet à l'autre mais ne me soucie guerre de si je l'ai tuée ou pas. Impossible de voir quoi que ce soit avec cette foutue barbe à papa. Avec mon canasson, je pense pouvoir la semer facilement.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Voici venue les barbes à papa... Empty
MessageSujet: Re: Voici venue les barbes à papa...   Voici venue les barbes à papa... EmptyVen 5 Juil - 4:09

Je ne savais que faire, une de mes mains était déjà mal en point étant donné que je me l'étais foulé en tombant précédemment, l'autre se trouvait à l'intérieur d'une de ces horribles citrouilles, j'étais en mauvaise posture je le savais et il me fallait réagir au plus vite et il fallait arrêter de trop penser à quoi ou qu'est-ce...

Il en restait deux, enfin j'espérais que c'était le cas, déjà qu'avec trois d'entre elle j'étais un peu débordé... L'une des deux restantes commença à se jeter sur moi tandis que mon bras prit dans la "dépouille" de cette autre citrouille se rabattit vers moi afin de former une sorte de protection avec son corps, comme ça si elle venait à enlaçait ces foutu racines autour de mon bras, celui-ci se verrait quelque peu protégé.
D'un coup je vis que la troisième citrouille qui commençait à bouffer mon cheval (oui on peut le dire puisqu'elle avait arraché un morceau de chair) venait de se faire tirer par je ne sais quoi, comme-ci quelque chose venait de l'attirer, m'enfin ça m'arrangeait puisqu'au point ou j'en étais, ça n'était pas de refus.

Mais il y avait toujours le problème de la citrouille autour de mon bras, comment allais-je pouvoir m'en sortir? Avec l'une de ces racines épineuses elle me griffa futilement l'épaule avant qu'un coup de fouet l'atteigne et la scinde en deux, j'étais saint et sauf, enfin je m'en sortais avec une simple égratignure à l'épaule.
Je ne devais pas tardé à me lever, en deux en trois mouvements je sortais mon bras intacte de la citrouille et malgré le fait que je ne n'aimais pas trop cela, je n'avais pas le droit de faire le difficile du moins pour ma propre sauvegarde. Par ailleurs je devais trouver d'où venait cette "aide" si je puis dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Voici venue les barbes à papa... Empty
MessageSujet: Re: Voici venue les barbes à papa...   Voici venue les barbes à papa... EmptyLun 8 Juil - 19:03

Bien que le fait d'être un bucheron m'en avait fait voir de toutes les couleurs, les citrouilles assassins n'en faisaient pas partie... Et encore moins les citrouilles assassins CARNIVORE, j'étais comme on le dit si bien "sur le cul".
Une chose était sûre il fallait que je sache d'où venait cette aide, enfin si cela en était vraiment une, mais réfléchissant un peu, cela ne pouvait pas être piège car quel aurait été l'intérêt de balancer des jack o lanterne sur pattes et puis ensuite de venir les démonter??? La logique? Et beinh il n'y en avait pas, mais avec eux on pouvait s'attendre à tout!
De plus on me repassant la scène dans ma tête il me semblait bien avoir entendue comme un bruit ressemblant à celui d'un coup de fouet, et je ne voyais q'une personne qui en possédait un!

"ah punaise" si je devais commencé à faire un petit récapitulatif de ce qui se passe, à part le fait d'avoir pu bénéficier d'un poney et encore ce n'est pas comme si c'était ce que je préférais au monde, je n'ai pas grand-chose de très positif ni de très concluant pour le moment, d'un je ne disposais plus d'aucun moyen de transport puisque la pauvre bête avait périt à cause de ces foutus potirons, deux je me suis foulé le poignet gauche et en plus je me retrouve sans mon arme de prédilection... Mais il faut savoir rester positif dit-on!

Je me relevais donc tout en essayant de garder à l'esprit que peu être non loin de moi se tenait une autre personne, et si mes déductions étaient exacte ça devait être Donald, d'ailleurs si je me souviens bien sa note devant les juges n'était pas si extra que cela, tout comme moi d'ailleurs, mais passant, là n'était pas la chose. Je pris la décision de couper ce qui allait selon moi m'être utile sur ce poney, je savais qu'un fil dentaire allait me suffire et qu'il résistait à une tension de près de 11 kilos, comment je le savais? Car dans mon district on avait appris à travailler avec le peu dont on disposait, parfois sans corde, il fallait fabriquer quelque chose s'assez rigide et comparable, on se servait donc de fil dentaire que l'on tressait ensemble afin d'en former une corde bien robuste, bien entendue pour pouvoir supporter un arbre il en fallait des tonnes.
Alors que moi je n'en disposais que de très peu! 2 mètres précisément.

Ainsi la corde tressée, je commençais par bloquer sa queue avec mes pieds pour éviter qu'elle ne bouge et je positionnais le morceau de fil là où sa queue commençait à pousser, puis tenant l'une des extrémités de la corde par ma main gauche et l'autre par ma main droite, je sciais rapidement mais sûrement, ce qui me rappelait un peu mon district ainsi que les nombreuses heures passées dans la forêt. Mon poignet gauche souffrait et même si j'avais envie d'arrêter, je continuais jusqu'à ce que j'arrivais enfin à lui cisailler.
Je me dépêchais de la ramasser et de la mettre dans mon sac, n'ayant plus le temps de rester de peur qu'un autre de mes adversaire ne démarque et profite de ce moment pour m'attaquer, je repris en main mes poignets américain, sac sur le dos, je m'enfilais une gorgé de lait au plus vite et pris le décision de partir sur le champs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Voici venue les barbes à papa... Empty
MessageSujet: Re: Voici venue les barbes à papa...   Voici venue les barbes à papa... EmptyVen 12 Juil - 22:45

A croire que le sort ne voulait pas que Nathan gagne. Ils arrivèrent dans une nouvelle zone. Nouvelle zone qu’Alix ne connaissait pas. Elle tenait fortement sa pioche en main. Il valait mieux être prudent et ne pas prendre de risque. S’il y a un tribut, elle se le fera. « Ton poignet va mieux ? » demanda-t-elle à Nathan. Bien sûr elle connaissait la réponse. Elle savait qu’il n’allait pas bien du tout son poignet. Plus ils galopèrent, plus Alix avait l’envie de trouver quelqu’un, un tribut, peut-être en mauvaise forme si la chance lui souriait. Le mauvais pressentiment de la belle se confirma en voyant quelqu’un courir au loin. « Il y a quelqu’un là-haut. » « Part, Alix, dégage. Laisse-moi ici, de toute façon je suis foutu. Gagne ma belle. Je t'aime. » La demoiselle l’écouta, et partit à toute vitesse vers le tribut qui était en face d’elle. Elle lui mit un gros coup de pioche vers sa tête en tenant sa pioche solidement, à la verticale. Alix était maintenant seule. Elle n’avait plus Nathan, enfin, si, mais il était presque mort, et Scylla n’était plus en vie. Maintenant elle devait se débrouiller toute seule, comme une grande fille. Montrer ses capacités quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Voici venue les barbes à papa... Empty
MessageSujet: Re: Voici venue les barbes à papa...   Voici venue les barbes à papa... EmptyVen 12 Juil - 23:57

Plus j'avançais et plus je m'adaptais au terrain, tout le monde sait que de se déplacer dans un champ de barbe est aussi facile que dans un champ blé! Oui oui c'est ironique, quoi qu'il en soit la chose positive était qu'au moins tu pouvais entre tes ennemis arriver avec tout le bruit que ça faisait.

Justement je discernais quelqu'un qui s'approchait par ici, pas d'un pas lent mais plutôt rapide et assuré. Je savais qu'il fallait réagir intélligent mais surtout calmement, le pire c'est qu'elle tenait en sa main une pioche, c'était ma chance de pouvoir m'enticher de mon arme de prédilection.

Elle me balança un coup de pioche vertical, mais je pouvais remarquer deux choses d'une elle savait aussi manier la pioche tout comme moi, ce qui allait quelque peu changer les choses, de deux elle semblait déterminée. Je m'accroupissais donc à ce même moment, ce qui avait eu pour effet de ne pas me toucher, j'enchaînais par la suite avec un croche-pied tout en m'appuyant à terre avec une de mes mains, pour garder une certaine stabilité, heureusement pour moi que l'une de mes mains était encore intacte.

Cela allait sûrement la faire vaciller en avant, elle n'eu très peu de temps entre cela et le fulgurant coup de poing que je venais de lui assener, un coup dans lequel je mis toute ma force et sachant que j'avais l'habitude d'abattre des arbres et de les porter, ça devait salement lui avoir fait mal, de plus j'avais mes poings américains.
Mon autre main ne pouvait pas trop servir à quoi que ce soit, mais je pouvais lui foutre un autre coup de point serte moins fort néanmoins tout aussi direct.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Voici venue les barbes à papa... Empty
MessageSujet: Re: Voici venue les barbes à papa...   Voici venue les barbes à papa... EmptySam 13 Juil - 0:04

Dans leurs débâcles, les tributs ne voient pas arriver l'ours rouge foncer sur eux. Il s'arrête néanmoins à une dizaine de mètres et se met à cracher du feu sur les deux présents. Malheureusement, la bombe lacrymogène que Alix porte sur elle propage les flammes et provoque une explosion miniature, dont les deux jeunes gens décèdent.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Voici venue les barbes à papa... Empty
MessageSujet: Re: Voici venue les barbes à papa...   Voici venue les barbes à papa... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Voici venue les barbes à papa...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciennes Arènes :: Arène Rosea [Édition 6] :: Zone 2-