Partagez
 

 Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre Empty
MessageSujet: Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre   Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre EmptyMer 5 Juin - 18:06


Centre d'entraînement [Day One]
Hailey Denswith & libre


Que c'est bien loin de la soirée d'hier, j'ai quittée ma longue robe de velours rouges et ses nombreux accessoires pour maintenant devoir porter une tenue beaucoup moins sophistiquée, une tenue d'entraînement plus que simplette et nettement moins confortable que celle de chez moi. En plus, dans mon dos est marqué en gros le chiffre un, c'était comme me mettre une étiquette en voulant dire : Attention carrière, pas approchée. C'est vrai qu'on est pas là pour faire copain-copain mais je veux des alliés. Je n'ai pas eu de nouvelles de mes chères collègues carrières alors du coup faut que j'en trouve d'autres. Enfin, à moins que les choses changent ce matin. Je l'espère, tant que je ne suis pas seule pour progresser ça me va. Sinon je serais cuite en moins de deux. Je ne veux pas offrir ce spectacle à ma petite Aurore.

Il est enfin temps de quitter mes appartements pour rejoindre les autres. L'hôte de mon district me conduit jusqu'à l'ascenceur comme si je ne savais pas ou c'était. Je lève les yeux au plafond et patiente tranquillement jusqu'à rejoindre les onze autres tributs au Centre. Nous nous plaçons en arc de cercle et écoutons l'interminable discours ennuyeux d'un homme qui nous explique un peu les règles. A ce moment la aussi je patiente, je me force à être attentive et à mémoriser les moindres mots, puis quand enfin le discours se termine je daigne enfin regarder la disposition de la salle. Je reconnais pas mal de choses qui sont semblables au centre du district Un mais il y a des stands inconnus. Alors que certains ont déjà commencé à rejoindre des stands, je quitte enfin ma place et commence par faire le tour du Centre. Je guette du coin de l'oeil les carrières mais personne ne m'aborde. Tant pis, en attendant, j'observe. Je m'arrête de temps en temps mais jamais pour essayer.

Je sens bien que mon comportement intrigue, je sens des regards interrogateurs sur mon dos mais il m'est impossible de savoir si ce sont les tributs ou les Capitoliens mais peu importe, j'hésite entre nombreux stands. Maintenant je viens de boucler mon premier tour et pourtant j'ai pleins d'idées ou je pourraient aller. Seulement je ne sais pas par ou commencer et je ne veux pas perdre trop de temps inutilement. Finalement j'opte pour quelques échauffements avec des armes. J'empoigne quelques couteaux et en lance un dans chaque cible tout en marchant. Bien, les résultats sont comme chez moi, je passe aux exercices suivants, haches, épées, dagues y passent mais j'évite soigneusement l'arc, il ne faut révéler notre force, surtout quand elle peut surprendre. Du coup, après quelques échauffements avec les armes, je me dirige vers les stands ou des choses plus pacifistes se passent. Les plantes, le camouflage, tout ça peut-être utile suivant l'environnement mais je me demande si je serais apte à mémoriser tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre Empty
MessageSujet: Re: Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre   Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre EmptyJeu 6 Juin - 15:01



Je suis réveillée par la voix chantante de mon hôtesse, Lydie. Je viens à peine d’émerger, et déjà je suis fatiguée. Mais pas question de me laisser aller. Ce sont supposés être des jours extraordinaires qui arrivent là, des jours dont je me souviendrais toute ma vie. Alors j’enlève les vêtements avec lesquels j’ai dormi et enfile la combinaison noire moulante d’entraînement. Je me demande un vague instant si c’est la même tous les ans, avant de me rendre compte que je m’en fiche. Je me force à avaler quelques trucs, mais le fait de ne rien reconnaître a pour effet de m’agacer encore plus. Finalement je repousse d’un geste impatient une assiette dans laquelle traînent quelques substances inconnues. Après mettre toiletter rapidement, Lydie débarque brusquement dans ma chambre, et me préviens que si je ne me rends pas au centre d'entraînement d'ici quelques minutes, je serais en retard. Je lève les yeux au ciel, de toute façon, les entraînements, ce n’est que pour la forme, pour nous, les Carrières. On a passé des années à nous entraîner, alors trois jours de plus ou de moins… Effectivement, en arrivant là-bas, je suis la dernière. Je sens une dizaine de regards se poser sur moi, mais ils ne m'impressionnent pas le moins du monde. Je prends place parmi les autres tributs et écoute d'une oreille distraite les instructions de notre moniteur. Sa dernière phrase, la seule que j'ai écouté véritablement : " Cet entraînement pourrait bien vous sauvez la vie, il est important que vous soyez attentifs et motivés pendants les jours à venir. " C'est noté. Je fais un tour de la salle, j'ignore quel atelier choisir. J'élimine ceux qui comporte les armes. J'ai passé 16 ans de ma vie à m'entraîner avec. Autant choisir un domaine qui pourrait me faire défaut dans l'arène. Je jette un coup d’œil à l'atelier "Plantes & Co", et décide finalement de m'y rendre. Le "stand" est vide, l'entraîneur parait heureux de me voir. Toute suite, il m'accueille, et commence à m'expliquer comment reconnaître les plantes comestibles et au contraire, celle qui pourraient m'être mortelle. Je suis plutôt attentive, et parviens pour le moment à retenir tout ce qu'il m’indique. On passe ensuite à un test de reconnaissance, pour vérifier si j'ai bien tout compris à, je cite, " L'art de reconnaître avec brio la flore en tout genre". À plusieurs moment, ma tête déviât vers toute ses armes neuve et brillante. Rahh, je vais finir par devenir folle ! Non, non ! Concentre-toi Victoria, il est question de ta propre survie là ! Je secoue la tête et reporte mon attention vers le plateau en fer où sont posé plusieurs échantillons de plantes. Le but est évidemment de savoir, si oui ou non, je peux les manger sans craintes. Je touche, j'hume, j'écrase... Bref, j'analyse dans les moindres détails toutes ses baies et feuilles en tout genre. J'imprime toute les informations possibles sur chacune de celle-ci. Je veux pouvoir les reconnaître dans l'arène. Faut-il bien sûr qu'il y est déjà de la végétation. Je serais bien maligne, moi, avec ma connaissance infuse sur les plantes, dans le Pôle Nord. Brr.. J'espère bien ne pas me retrouver dans une arène de ce genre, j'ai des frissons, rien que d'y penser. Dans ce genre de terrains, les tributs meurent plus souvent de froid que tuer par des adversaires. Pareil pour le désert. Le test est terminé, j'ai retenue assez d'informations utiles. Ce serait tellement bête de mourir empoisonnée... Enfin ! Voilà une chose qui est faîte. Où vais-je bien pouvoir me rendre cette fois ?.. Je sais chasser, pas de problème pour ce qui est de la nourriture. J'ai déjà eu l'occasion de manier la totalité des armes dans cette salle, et c'est mon domaine de prédilection, pas besoin de m'y rendre toute suite. Peut-être que je pourrais aller nouer quelques nœuds... J'aime bien les pièges, peu m'importe leurs nature, capture humaine ou animale, c'est finalement la même chose dans les Hunger Games. Je me dirige donc vers l'atelier des nœuds, lui aussi désert. Décidément, presque tout le monde préfère s'entraîner avec une arme. Je fixe un moment une gosse, qui dois sûrement être la benjamine de cette édition. Vais-je la tuer ? Sera-t-elle la première à mourir ? Ou au contraire, peut-être qu'elle sera une finaliste...? Je sais que ses chances sont minces. Je m'étire, salue sans grande conviction l'entraîneuse de l'atelier, et commence à nouer quelques nœuds pour divers pièges.


Dernière édition par Victoria L. Benson le Lun 10 Juin - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre Empty
MessageSujet: Re: Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre   Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre EmptyLun 10 Juin - 6:04


Centre d'entraînement [Day One]
Hailey Denswith & libre


Je regarde encore quelques temps les ateliers avant de prendre ma décision, j'opte pour les plantes, on sait jamais, l'une d'elle sauvera peut-être ma peau. Alors que je m'y dirige, j'aperçois une jeune fille que je n'avais pas vu, qui quitte le stand des plantes. J'essaye de décripter son visage pour aperçevoir si ou non elle semble convaincue par son précédent atelier ou alors au contraire il lui a déplu mais au final, je vois qu'elle ne songe déjà plus à ce qu'elle vient de faire, il m'est donc impossible de deviner. Tant pis, je vais me faire ma propre idée de l'atelier moi même. De toute façon, on n'est jamais mieux servi que par soit même, donc autant que je me fasse ma propre opinion.

Je passe pas mal de temps chez les plantes, après tout il faut dire qu'il y en a des diverses et leurs noms sont parfois compliqués à retenir. J'abandonne donc les noms, mais à la place je me contente de mémoriser dans ma tête l'apparence de chacune des plantes qui me paraissent utile, ensuite j'associe à leur image, la propriété spéciale qui m'a interessé chez elle. Dans l'ensemble, je ne retiens que quelques plantes comestibles, après tout je pourrais chasser mais si jamais je ne trouve pas d'animaux et ben je partirai sur un régime à base des deux trois plantes que je connais. J'ai aussi appris des plantes aux particularités médicinales, on n'est jamais à l'abri d'une vilaine blessure prête à s'infecter, surtout dans un lieu comme une arène ou le but et de compliquer la tâche aux tributs. Enfin, je mémorise une ultime plante, c'est un poison que je ne veux pas oublier, si je dois tuer et que je me retrouve sans arme, j'aurais de multiples façons de me servir de cette plante pour arriver à mes fins. C'est mesquins mais c'est le Jeux. Une fois que j'ai étudié tout ce qui semblait pouvoir m'être utile, l'entraîneur me fait signe et me montre un plateau dans lesquels il a mélangé plusieurs plantes. Le but est bien sûr que j'associe chaque plante à son nom et à sa spécialité malheureusement pour le nom ça va pas être possible, de plus certaines des plantes proposés ne m'ont parue très utile, alors je n'ai pas encombré ma mémoire à les étudier. Il ne me reste que celles que je connais, donc je m'avance vers le plateau et je reconnais de suite la plante qui est du poison, l'homme hoche la tête et j'enchaîne ensuite avec les autres plantes, je touche, j'examine sur toutes les coutures, feuilles, formes, ensuite je sens et donne mon verdict. A la fin, l'entraîneur est partagé car je n'ai pas su tout reconnaître mais moi peu m'importe, j'ai reconnue tout ce que j'avais étudié donc pas de soucis, les autres ce n'est pas grave.

Je quitte l'atelier assez satisfaite, je n'ai pas perdue mon temps mais durant les prochains jours je reviendrait testé mes connaissances pour vérifier si je ne m'embrouille pas, mieux vaut prendre des précautions. Maintenant je songe à l'atelier camouflage mais un autre atelier m'attire. C'est celui des noeuds, j'y vois la fille de tout à l'heure et en la voyant de dos avec son chiffre, je mets de suite un nom sur son physique, Victoria. Une carrière, elle vient du Deux, et je suis surprise dans un bon sens que des carrières s'interressent tout comme moi aux stands 'non offensifs'. J'irai bien discuter avec elle, mais pour l'instant l'heure est à l'entraînement alors je n'irais pas la chercher pour parler. D'ailleurs, mis à pars sa présence dans l'atelier des noeuds, celui-ci ne m'interresse pas en lui même alors je passe devant pour rejoindre le camouflage. C'est beaucoup plus compliqué que ce que j'avais pu imaginer, je savais bien sûr que les nuances allée être compliqué à utiliser correctement mais il y a pleins d'autres petits détails que je ne soupçonnais pas. La femme qui s'occupe de l'atelier, me montre une démonstration en posant son bras sur la table et en peignant une partie de façon à ressembler à de la roche. Une fois terminé, elle pose son bras sur une image représentant le thème de son camouflage et c'est incroyable comment on ne discerne pas vraiment qu'il y a son bras, en fait on ne le voit car il n'y a pas de relief, mais si on était dans un vrai terrain, personne n'aurait pu s'apercevoir de la supercherie. Je reste sans voix et entreprends de faire la même chose, pendant plusieurs minutes je fais comme elle, je peint mon bras façon roche. Certes je mets plus de temps et le résultat n'est pas le même mais il n'est pas mal non plus. Je me félicite et la femme me propose un camouflage plus compliqué, celui de se fondre dans l'herbe. Cette fois elle ne me montre pas ce que je dois faire, en fait elle me laisse carrément me débrouiller et ne reviendra que quand je l'appellerais. C'est compliqué mais je m'applique à pouvoir me cacher, si je ne trouve pas d'allié, j'attendrais mon heure en restant caché peut-être.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre Empty
MessageSujet: Re: Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre   Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre EmptyLun 10 Juin - 9:05

[HJ/ Je peux ?]

    Les premiers entraînements avaient maintenant débutés, au Capitole. Maylina venait tout juste de prendre conscience du fait qu'elle avait été pigée lors de la moisson, où elle avait éclaté de rire, croyant à une blague. Mais désormais, elle était proche de la mort.

    En ce matin donc, la gamine passait d'atelier en atelier, ne sachant manier aucunes des armes présente. Elle, elle préférait nettement les clés de douze, plutôt que les armes pointues. La gamine vaguait donc de stand en stand, sans vraiment retenir grand chose. Heureusement, il y'avait un atelier qui l'amusait bien...

    En effet, la gamine aimait bien grimper un peu partout. Elle était donc grimpé en haut des filets qui faisaient le tour de la salle assez aisément et elle observait tout de là haut, sans rien dire, dans la plus grande des discrétions. Car on lui avait toujours dit qu'il fallait bien connaître ses ennemis pour mieux les attaquer, non ?

    Dans les filets, couchée sur le ventre, May voyait donc que deux des carrières se suivaient en silence aux ateliers. Toutes les deux connaissaient maintenant l'existence de cette fameuse plante poison, qui faisait tant peur à la petite asiatique. Puis finalement, les deux carrières se séparèrent : l'une alla au camouflage et l'autre au nœud. Maylina se mit donc à penser qu'aucune des deux carrières ne savait pas utiliser d'armes... Mais c'était assez étrange tout de même non ? Elle observa donc de sa cachette la carrière du deux commencer à faire quelques nœuds, un peu au hasard...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre Empty
MessageSujet: Re: Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre   Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre EmptyLun 10 Juin - 18:13

[Moi ça ne me dérange pas du tout ;) ]




Bon. Je commence à me faire chier. Vraiment. Je crois que j'ai assez nouer de nœud comme ça. La preuve, mes mains on adopter la couleur d'une tomate un peu trop mûre. Je quitte l'atelier et me demande une nouvelle fois lequel me serait utile. Je jette un coup d’œil à celui du camouflage, la Carrière du 1 a l'air concentré à se peindre le bras, je crois qu'elle essaye de le camoufler en le faisant passer pour une roche. Il me semble... Je pourrais aller la rejoindre. De plus, en y réfléchissant bien, c'est vachement utile, le camouflage. Une fois dans l'arène, tu te trouves un petit nid douillet, autrement dit un arbre, tu fais ta petite peinture naturelle, et hop, te voilà à l'abri des regards des autres tributs. Oui, c'est vraiment utile. Le seul hic, c'est que je n'ai jamais été très douée pour tout ce qui concernait la peinture, le dessin etc... Et je n'exagère pas, je sais que si je vais à cet atelier, j'aurais beau faire tous les efforts du monde pour essayer de ressembler à un rocher, ou autre chose, en me peignant, je sais que je n'y arriverais pas. Ou bien, ça ressemblera plus à un gribouillis qu'un enfant de deux ans pourrait faire pour sa mère. Conclusion : Même si cet atelier est plutôt utile, aller là-bas reviendrais à me faire perdre mon temps, puisque je n'en retirais aucun bénéfice, et je n'ai pas de temps à perdre, après tout, la durée des entraînements est plutôt courte. Finalement, je m'approche de l'atelier "Corps à Corps". L'instituteur se place face à moi et m'explique qu'il sera mon adversaire, le but étant de réussir de l'immobiliser à terre. Il va attaquer le premier, je l'ai observé tout à l'heure avec d'autres tributs, il le fait toujours. Il s'approche et met tout son élan dans un coup de poing. Au moment où son corps part en avant, je me baisse et le frappe dans l'estomac, juste au dessus du nombril. Sans lui laisser le temps de me toucher, je me glisse de côté, les poings relevés, prête pour sa prochaine attaque. Il fronce les sourcils. Il me fonce dessus, comme pour me renverser, et je l'évite d'un bond. J'entend encore mon instructeur du centre des Carrières au district 2 qui me répète que mes coudes et mes genoux sont les armes naturelles les plus puissantes. Maintenant, je dois juste trouver comment m'en servir dans l'instant présent. Je pars le coup suivant avec l'avant-bras, c'est douloureux, mais je n'y pense pas. Il rit, pourquoi il rit ? Il ajoute à cela que je m'en sors bien, et que si je souhaite arrêter, il n'y a pas de problème. Non, mais il me prend pour qui ? C'est carrément vexant là. Je grogne intérieurement et murmure que je veux continuer. Il essaie alors, avec plus de conviction, de me balancer un coup de pied dans les côtes, que j'esquive sans difficulté. Puis avant même qu'il est retrouvé l'équilibre, je me jette sur lui et tente de lui donner un coup de coude dans le visage. Il recule juste à temps et, à mon grand désarrois, je ne l'atteint qu'au menton. Réfléchis Victoria. Il y a forcément une faille dans sa garde. Je voudrais le frapper au visage, mais ce n'est pas la bonne technique. Je l'observe quelques secondes, qui me paraissent durer des heures. Il tient ses poings bien trop haut; ils lui protègent le nez et les joues, mais laissent son ventre et ses côtes exposés. La voilà, cette faille. Nos yeux se croisent l'espace d'une seconde. Go. Je lance un uppercut au-dessus de son nombril. Mon poing s'enfonce, je le sens, et puis je l'entends expulser l'air que contient ses poumons en un bloc compact. J'en profite alors pour lui faucher les jambes et il tombe lourdement à terre. J'ai gagné cet entraînement. Il se relève, je m'étire, il me félicite, je souris légèrement et quitte cet atelier. Fiou, j'ai faim maintenant. J'aurais dû me forcer à un peu plus manger ce matin... Bon, de toute façon il me semble que c'est bientôt l'heure du repas. Je vais faire un ultime atelier avant d'aller manger au réfectoire de la salle d'entraînement. Mon regard se pose sur l'atelier de l'art de la survie en milieu sauvage. Par-fait. Je marche d'un pas nonchalant vers celui-ci. Et puis le même protocole que celui de l'atelier des plantes démarre. On m'explique comment allumer un feu, cuisiner certaines plantes et animaux, me fondre avec le paysage (c'est à dire m’enduire de boue, si je suis dans une forêt tropicale, par exemple), savoir trouver un point d'eau facilement et rapidement, etc... Bref, pleins de petites choses qui peuvent paraître simple mais qui pourtant peuvent très bien vous sauvez la vie. Je jette un coup d’œil à la Carrière du 1, Hailey il me semble, qui depuis le début choisis tout comme moi, des ateliers de survies, et non ceux contenant des armes, comme le ferait logiquement un Carrière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre Empty
MessageSujet: Re: Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre   Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre EmptyMar 11 Juin - 9:11


Centre d'entraînement [Day One]
Hailey Denswith & libre


Après de longues minutes qui me paraissent bien plus longue qu'en réalité, je décide d'appeler l'entraîneuse qui sourit en me voyant désigner mon bras des yeux. Elle s'approche et bouge tout autour de moi pour observer les moindres détails de la peinture, de temps en temps elle prends un pinceau et rectifie quelques défauts. Son observation est assez longue, bien trop que je peine à me retenir de lui crier si oui ou non j'ai bien peint mon bras, il ne faut pas trois ans pour comparer un bras peint façon herbe à un véritable modèle. Plus elle s'attarde et plus ma concentration se détourne de la femme. Je tourne ma tête juste à temps pour voir que quelques tributs se sont arrêtés dans leurs occupations pour regarder dans la même direction. Je fais de même, n'ayant pour l'instant rien de mieux à faire. Ce qu'ils regardaient n'étaient autre que l'atelier Corps à Corps ou ladite Victoria faisait parler d'elle en se débrouillant à merveille contre l'entraîneur, il n'y avait rien d'étonnant, si c'est une carrière c'est tout à fait normale qu'elle sache se battre convenablement. Malheureusement, je n'assiste pas à la fin du combat car enfin l'entraîneuse de mon atelier rompt le silence et m'annonce son verdict.

Tout ce temps pour me dire que je n'ai pas correctement réussi à imiter les traits des herbes sur mon bras, qu'il faut que ma peinture se fonde facilement avec l'herbe pour lui donner une notion de mouvement pour que ma supercherie soit parfaite. Que croit-elle, que c'est aussi vite que je vais réussir à la perfection ? Je sens que cette femme va m'énervé encore longtemps, elle me propose d'autres essais mais je refuse catégoriquement en essayant de pas me montrer méprisante. Bon, maintenant quelle direction ? Je vois que le stand de Corps à Corps et inoccupé, le combat est déjà terminer et à la tête de l'homme je sais pas déduction qui a gagné, rien d'étonnant. Je pourrais montrer mes valeurs aussi en y participant mais y aller maintenant serait comme profiter de son affaiblissement pour gagner. Je vois dans ces yeux une lueur de revanche, il voit bien que je l'observe et me fais un geste pour venir tenter de relever le défi. Je ne daigne même pas lui répondre, je ne lui adresse même pas un regard, qu'il est stupide. Je décide alors de partir dans le premier atelier qui vient, et il se trouve que je retrouve l'environnement dans lequel je suis le plus forte, le maniement des armes. Seulement, avant de m'y rendre je décide de faire un petit détour pour jeter un rapide coup d'oeil à l'atelier ou s'exerce la carrière du Deux, je profite d'un court moment d'absence de son entraîneur pour lui parler en chuchotant. « Vraiment pas mal le combat, on voit bien que l'entraînement de tant d'années à porter ses fruits. Pas mal de tributs sont restés figés en regardant. » Je laisse échappait un petit rire puis je quitte l'atelier pour rejoindre celui des lances, mon arrivée semble surprendre l'homme mais il ne tarde pas à me désigner un mannequin à persécuter. Je me place à quelques mètres de celui indiquer et échauffe rapidement mes muscles rendu ramoli par mes précédents ateliers puis je saisi ensuite une lance et commence à lancer sur le mannequin. Cette arme n'est pas celle de prédilection pour moi mais je me débrouille pas mal. Je continue mes lancers un moment, et je m'arrête après avoir quasiment transpercé l'intégralité de mon mannequin assigné. L'entraîneur est assez fier de moi, et il y a de quoi je dois dire. Je souris, contente de moi et tourne les talons, à la recherche d'un prochain atelier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre Empty
MessageSujet: Re: Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre   Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Centre d'entraînement [Day One] - Hailey Denswith & libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Le Capitole :: Entraînements-