Partagez
 

 In the pool, like fools.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptyDim 9 Juin - 19:09

« In the pool, like fools »
feat. Alix Eisenberg

« Beautiful Disasters »


Nathan Seth Black


Serviette sur le dos, j'avais hâte de sauter dans l'eau fraîche. La cérémonie était terminée et les entraînements allaient commencer très bientôt. Je voulais aller me rafraîchir avant d'aller me coucher, vu qu'il était assez tard. Je traversai donc les quelques couloirs, après être descendu de l'ascenceur, pour me rendre aux bains. Rendu, j'entrai dans la salle d'eau géante et remarquai que je n'étais pas seul. « Oh, de la compagnie! », me dis-je. Je mis ma serviette un peu plus loin. Drôlement, elle ne m'avait pas remarquée. Mais je savais qui elle était. C'étais la fille du district 2. J'avais vaguement son nom en tête sans pour autant la connaître.

J'aimais bien me faire des amis. J'étais assez sociable et j'avais besoin d'alliés. Espérant que celle-ci voudrait le devenir, bien sûr, il y a les alliances carrières, mais depuis quelques années, elles ont peu à peu été oubliée. Peut-être recrééront nous la tradition! Maintenant, il me fallait trouver un moyen pour attirer son attention. Quoi de mieux qu'un plongeon éclaboussant à quelques centimètres d'elle pour lui faire la peur de sa vie. En plus, elle ne m'avait toujours pas remarquée. Elle était probablement trop dans ses pensées.

Je sautai alors, juste à côté d'elle, l'éclaboussant de plus bel. En remontant à la surface j'appréhendais sa réaction. Mais je saurai la gérer, peu importe comment elle réagit. Elle avait un beau visage. Son costume aussi, était très beau. Ce n'est pas pour rien qu'elle a fait très bel impression pour la cérémonie d'ouverture. Elle est belle, blonde et des yeux exécrablement bleus. D'un bleu profond océanique.

Je l'aime déjà. Enfin, physiquement parlant, quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptyDim 9 Juin - 19:40

In the pool, like fools. Tumblr_m4fchlvdmW1ruca7ao1_500_large

J’y étais. Il était temps. J’étais heureuse d’être enfin aux Hunger Games. D’un autre côté anxieuse. Je ne voulais pas mourir, je voulais retrouver ma famille et mes amis. Et surtout : je ne mettais toujours pas fait d’alliés. Il fallait que je m’en trouve pour qu’ils me protègent. Sinon je n’allais pas faire long feu dans l’arène. Durant la cérémonie j’avais pu remarquer les tributs qui seraient avec moi dans cette fameuse arène. J’avais surtout remarqué Scylla. C’était l’une des personnes que je ne voulais pas voir dans ce jeu. Il allait surement mourir, et ça je ne pourrais pas l’encaisser, surtout s’il laisse sa vie devant moi. Ce soir, j’avais décidée d’aller prendre du bon temps à la piscine. Je ne voulais pas rester dans ma chambre à m’ennuyer comme un rat mort. Puis, il allait surement y avoir quelqu’un, du moins, j’espérais.

J’étais à la piscine, assise sur le rebord. Je laissais tremper mes pieds dans l’eau ne faisant pas attention aux personnes présentes. Puis un jeune homme sauta à côté de moi. Il m’éclaboussait. « Merci de m’avoir éclaboussée. » dis-je en soupirant. Je ne voulais pas recevoir pleins de petites goûtes d’eau au visage, je n’en avais pas envie. « Sinon, à qui ai-je l’honneur ? » Je souriais en essuyant l’eau que j’avais reçue avec l’aide de ma serviette. Je connaissais le jeune homme de visage, mais je ne lui avais jamais parlé. Je comptais bien sûr me rattraper par la suite, car au fond, physiquement il était pas mal. J’aimais bien son corps. C’était la seule chose que mes yeux regardaient. Mais je levais mon regard après un déclique de quelques secondes. Il pourrait surement être un allié. Une personne qui saura me défendre si jamais j’ai des problèmes dans l’arène. Puis si lui avait des alliés, et que je m’allie à lui, ça m’en fera un plus. J’ai plus à gagner. Après, je les tuerai car bon, c’est un peu ça le but du jeu. Douze tributs, un seul vainqueur. Et ce seul vainqueur, va être Alix Eisenberg : moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptyLun 10 Juin - 1:04

« Merci de m’avoir éclaboussée. »

Elle avait soupiré. Il faut toujours de la haine dans le l'amour. J'obliquai surtout sur le fait qu'elle me yeuxtait. Un plus pour moi. J'avais la moitié de mon visage hors de l'eau et je me surpris même a faire de petites bulles dans l'eau, comme un enfant de cinq ans.

« Sinon, à qui ai-je l’honneur ? », avait-elle dit en débitant un de ses sourires que n'importe quel homme hétéro digne de ce nom, tomberait sous le charme.

Du coup, j'étais absorbé par son sourire, ses cheveux et ses yeux magnifiquement bleus. Je me levai alors, de l'eau jusqu'à taille, en débitant d'un sourire qui ne vaut rien comparé à celui qu'elle vient de me projeter.

« Je suis Nathan, mais appelle moi Nate. », dis-je en lui tendant la main « Vous, quel est votre joli nom, demoiselle ? », finissai-je par dire en accentuant sur le "demoiselle", le voulant pitre.

Je m'imaginais bien un nom comme Alice, ou Sara. Peut-être un mélange des deux. Mais ce que je sais, c'est que peu importe son nom, je lui ferai bien un ou deux enfants, très certainement. En plus, elle avait une voix inoubliable. Une voix aigu sans même vous enquiquiner. Non, cette voix vous ensorcèle jusqu'au plus profond de votre âme. En fait, on ne peut rien faire sauf en tomber amoureux. Heureusement pour moi, elle était dans mes filets, et je ne la laisserais pas fuir très facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptyLun 10 Juin - 16:20

C’était bizarre comme rencontre. Moi qui pensais que tous les tributs étaient dans leur chambre, je m’étais trompé. Je pensais que j’allais être toute seule, que je n’allais pas être dérangée. J’avais faux sur toute la ligne. Ce jeune homme pouvait bien être charmant, il restait un adversaire à éliminé. Aux Hunger Games, je ne comptais pas me faire d’amis. On était là pour une seule raison : ce tué. Et, même si c’est à contrecœur, je le ferais. Je tuerai des gens, comme une personne assoiffé de sang. Je tuerai des gens, sans scrupule. J’avais un cœur, oui, mais on m’avait appris à mettre une barrière entre les sentiments et le jeu. S’il faut tuer un de ses alliés pour gagner ? Je le ferai. Je serai même prête à tuer une petite gamine de douze ans. Puis, soyons logique : ce n’était pas elle qui allait me faire peur. « Joli prénom, Nate. » dis-je en faisant une voix assez charmante.

Que faire ? Lui donner mon prénom ? Ou bien, me faire désirer. J’avais toutes les cartes entre les mains, je pouvais très bien le faire désirer et y prouver du plaisir ensuite, ou bien, lui donner mon identité en faisant une rencontre des plus banales. Au fond, j’aimais bien draguer les hommes pour arriver à mes fins, sauf que je ne le montrais pas. « Hum… Laisse-moi réfléchir… Tu ne mérites pas de savoir mon prénom. » En m’aidant de mes pieds, je lui jetai, à mon tour de l’eau au visage. « Comme ça, on est quitte. » dis-je en arquant un sourcil.

Il était gentil, enfin, beau-gosse. Beau regard. Je me perdais dans ses yeux qui étaient magnifiques. Mais il fallait que je me concentre. Je décidais donc de descendre mon regard vers l’eau. J’enlevais ma serviette et le rejoignis dans l’eau. Ce n’était pas si profond que ça, j’étais contente. Je savais un peu nager, mais pas comme ceux du district cinq qui, eux, sont des rois niveau natation. « Ah, oui ! Tu es le garçon du district un ! » Je venais seulement de me rappeler que ce jeune homme était du district un. « Laisse-moi deviner. T’es un carrière ? » C’était totalement logique. Il était du district un. Si ce n’était pas un carrière, il serait donc facile à battre. C’était louche. Je me déplaçai dans l’eau, c’était amusant, j’aimais l’eau. Parfois j’aimerais être du district cinq seulement pour ça. « Sinon, Nate, oui j'aime t'appeler comme ça, comment ça ce fait que tu n'es pas dans ta chambre et que t'es ici ? » J'aimais poser des questions, disons que ça faisait mon charme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptyMar 11 Juin - 15:17

« Joli prénom, Nate. », réponda-t'elle, simple. Charmante.¸

Plus elle me regardait, plus je me perdais dans ses yeux bleus. Tellement, s'en était troublant. Mais bon, j'attendais vaillamment qu'elle réponde à ma question toute simple. Mais elle ne répondit que ceci:

« Hum… Laisse-moi réfléchir… Tu ne mérites pas de savoir mon prénom. », commença-t'elle. « Comme ça, on est quitte. », finit-t'elle par dire en me jetant de l'eau au visage a l'aide de ses pieds.

L'eau me brûlait les yeux. Je ne sais pas ce que le capitole mettais dans cette eau pour la conserver aussi claire, mais ça brûlais. Bon je ne pouvais pas être fâché contre cette déesse ambulante, mais j'avais quand même les yeux rougis à force de me les frotter. Enfin, je savais qu'elle voulait son geste mignon, il l'était, mais l'eau dans les yeux, ça fait mal, on est quittes, enfin je crois. À ces pensées, un sourire pouvait se lire sur mon visage. Je n'avais pas répondu, restant silencieux. Mais pas un silence malaisant, seulement un silence qui voulait tout dire. Elle entra alors dans la piscine pour m'accompagner. C'était tout mignon. On aurait dit une enfant de 5 ans qui voulait nager. Je m'approchai donc d'elle, sans toutefois entrer dans sa "bulle". Puis, par hasard, comme si une illumination venait de lui parvenir, elle se souvenait que je provenais du premier district.

« Ouais, je viens du premier district », finis-je par dire, en enlevant le fait que je connaissais aussi son district. Pour le moment, ce n'est pas ce qui importait. Elle me demanda alors si j'étais un carrière.

« Si je suis un carrière? Non. Je suis le môme de 15 ans qui vient du district 12 et j'ai peur de mon ombre. », accompagnai-je d'une expression faciale qui voulait caricaturer les petits tributs appeurés.

Mon rire fut bref et franc, mais je vis bien qu'elle s’esclaffait de mon humour. Enfin, j'espère, elle sont rares, les filles qui me font cet effet.

« Sinon, Nate, oui j'aime t'appeler comme ça, comment ça ce fait que tu n'es pas dans ta chambre et que t'es ici ? », finit-elle par dire.

« En fait.. », commençai-je « Je souhaitais retrouver quelqu'un avec qui parler. Même si je sais qu'à cet heure ça aurait été à peu près impossible. J'aime parler avec les gens. Tu sais, contrairement à plusieurs carrières, j'ai autre chose que la victoire en tête. Je suis ici surtout pour mes parents et ma famille exigeante. Et tu vois, ma quête de socialisme est récompensée ! », fis-je en la pointant.

J'aimais ses questions. Elle savait tout de moi. Mais moi je ne savais rien. Dans un sens, j'aime mieux ça comme ça. Déjà, je sens que je pourrais développer d'énormes sentiments pou cette fille. Essayons, j'ai bien dit essayons de rester professionnel.

« Donc, hem, pourquoi me demander si je suis carrière ? », finis-je par dire en m'approchant encore plus. Elle devait surement le remarquer. Mais que voulez-vous, c'est impossible ne pas penser à la serrer dans vos bras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptyMar 11 Juin - 16:21

C’était assez calme. Il n’y avait que nous deux. Ca faisait du bien de ne pas voir tous les tributs, parler à Nathan me faisait légèrement oublier le jeu, du moins, pour le moment. Il était gentil, c’était ça que j’aimais bien chez lui. Gentil et sociable. Je suis une fille de nature très bavarde, et j’adorais parler, donc c’était cool de discuter. Mais avec moi, une conversation pouvait durer une heure, deux heures. Je me fichais de ne pas dormir la nuit, le temps que je m’amusais. Après lui avoir jetée de l’eau au visage, je le voyais, ce frotté. J’avais un peur car je ne voulais pas le blesser. Ses yeux étaient rougeâtres. Il souriait. Je riais. « Ca va, ça te fait mal ? » J’étais un peu inquiète, car bon, l’arène n’avait pas encore commencée. Je ne voulais pas le blesser directement. Puis, ça ce trouve on allait être amis tous les deux. « Si je suis un carrière? Non. Je suis le môme de 15 ans qui vient du district 12 et j'ai peur de mon ombre. » Je rigolais. Il était si ironique que c’en était drôle. Il jouait très bien la comédie. Au moins, je savais que c’était un adversaire redoutable, et je savais qu’il fallait qu’il devienne mon allié. Il était cool, amusant, sociable. Dans une arène on a toujours besoin d’une personne pour remonter le moral, il pourrait être cette personne. Mais, comment faire s’il refuse ? « J’ai 15 ans aussi, donc la môme elle t’emmerde, ok ? » dis-je en rigolant. J’avais certes, 15 ans, mais, je n’étais pas bête. J’étais même très intelligente. Je laissais échapper des petits rires. C’était la première fois que je riais depuis ma présence au Capitole. Bon, j’ai ris aussi à la cérémonie d’ouverture, mais ça c’était pour faire bonne impression aux sponsors. « En fait.. Je souhaitais retrouver quelqu'un avec qui parler. Même si je sais qu'à cet heure ça aurait été à peu près impossible. J'aime parler avec les gens. Tu sais, contrairement à plusieurs carrières, j'ai autre chose que la victoire en tête. Je suis ici surtout pour mes parents et ma famille exigeante. Et tu vois, ma quête de socialisme est récompensée ! »

Je lui souriais. Enfin ! Enfin une personne qui pense à quelque chose d’autre qu’à gagner ces Hunger Games. J’étais heureuse. Les tributs ne veulent que la victoire et la richesse. Moi je me fichais totalement de la richesse et de la victoire, tout ce que je voulais c’était de retrouver ma famille. Mon petit frère, mes deux sœurs et surtout mes parents. Ils me manquaient. Il m’intéressait de plus en plus ce jeune homme. Je voulais le connaitre de plus en plus. Il marquait des points, c’est déjà ça. « Rien est impossible, la preuve, je suis là. » Aguicheuse. Oui j’assumais totalement. Mais comment ne pas l’être ? Comment ne pas charmer un homme avec qui on parle de puis à peu près plus de cinq minutes ? Fallait vraiment être coincé du cul.

« Simple curiosité. Alix, district deux. Maintenant tu sais comment je m’appelle. » dis-je en lui tendant la main. « Enchantée. » Ça faisait fille sérieuse, j’aimais ça. Je le voyais, ce rapprocher de plus en plus. Je décidais donc, de me rapprocher aussi de lui pour enlever les mètres qui nous séparaient. « On est proche maintenant, c'est assez ? Ou tu veux plus ? » Je pris une voix assez douce. Je levais mon regard pour le fixer dans les yeux. Je laissais paraître sur mon visage un sourire en coin. Je passais une mèche derrière mon oreille, puis laissa descendre ma main dans l’eau. C’était maintenant une certitude, j’aimais bien Nathan. En toute amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptyMer 12 Juin - 13:38


« Rien est impossible, la preuve, je suis là. »

Ça, c'était une phrase qui ne me laissa pas de marbre. On voyait bien qu'elle avait envie, et était heureuse d'être là. De très bons points pour moi. Je ne l'avoue pas encore vaincue cependant, ne jamais sous-estimer ses adversaires! Elle se présenta donc, brèvement. Puis, elle se décida de s'approcher. Plus en plus qu'elle s'approchait, plus en plus que des frissons me parcouraient. Je sentais même mon cœur s'emballer par moment. « Non, Nate, il faut pas, pas ici. », me dis-je à moi-même. Mais elle continuait de s'avancer, jusqu'à temps qu'elle soit à quelques centimètres de mon visage. Je voyais bien que j'avais une, probablement deux têtes de plus qu'elle. Mais nous étions tous les deux repliés et nous étions à la même distance. Seulement notre tête était hors de l'eau.

« On est proche maintenant, c'est assez ? Ou tu veux plus ? », répondit-t'elle en me regardant ardemment.

Plus ? Que sous-entend-t'elle par plus ? Pleins d'idées me venaient à l'esprit mais je les ôtai le plus rapidement possible.

« En fait, j'aimerais bien aller plus creux. », commençai-je, « Mes jambes sont toutes repliées et ce n'est pas confortable », finis-je en riant.

Je me déplaçai donc, vers le plus creux. Juste assez creux pour que nos tête sortent de l'eau, tout en étant debout. Trop loin, je m'approchai ensuite d'elle, et la pris par la taille. Je la fixai ardemment dans les yeux, cherchant un recoin de son âme à découvrir. Même si elle faisait la fille qui voulait prendre contrôle, ça ne me dérangeais pas. Je sais que ce n'étais pas mon genre, mais on dirait qu'on ne pouvait rien refuser à cette fille. Juste la prendre par la tailler et je sentais ces gestes de trop, comme s'ils ne m'étaient pas destinés. Des frissons parcouraient mon dos sans cesse. Je la voulais pour moi. C'est plus que dommage qu'elle se retrouve dans la même arène que moi.. Qu'elle ironie du sort ... « Tu es superbe », dis-je sur un ton très sérieux. Je continuai à la fixer en attente d'une réponse. Mes doigts frémissaient sur ses hanches de déesse, ses cheveux soyeux m'éberluaient et ses yeux infiniment bleus était plus que radieux. Quoi demander de plus en une fille, excusez-moi, en cette femme. J'étais tout près d'elle. Ses yeux dans les miens, mon visage en face du sien, nos lèvres sur le point de se toucher.. Jamais je n'ai ressenti ça auparavant, c'est très bizarre et ça me fait perdre tous mes moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptyMer 12 Juin - 15:46


Nous étions là, dans l’eau, seuls. Je ne pensais pas que l’une de mes premières journées au Capitole allait se passer comme ça. J’imaginais plutôt rester dans ma chambre, à m’ennuyer. Sauf que non. Disons que mon idée de prendre l’air à la piscine était bonne. Je pensais que j’allais être seule, je pensais que tous les tributs seraient dans leur chambre. Sauf que non. J’avais fait la rencontre de Nathan. Carrière du district un. Adversaire redoutable. Tribut avec qui je dois absolument m’allier dans l’arène pour survivre. J’avais besoin de lui, de sa bonne humeur, de sa force, de son mental pour les Hunger Games. Je me connaissais et quelque chose pouvait très vite me lasser. J’ai besoin de quelqu’un qui me remettre sur les railles. Ce quelqu’un pourrait être Nathan, du moins, j’espérais. A ce qu’on dit, l’espoir fait vivre. Vivons encore longtemps. Depuis mon petit flirt avec Scylla, je ne mettais pas vraiment intéressé aux garçons. Mais là, j’avais envie que ça change. Même s’il y a Scylla dans l’arène, je ne voulais pas me priver de vivre pour lui. Je tenais à lui, je l’adorais, il était vraiment le garçon avec qui j’avais le plus d’affinité, mais on n’était pas en couple. Nathan était là, devant moi, comment ne pas craquer ?

« J’avais oublié que monsieur était un géant ! » Je souriais. Il partit donc vers le creux. Je le regardais faire en me mordillant la lèvre. Il me prit par la taille, chose que j’aimais. Je pensais que j’allais devoir me rapprocher une nouvelle fois de lui. Mais il prit le contrôle. C’était moins de travaille pour moi. J’avais envie de l’embrasser. Je ne savais pas pourquoi. On pourrait me qualifier de fille facile, mais je m’en fichais. C’était impossible de ne pas résister.  Mon regard plongé dans le sien, ses mains sur mes hanches. Je déposais mes mains sur ses épaules, puis les descendit sur ses pectoraux. « Je mentirais en disant que tu ne l’es pas aussi. » lui murmurais-je. Dire que j’étais parfaite me toucher. Il montait de plus en plus dans mon estime. Mon cœur battait à la chamade. Il était mes pensées, c’était troublant. Je voulais l’embrasser. C’était pesant. Mais je ne voulais pas me prendre un gros vent. Après avoir réfléchie une pincée de seconde, je pris le taureau par les cornes. Tant pis, j’assumerai les conséquences. Je déposais mes lèvres sur les siennes en y prenant du plaisir. J’étais satisfaite de moi. J’étais heureuse de ce que je venais de faire. Je voulais faire ça depuis que nous étions collés.  Je les décollais après quelque seconde de satisfaction. Il avait aimé, je le savais.  Dans la vie fallait être positif, je l'étais du mieux que je pouvais. « J’espère que ça ta plu. » Je pris une petite respiration avant de me perdre à nouveau dans son regard, dans ses beaux yeux bleus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptyLun 17 Juin - 17:50


Mes mains encore autour de sa taille, j'étais bien.  Nos regards étaient unis. Drôlement, je ne la connaissais que de quelques minutes et déjà, nos âmes s'aimaient bien. Je sais que c'est un peu tiré par les cheveux. Que tout ça, ça fait "coup de foudre culcul des mauvais romans-télés". Mais, et sérieusement, je m'en fou. Je suis bien, et c'est tout ce qui compte. Elle avait l'air bien. Si bien qu'elle décida de m'embrasser, comme ça, sans prévenir. Au moment où ses douces lèvres touchèrent les miennes, j'avais comme.. on dirait.. une fleur. Exactement ! Une fleur qui s'épanouissait au milieu de mon estomac. Je me sentais si bien que ça en était malaisant. J'aurai voulu être elle et qu'elle soit moi. Elle embrassait si bien. C'était le meilleur baiser que j'avais eu de toute mon existence, et ce n'était guère mon premier. En plus d'être belle, radieuse, magnifique et jolie, elle était intelligente et extrêmement gentille. Je n'aurai jamais pensé tomber amoureux d'une femme comme elle. Mais maintenant, en y repensant, c'est une femme que ça dont j'ai de besoin. Une femme qui va me comprendre malgré tout.

Elle rompit alors le baiser, en me souriant et en ajoutant: « J’espère que ça ta plu. »

Je la regardais alors quelques secondes, incrédule, et y ajouta: « Non, mais tu te moques de moi? J'ai jamais embrasser quelqu'un qui avait autant d'intensité. C'était juste.. »

Puis, je me souvaint qu'un seul de nous pourrait vivre, et qu'un de nous serait mort, dans quelques temps. Ne voulant pas aller dans le secteur dépressif de ma tête, je pris Alix par les jambes, dans mes bras et la projeta loin dans l'eau avant de la rejoindre, lorsqu'elle en sortait. Juste avant qu'elle ne puisse dire quelque chose, je plaqua. ma bouche contre la sienne. En l'embrassant avec fougue. La serrant contre moi en essayant de lui donner toute l'amour que j'aurai pu ressentir à ce moment-là.

Nous ne faisions qu'un tout. L'intensité était folle et juste le sourire de celle-ci lorsqu'elle m'embrassait était un orgasme sensible à mon coeur. Quoi de mieux que de trouver du pur bonheur dans une partie aussi sombre de notre monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. EmptySam 13 Juil - 23:31

« Non, mais tu te moques de moi? J'ai jamais embrasser quelqu'un qui avait autant d'intensité. C'était juste... » Les sentiments ça ne se contrôlaient pas, je le savais parfaitement. Mais il ne fallait pas tomber amoureuse de lui. Car après, l’arène risquait d’être déchirante au niveau du cœur. Déjà Scylla, la rencontre avec Nathan faisait déborder le vase. Je savais qu’il ne fallait pas s’attacher trop vite, sinon mon petit cœur allait souffrir, et je ne voulais pas que ça arrive. Fallait-il le fuir, partir ? Au fond de moi je savais que c’était la chose à faire, sauf que je ne pouvais pas. Il était attirant, il m’attirait. Je me laissais donc faire. Il m’embrassa de nouveau. Je ne pouvais qu’y prendre du plaisir. « Heureuse de t’avoir satisfait alors. » dis-je en rompant notre baiser et en lui murmurant au coin des lèvres.
J’étais bien, avec lui. C’était sympa de lui parler, et plus. Mais il ne fallait pas oublier qu’on était au Hunger Games. Et même si je passais un très bon temps, là, à la piscine, je devais remonter dans ma chambre, rejoindre mon lit. « Ce n’est pas que je ne t’aime pas, mais je vais monter rejoindre mon lit. » Je souriais, comme toujours faut dire. Puis je décidai de lui déposer un baiser sur sa joue et partir en direction de ma chambre. Pour une soirée, elle était bonne. En espérant qu’elles soient toutes comme ça. Je rejoignis ma chambre, et m’endormis la tête pleins de rêves.

rp terminé.I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







In the pool, like fools. Empty
MessageSujet: Re: In the pool, like fools.   In the pool, like fools. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

In the pool, like fools.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Le Capitole :: Autres-