Partagez
 

 Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn Empty
MessageSujet: Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn   Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn EmptyVen 24 Mai - 19:54


Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn Tumblr_mn4og6bOvp1s4vs9yo1_500


Les 4 prochains jours allaient être merdiques. On étais sensés passer ces quatres journées à s’entraîner, toujours, au centre d’entrainement. La dernière serait réservée à la prestation en solitaire. Mais bien sûr, il était clair que je ne passerais pas tout ce temps, ici. J’irais me promener dans la tour des tributs, dans le hall. Me faire des amis, des alliances. Il était assez tôt le matin et j’étais déjà réveillé. J’étais stressé, pour cette première journée d’entrainement. Je voulais me faire des alliés maintenant, des gens qui ne me feraient pas de coups salauds, des gens que je pourrai protéger et oui j’étais prêt pour les Hunger Games, comme tout bon « carrière » mais en fait, je n’en étais pas un, dans ma tête. J’étais un simple tribut. À la seule différence près que je saurai tuer pour me protéger moi et mes alliés et que je l’aurais probablement plus facile que les mioches cure-dents des districts défavorisés. Je ne les traiterai jamais comme ça devant eux, mais il est vrai qu’ils sont différents de moi. Pas tant mentalement, eux aussi sont prêt à tuer, je n’en doute pas une seule seconde.

Je décidai donc de prendre une douche vite fait avant d’enfiler ma tenue d’entrainement. Rien de spécial, rouge, noire et grise. Avec notre district sur le bras gauche et le droit. J’entrai dans ma salle de bain privée, prit une bonne grosse douche, puisque j’avais le temps, laissa l’eau couler sur moi abondamment, afin de réfléchir à tout et rien. J’y passai au moins une bonne quarantaine de minutes. Lorsque je sorti, tout le monde était debout. Je restai en serviette, allai chercher quelques petits trucs à manger à table, prit le temps de les déguster puis me releva. Tout à coup, cette folle de Capitolienne maniaque du maquillage rose nanane sorti de nulle part. «Non mais tu te crois où, jeune homme? On ne mange pas à table torse nu, c’est irrespectueux!» Honnêtement, je m’en foutais de ce qu’elle pensait. Je faisais ce qu’elle voulait, c’était peut-être mes derniers jours de vie libre. Enfin libre est un bien grand mot, j’étais confiné à l’intérieur de cette tour. «Tu sais quoi? Je m’en fou complètement de ton avis.» dis-je sur un ton provocateur. «Je peux bien faire ce que je veux, t’as aucun ordre à me donner, compris, foutu truite?» À peine avais-je finit de prononcer cela que je laissai tomber ma serviette, la ramassant au passage. Sous les yeux abasourdis de cette folle, je me dirigeai vers me chambre pour enfiler ma tenue. Je l’enfilai vite fait, et descendai immédiatement vers les locaux d’entrainement, à proximité du rez-de-chaussée. Il y avait quelques tributs, dont celui du 5. Il n’avait pas l’air si mort de trouille que ça. Bon ok, un peu, comme tout le monde, mais… il dégageait quelque chose de… différent. Je devrais vérifier ça. Je me dirigeai vers lui.

«Hé! Salut toi! Qu’est-ce qui t’emmène ici si tôt?» dis-je avec une voix sincère et douce. À première vue, celui-ci pourrait être un bon allié. Et il me ferait un plaisir de le protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn Empty
MessageSujet: Re: Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn   Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn EmptyDim 26 Mai - 10:46

Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn Tumblr_mmiyuuHh5w1rlkctuo3_500


Les entraînements vont bientôt commencer. Je pense... que c'est peut-être un des pires moments pré-arène. Avec l'interview. Et une hôtesse qui n'arrête pas de te rappeler que les tributs du Cinq n'ont jamais fait long feu dans l'arène, les deux premières éditions. «Le pauvre Vincent! Il était si joli...» ou bien «Les deux tributs de la deuxième année, morts dans la même salle! Si romantique!». Mouais. Très encourageant quand t'est toi-même un tribut du Cinq. Mais bon. C'est une femme du Capitole. On peut pas lui en vouloir pour ça. Mais bref. «Allez, Vaïo, mange un peu!» Je baisse les yeux sur mon plat. Du pain, de la confiture, du beurre... Et tellement d'autres types de nourriture que je ne connais pas. Mon estomac se contracte, à cause du stress. Les entraînements vont bientôt commencer. J'éloigne le plat. «Je n'ai pas faim.» Ensuite, je me lève et je vais dans mon appartement. Ma tenue pour les entraînements est posée sur le lit. Rouge, noir, et gris mélangé dans un ensemble auquel on ajoute le numéro de District du tribut. Mouais. C'pas si terrible que ça, après tout.

Une fois que j'ai mis la tenue, je descends. Et là, révélation de l'année. Je suis le premier tribut arrivé. Vraiment parfait. Bon, c'est vrai, j'aurais peut-être pu regarder quelle heure était, avant de venir, mais désormais, je peux pas retourner à mon étage. Je prie intérieurement pour que les autres tributs arrivent assez vite. Ce n'est pas exactement ma passion rester seul pendant un las de temps trop long. Quoique. Peut-être que leur présence ne serait pas exactement positive. Je commence à regarder les ateliers présents. Certes, c'est assez ennuyeux, mais j'ai que ça à faire. Essentiellement, ils peuvent être divisés en deux. Les ateliers pour la survie, et ceux pour les armes. Les couteaux semblent presque m'appeler. Ils brillent, sous la lumière des projecteurs. Mais je ne pense pas que je vais les utiliser. Je n'ai pas besoin de me faire étiqueter comme quelqu'un à éliminer dès le jour un. Quelques tributs commencent à arriver. Mais mon regard reste fixé vers les ateliers. Jusqu'à que quelqu'un me parle. «Hé! Salut toi! Qu’est-ce qui t’emmène ici si tôt?» J'essaye d'ignorer l'envie de reculer, d'aller dans un coin, pour que personne me voie, tout en répondant. «Oh, tu sais, la routine. Je chasse des araignées.» J'espère juste qu'il n'ait pas entendu ma voix se briser vers la fin de la phrase. En regardant sa tenue, j'apprends qu'il vient du Trois. Technologie, hein? Mais bon. Il n'a pas exactement l'aspect d'un geek. Au contraire, il semble plutôt un carrière. Bref. Tant qu'on y est, causons. «Et toi?»

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Faisons nous des amis. ft Vaïo P. Lonlyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Le Capitole :: Autres-