Partagez | .
 

 Rowan Longstaff ¬ District 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lucca Zachary Kane

Lucca Zachary Kane

Haut-Juge




Messages : 288

Fiche de Tribut
Health Points:
10/10  (10/10)
Compétences:
CompétencesNombre de points
Force
Intelligence
Charisme
Polyvalence

Inventory:

MessageSujet: Rowan Longstaff ¬ District 4   Ven 31 Aoû - 17:38


Rowan Longstaff

feat. Chloe Bennet
DISTRICT 4 21YO Tribut

GENDER: Femme
DATE OF BIRTH: 6 Septembre
OCCUPATION: Tribut de carrière
CLASSIFICATION: Riche
SEXUALITY: Assexuelle
PANEM CITIZEN NUMBER: PN.D040609
Revenir en haut Aller en bas
Lucca Zachary Kane

Lucca Zachary Kane

Haut-Juge




Messages : 288

Fiche de Tribut
Health Points:
10/10  (10/10)
Compétences:
CompétencesNombre de points
Force
Intelligence
Charisme
Polyvalence

Inventory:

MessageSujet: Re: Rowan Longstaff ¬ District 4   Ven 31 Aoû - 17:43

PV: 25 / 25
POINTS À PLACER: 0


Note: 10/12 (2nd)

FOR: 1
★ Damage Brut: 03

INT: 2
★ Chance Piège: 30%

CHA: 2
★ Sponsor: - -

POL: 2
★ Compétence:
1 - Pêche (Permet de...)
2 - Nage (Permet de...)
3 - Faire du Feu (Permet de...)
4 - Premier Soins (Soigner petite blessure)
5 - Maîtrise petites armes (+1 DMG)


INVENTAIRE

Revenir en haut Aller en bas
Lucca Zachary Kane

Lucca Zachary Kane

Haut-Juge




Messages : 288

Fiche de Tribut
Health Points:
10/10  (10/10)
Compétences:
CompétencesNombre de points
Force
Intelligence
Charisme
Polyvalence

Inventory:

MessageSujet: Re: Rowan Longstaff ¬ District 4   Ven 31 Aoû - 19:13

ENTRETIEN DEVANT LES JUGES

May the odds be in your favor

Le plan est assez simple. Faire la preuve d'une de ses compétences les plus durement travaillées. Sans fioritures aucunes, ni tentative d'être originale ; l'objectif n'est pas de les surprendre mais de les conforter dans leurs croyances, a affirmé l'un de ses conseillers. Les surprises seraient pour plus tard.

Rowan a fait demander qu'on prépare un système assez commun, capable d'envoyer des couteaux dans sa direction. À plus ou moins vive allure, depuis différents angles. Elle quitte la sensation oppressante de la salle d'attente pour rejoindre la pièce où l'on noterait sa valeur comme on estime le prix d'une vache. Depuis quelques heures, ses doigts tremblent par intermittence et son esprit bouillonne. Mais à peine est-elle entrée que l'angoisse laisse place à la concentration. Le froncement de ses sourcils est chassé par une mine confiante, fabriquée de toutes pièces pour amadouer les juges. Elle leur adresse une sobre inclinaison du buste pour signifier son respect, « messieurs dames », puis s'avance vers la table où sont posées une série de courtes lames. À coté, un panneau de commande où sont affichées les statistiques de la machine. Elle augmente la vitesse de lancer. Le rapprochement des différentes visées. La fréquence à laquelle les lames fusent. Elle glisse dans ses mains ses propres armes, une entre chaque phalange, avant de se poster au centre de la pièce.

La danse commence. Ce n'est que l'affaire de moins de deux minutes, ce ballet aussi rôdé que dangereux. Les armes arrivent de toutes les directions et la frôlent plus d'une fois mais toujours elle s'évade, tournant, bondissant ou se jetant au sol pour les éviter. Et elle réplique, au fur et à mesure ; chaque minuscule répit lui permet de lancer l'une des siennes, qui touchent les différentes cibles sur les murs de la pièce. Certaines sont à moins de cinq mètres, d'autres plus loin. Numéro technique mais sans doute peu impressionnant pour ces juges qui ont dû voir passer plus d'un tribut de carrière dans leur vie. Ont-ils seulement les yeux posés sur cette gosse, en train de risquer sa peau pour les impressionner ?

Cette irritante pensée la déconcentre une seconde, et le dernier des couteaux fend l'air un peu trop près de son visage ; rien qu'un picotement à l'oreille, là où le métal a effleuré la chaire. Et ces quelques cheveux coupés au passage, qui tombent lentement au sol dans le silence pesant. Toutes les dagues sont plantées dans les cibles, la plupart au centre, certaines à quelques mini-mètres de celui-ci. Jamais hors du premier cercle. Rowan leur offre un dernier salut, identique au premier, mais accompagné d'un sourire faussement candide. « Merci pour votre attention. » Quand au tribut du 5, elle ne lui adresse pas un seul regard sur le chemin de la sortie.


Note: 10/12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Rowan Longstaff ¬ District 4   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rowan Longstaff ¬ District 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» II,1. la moisson du district un
» Belle B. Cook - Styliste du District 12
» Amelya K. Columni ( Fiche Deux )
» i — recensement des habitants de panem
» glimmer ❝dans le soleil, scintille tendresse, mais dans l'obscurité redoutable s'y mêlent mémoire et néant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tour des tributs :: Appartements-