Partagez
 

 You're lucky to be cute, you ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






You're lucky to be cute, you ... Empty
MessageSujet: You're lucky to be cute, you ...   You're lucky to be cute, you ... EmptyJeu 13 Juin - 18:42

I. You're lucky to be cute

J'étais tranquillement appuyé contre le mur qui entourait un grand parc du district deux, les bras croisés sur mon torse. Un sourire moqueur se dessina sur mes lèvres quand je regardais Jaden, que j’entraînais. Je lui avais dit de courir et cela faisait maintenant une bonne demi-heure qu'il le faisait. Il était endurant. Mais je le soupçonnais surtout de ne pas s’arrêter pour que je ne puisse pas lui faire une remarque sur sa fatigue. Il passa devant moi pour la au moins dixième fois et je lui attrapais le bras, lui indiquant de s’arrêter avec un sourire en coin. Papa m'avait demandé de l’entraîner, comme lui même m'avait transmis son savoir. Je ne comprenais pas vraiment l’intérêt, certes ces Hunger Games étaient réels, il y avait un risque que l'on soit tirés au sort, mais les autres tributs n'étaient pas entraînés eux, et ils survivaient parfois dans les derniers. Mais je m’exécutais, car au final, ça me permettait de perfectionner mon entraînement par la même occasion.

Je lui adressais une sourire narquois, agrémenté d'un regard de défi. J'étais doué au combat à mains nues, il le savait et je lui avais appris quelque trucs. On était un peu à l'écart des autres personnes, seuls et tranquilles. Je me mis en garde et pris la parole. « Vas-y frérot, montre de quoi t'es capable » Il n'avait que douze ans, moi seize. Ce n'était certes pas très équitables, surtout en vue de ma plus grande expérience, mais c'était surtout pour rigoler en fait. Je l'attaquais en premier, usant de mes pieds, de mes mains, de mes coudes, mais je ne lui fis mal à aucun moment, il ne s'agirait tout de même pas de l'amocher. Et puis, je l'aimais moi mon petit frangin, bien qu'il soit parfois un peu lourd et qu'on se dispute souvent, en venant même parfois aux mains. Mais bon …

Je finis par le mettre au sol, en éclatant de rire, un air triomphant sur mon visage. Je me relevais et lui tendis la main pour qu'il fasse de même. « Ta victoire est pas pour aujourd'hui, désolé » Je regardais alors autour de nous, entendant des … pleurs ? J'aperçus un gosse, qui devait avoir environ six ans, ce faire … embêter ? Non, agresser plutôt. Par des jeunes qui devaient avoir le même âge que Jaden environ. Je compris tout de suite pourquoi, c'était évident. Un ballon. Aussi idiot que ça pouvait paraître, il le faisait chier pour un ballon. Je regardais la scène en retrait, jusqu'à ce qu'un de ces idiots ne finissent par le pousser. Je m'avançais vers eux. Ce gamin avait dans les six années, ils en profitaient, autant qu'ils se trouvent quelqu'un de leurs niveaux. Je ne les avais jamais vu avant, mais en même temps, je ne faisais pas attention à des idiots comme eux. J'eus alors une idée. Je me tournais vers Jaden et lui parlais. « C'est l'occasion de t'entraîner un peu. Va défendre ce gosse, pour voir. » Toujours ce regard de défi. Certes, il y avait un gars un peu plus costaud, mais bon … j'étais là dans le pire des cas, sans vouloir me jeter des fleurs.

Je m'approchais alors du gars le plus costaud, qui me regardait avec … un regard noir. « C'est pas toi qui va me faire peur mec … » Mon poing parti en direction de sa mâchoire, la percutant violemment et sans attendre, je remontais mon genou dans la partie la plus fragile de l'anatomie d'un homme. Il se plia en deux et je récupérais sans effort le ballon de ses mains. Jaden avait l'air de s'en sortir avec l'autre idiot et je me tournais vers le petit … qui était vraiment petit. Je m'abaissais et lui tendis son ballon, remarquant qu'il était en larmes. « Salut p'tit gars. Je m'appelle Néo, faut pas pleurer t'sais. » J'étais … gaga devant un petit ? Fallait croire ça … Mais bon, il pleurait j'allais pas le laisser là tout seul. « Faut pas faire gaffe à ce genre d'idiots » Je lui adressais un clin do'eil. J'étais pas le plus doué pour consoler les petits en larmes, mais il était vraiment tout seul ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






You're lucky to be cute, you ... Empty
MessageSujet: Re: You're lucky to be cute, you ...   You're lucky to be cute, you ... EmptyVen 14 Juin - 17:00

  
You're lucky to be cute, you... Néo P. Karlson & Oz & Juliette L. Nightway

Il faisait chaud ; et moi je courrais depuis une trentaine de minutes. C'est Néo ; mon frère qui avait quatre ans de plus que moi qui m'entraînait. Il était appuyé contre un mur les bras croisés sur son torse ; il un sourire moqueur se dessina sur ses lèvres quand je l'ai regardé pendant l'espace de quelques instants. J'était un peu fatigué ; mais je ne voulais pas m'arrêter car je savais que Néo me ferait courir plus longtemps encore que je ne le devais en ce moment. Je passa devant lui pour la dixième fois ; qu'il m'attrapa par le bras en me disant de m'arrêter.

« Alors, c'est bien ? » j'était à bout de souffle ; je venais de remarquer que cela amusait Néo, quand un sourire narquois vint se poser sur ses lèvres. Néo se mit en garde et je soupira intérieurement, j'allai encore finir par terre. Eh oui ; Néo était le maître du combat à mains nues du district ; et moi le petit Jaden de 12 ans ; qui va faire sa première moisson. Je l'imita en souriant ; les bras, jambes pieds, mains y passèrent. Et je me retrouva par terre dans le gravat, nous rigolâmes alors tout les deux ; tandis que Néo me tandis son bras pour que je me relève. Je l'attrapa et me releva lourdement ; en l'entraînant au sol ; suivit d'un fou rire soudain qui sortit de ma bouche. Je releva la tête, entendant des... pleurs ? Je regarda Néo qui eut l'air aussi intrigué que moi ; mon regard se posa sur un garçon d'environ six ans, qui se faisait attaquer ? Ah non pardon agresser, par un garçon de mon âge et un autre de l'âge de Néo. Il s'approcha des 2 "agresseurs", alors je lui emboîta le pas. 
« C'est l'occasion de t'entraîner un peu. Va défendre ce gosse, pour voir. » je souriai et craqua mes longs doigts fins et je pris la direction du garçon de mon âge. C'est donc une lutte presque sans fin qui commença avant que je le mette par terre un pied sur son ventre, l'air triomphant. Les petits comme celui dont Néo s'occupait me désolait intérieurement, il n'avait pas 14 ans et étaient déjà seuls, désolant.

 

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






You're lucky to be cute, you ... Empty
MessageSujet: Re: You're lucky to be cute, you ...   You're lucky to be cute, you ... EmptyVen 14 Juin - 19:06


Par une belle journée ensoleillée, un petit garçon de 6 ans décida d'aller jouer au parc avec son ballon.  Ce petit garçon était ce qu'il y avait de plus mignon. Il se faisait toujours dire par des filles plus âgées à quel point il était trop craquant.  Ce petit garçon se nommait Oz. Un nom original me direz-vous, j'en conviens, mais c'était là aussi ce qui rendait ce petit être unique.

Ce petit garçon était le second enfant du maire du district et de sa femme. Que de joie ont-ils eu lorsqu'ils surent qu'il allait avoir un garçon! Lui et sa sœur Juliette étaient ce que les deux adultes avaient de plus précieux, ainsi que le petit dernier Elliot qui n'avait que 4 ans. Mais que voulez-vous ? Les premiers enfants ont toujours un petit quelque chose. Bref, retournons au petit Oz.

Après avoir pris son bain, il descendit à la salle à manger. Ses pancakes étaient déjà là à l'attendre.   Il ne se fît pas prier pour les engloutir avec appétit. Il mangeait tout sous l'œil bienveillant de sa mère. Une fois fini il alla porter son assiette à la bonne et retourna à table pour parler à sa mère. Il alla à sa droite et la regarda avec un grand sourire.

-Maman, je peux aller jouer au parc avec mon ballon ? S'il te plaît !

Sa mère le regarda avec toute son affection et lui sourit en lui ébouriffant les cheveux.

-Oui, mais fais attention et Juliette va venir te rejoindre.


Il afficha alors un immense sourire avant de se lever et d'aller faire un gros câlin à sa mère pour la remercier. Il courra à l'étage et pris son ballon et se précipita dehors en courant, le sourire aux lèvres. Il gambadait joyeusement vers le parc, son ballon bien en main. Il souriait aux gens qu'il croisait. Il savait que Juliette allait venir le rejoindre au parc alors il prenait son temps pour s'y rendre.


Après une quinzaine de minutes, il arriva au parc et alla s'assoir dans un coin et joua un peu seul avec son ballon, attendant sa grande sœur. Il vit alors un papillon et entreprit de courir après avec son ballon. Il courrait en riant, espérant attraper le joli papillon, mais il trébucha et échappa son ballon qui atterrit un peu plus loin. Il abandonna alors le papillon et courra en direction de l'endroit où son ballon avait abouti. Il  tomba alors devant deux grands adolescents qui le regardaient avec un air méprisant.

-Pard... Pardon monsieur... C-c-c'est mo-mon ballon.

Les  deux grands éclatèrent de rire et celui qui avait le ballon le lança au visage du petit garçon, déclenchant les pleurs de ce dernier. Le plus costaud repris le ballon et les deux grands s'amusèrent a agresser le petit Oz. L'enfant ne sachant plus quoi faire éclata en sanglot. Il avait peur et voulait sa sœur et sa maman auprès de lui. C'est alors que sans qu'il ne puisse rien faire le plus grand le poussa au sol. Le petit tomba sur le dos et se fît mal au bras. Il pleurait à chaudes larmes tandis que les deux plus vieux riaient a gorge déployée. C'est alors qu'il entendit une voix s'élever.

-C'est pas toi qui va me faire peur mec …

L'enfant releva la tête et vit deux autres plus vieux s'en prendre a ceux qui l'ont agressé. Sans rien comprendre il vit les deux méchants se faire battre a plat de couture. Il en profita pour se relever, les larmes coulant toujours sur ses petites joues. Il vit alors le plus grand qui est venu à sa rescousse se mettre à sa hauteur et lui tendre son ballon en lui lançant :

-Salut p'tit gars. Je m'appelle Néo, faut pas pleurer t'sais.


Le petit hocha la tête et essuya rapidement ses larmes en reniflant un peu. Le plus grand lui lança alors :


- Faut pas faire gaffe à ce genre d’idiots.

Le petit hocha de nouveau la tête et lâcha le ballon avant d'aller vers le plus vieux et de lui faire un câlin en lui murmurant un merci. Il lâcha enfin l'adolescent et repris son ballon en faisant un petit sourire.

-Moi c'est Oz. J-j'ai mal au bras.

Il avait dit cela sur un ton piteux, comme s'il s'en voulait. Mais en fait il savait que quand Juliette allait arriver elle allait paniquer et vouloir le ramener à la maison. Mais il était intrigué par les deux adolescents devant lui.

- Ah! Merci d'avoir fait partir les méchants.

You're Lucky to be cute, you
Avec Néo et Jaden
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






You're lucky to be cute, you ... Empty
MessageSujet: Re: You're lucky to be cute, you ...   You're lucky to be cute, you ... EmptyLun 15 Juil - 17:41

II. You're lucky to be cute

L'action du petit garçon que je venais d'aller voir me prit un peu au dépourvu. Il me fit un câlin. Sûrement la chose à laquelle je m'attendais le moins et aussi la chose à laquelle je ne sais pas comment réagir. Disons que je n'ai pas vraiment l'habitude. Quand Jaden était plus petit oui peut-être, je m'en souviens à peine et j'étais plus jeune. Là … c'était autre chose. Il me murmura un merci  et je souris. Je regardais Jaden en levant les yeux, ce qui me fit bizarre, j'étais plus grand que lui normalement et lui lançais un regard du genre il vaut mieux pas que tu fasses un commentaire sur la situation mon très cher frère. Mais en même temps, si le geste du petit m'avait surpris, j'étais content de voir que je ne faisais pas peur. Si j'avais été à sa place, j'aurais pas été très rassuré.

Il finit par s’écarter de moi et je lui souris avant qu'il aille récupérer son ballon. Moi c'est Oz. J-j'ai mal au bras. Euh … Je suis pas vraiment médecin moi. Et pour tout dire, je me vois mal lui faire un bisou magique pour que ça parte. Un sourire ironique se dessina sur mes lèvres à cette pensée, mais quand mon regard retomba sur ce petit garçon, je changeais cette ironie en … En je ne sais pas vraiment quoi, mais qui ferait qu'il n'aurait pas l'impression que je me moque de lui. Il semblait honteux de s'être fait agressé ce qui était pour le moins étrange. Mais après tout, on est dans le district deux, je connais des familles où sa rigole pas. Du genre Drew avec son frère. S'il me voyait là en ce moment j'aurais sûrement le droit à des moqueries pendant un certain temps. Sauf que je n'allais pas laissé ce petit Oz planté là, au milieu d'un parc avec un ballon dans les mains. Il me sortir de mes pensées en reprenant la parole.

Ah! Merci d'avoir fait partir les méchants. Oubliée la douleur au bras alors ? Apparemment. De rien, mais ils sont pas encore parti …, dis-je en soupirant.

Celui dont je m'étais chargé était toujours plié en deux et je ne souhaitais pas attirer l'intention sur nous, vraiment pas la peine. Je le poussais à bout de bras, avec un regard menaçant et il s'éloigna. Je me tournais vers celui au sol, le pied de Jaden sur son ventre. Je lui tendis une main, faisant mine de l'aider à se relever et m'emparais de son poignet, commençant à tirer pour qu'il se mette debout, j'ouvrais simplement mes doigts et il se retrouva les fesses sur le sol tandis que je faisais un clin d'oeil à Oz.

Allez, bouge maintenant.

J'avais bien le droit de m'amuser un peu. Je le regardais s'éloigner et un court silence s'installa. Personne ne semblait arriver pour venir chercher ce gamin et il ne semblait pas partir. Doooonc … On allait rester avec lui. Je me tournais vers Jaden.[color:4199=#black] J'espère que t'avais rien de prévu, je compte pas laisser ce petit tout seul.
Certes, j'allais rester avec lui, mais fallait bien l'occuper un peu. A quoi ça joue un petit de son âge ? Je n'en ai aucun souvenirs et aucune idée ne me vient à l'esprit. Mais pour être certain qu'il est bien seul, je préfère lui demander. Tu es seul ? Personne n'est avec toi ? C'était bizarre ct'histoire … Et sinon tu veux faire quelque chose ? Allez quelque part ? Euh … Manger quelque chose ? Je me surprenais de plus en plus moi même. J'aurais jamais pensé que je me retrouverais à proposer à un petit garçon de presque jouer avec lui après lui avoir fait un câlin. Et surtout que s'il me proposait de jouer … bah je n'allais pas l'envoyer bouler après ça. Mais je préférais attendre sa réponse avant de trop m'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






You're lucky to be cute, you ... Empty
MessageSujet: Re: You're lucky to be cute, you ...   You're lucky to be cute, you ... EmptyJeu 18 Juil - 17:32

You're lucky to be cute, you

Quand j'ai compris qu'on allait devoir rester avec lui, j'échappa un juron. J'ai pas qu ça à faire, bon sang. Son bras avait apparemment l'air d'aller mieux, pathétique... Je ne l'aimais pas beaucoup ce gosse, il avait certes 6 ans, mais ça ne changeais rien. Occupe le, j'sais pas. Fait le jouer au ballon, mais débrouille-toi ! Je suis pas sa nounou, et toi non plus ! Je fis un air mauvais à ce petit "Oz", quel nom bizarre on a au district. M'enfin, Jaden & Néo c'est pas plus bizarre, hein. Mais c'est mieux. J'vais faire un tour. Je m'éloigna, en direction des arbres, et je m'enfonça quelque peu dans la forêt bordant le parc. Les feuilles mortes, s'étouffaient sous mon poids, ce qui me fit rigoler. Les feuilles des arbres me tombèrent dessus. J'avais faim. Je m'approcha d'un arbre, et en découpa un bout d'écorce, croquant dans une partie tendre, de celle-ci. C'est pas si mauvais, maman en ramassais parfois pour nous guérir. Et quand on a pas grand chose à porté de main, on se contente de ce que l'on a. Je continua mon chemin, après avoir frappé dans les arbres, par énervement. Je n'allais pas m'occuper de ce gosse 100 ans, non plus. Et puis je n'y comptais pas. Néo l'avait décidé tout seul, il s'en occupera tout seul. Il avait pas de famille pour le surveiller ? Bon. Je décida de prendre chemin inverse, en me prenant une trombe d'eau sur la tête. Mais je n’accéléra pas le pas. Je ne fis que ralentir. J'aime l'eau. J'ouvris la bouche, laissant tomber des gouttes dans ma bouche. Je souris, bêtement, ma soif apaiser. Je repris le chemin de la maison, ralentissant à chaque pas l'allure, voulant mettre autant de temps que possible. Je ne voulais pas retrouver mon frère gâteau, devant ce gamin.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







You're lucky to be cute, you ... Empty
MessageSujet: Re: You're lucky to be cute, you ...   You're lucky to be cute, you ... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

You're lucky to be cute, you ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's-