Partagez
 

 ♦ Moisson, district 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






♦ Moisson, district 4  Empty
MessageSujet: ♦ Moisson, district 4    ♦ Moisson, district 4  EmptyMer 15 Mai - 12:28

Une journée sombre, malgré l'agitation. Une journée sombre, malgré l'excitation. Les volets sont fermés. La terreur règne dans chaque district. Les bourreaux sont là. Prêts à faire couler le sang, couler les larmes, sans culpabilité aucune. Sherlyn ne peut se résigner à avoir peur. Elle ne peut se résigner à se plier, face à l'immondice. Si elle demeurait à leur merci. Si elle se devrait de mourir au combat, elle ferait tout son possible pour que l'on se souvienne d'elle. Tuer. En serait-elle capable ? Serait-elle capable d'ôter la vie à un enfant, à des enfants ? Serait-elle capable de regarder la lumière s'éteindre de leurs yeux, sans émotion ? Elle pourrait le faire. Les flammes de l'enfer ne lui faisaient pas peur, bien que jamais elle ne se plierait aux exigences du Malin ; c'était plus fort qu'elle. Sherlyn se risqua à entre ouvrir le rideau, légèrement curieuse. Elle le referma bien assez vite, à la vue d'un pacificateur ; c'était l'heure. Que ferait-elle si son nom était tiré au sort ? Que ferait-elle si la mort était proche ? Rien. Tout simplement, car elle ne pourrait rien faire, face aux mauvais desseins du destin. La vie demeurait ainsi. Faite de surprise, faite d'ignominie, et seule, elle se devait de se résigner ; elle devait se soumettre. « Sherlyn, comment je suis ? » Cette douce petite voix réussit à la sortir de sa torpeur. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres, à la vue de sa petite sœur. Elle était d'une beauté à couper le souffle, dans sa petite robe bleue. Cassandre vivra aujourd'hui sa première moisson, et elle demeurait tout aussi inquiète que l'adolescente. « Tu es magnifique. » Dit-elle, dans un son presque inaudible. Sherlyn ne savait même pas pourquoi elle murmurait. Peut-être que, dans le fond, elle espérait qu'on les oublierait. Peut-être, que si elles se faisaient le plus discrète possible, Dieu accepterait de les épargner. Mais hélas, ce ne fut sans compter sur leurs bourreaux. Un bruit strident retenti derrière la porte. Un bruit, qui sonnait comme un véritable chant d'affliction ; c'était maintenant. J'ai peur, j'étouffe. Je me sens étriquée. Je hurle, mais personne ne m'entend. L'oubli s'empare déjà de moi. La peur est maîtresse.

Tous en rang. Tous alignés, comme de piètres soldats. Ils attendent tous le verdict final. Sherlyn se demande à présent ce qui est le plus horrible, entre être sélectionnée, et espérer qu'une autre personne aille à l'abattoir. Espérer sortir indemne, aux dépens d'un innocent. Il n'y a point pire ignominie, que les jeux de la faim. Il n'y a point pire ignominie, et barbarie, que de devoir s'en sortir face à la perte d'autrui. Ses jambes tremblent. Son cœur bat à tout rompre dans sa poitrine. Sherlyn ne peut s'empêcher de tortiller ses deux tresses nerveusement. Elle jette un regard dans la foule, espérant y voir un quelconque visage connu, un quelconque visage réconfortant ; mais rien, il n'y a que de piètres inconnus. Elle a envie de fuir. Elle a envie de pleurer. Mais une silhouette réussit à capter son attention ; celle d'un homme qui a l'air aussi stupide que ses pieds, et encore, c'est une insulte pour eux. Un homme dont l'aura est pourtant magnétique. Un homme, que l'on se sent obligé de remarquer, de regarder. Un homme, qui la répugne cependant au plus haut point. « Un, deux. Un, deux. » Souffle-t-il dans le micro ; non mais quelle tâche ! Se permit-elle de penser. Il commence son speech. Speech que la jeune femme n'écoute qu'à moitié. À quoi bon tergiverser ? Qui ne connaissait point les règles des jeux de la faim ? Qui ne connaissait point l'histoire du district 13 ? On ne cessait de le leur rabâcher ; c'était pour cela que tous les districts étaient traités comme de la vermine. « Afin de respecter les convenances, les dames d'abord ! » Les yeux de Sherlyn se fermèrent instinctivement ; elle ne se rappelait point avoir eu autant envie de mourir, durant toute son existence. Elle voulait que le sol l'engloutisse, se désintégrer, se rendre invisible. Si son nom était choisi, l'adolescente savait pertinemment que rien ne pourrait la sauver ; ses prières ne serviraient à rien. Croyez-vous en l'existence du soleil, même s'il ne brille pas ? Croyez-vous en l'amour, même si vous n'éprouvez pas l'amour ? Moi je crois en Dieu, même s'il est silencieux. « Sherlyn Gordon ! ».

Les regards se braquent sur elle. Les murmures vont bon train. Des soupirs de soulagement. D'autres de désolation. Était-ce ce cauchemar qu'elle faisait toutes les nuits, ou la froide et dure réalité ? Sherlyn n'en savait rien ; elle ne savait plus. Une main gelée vint la tirer par le bras, sans ménagement, ce qui eut le don de la reconnecter à la réalité. On la pousse vers l'estrade, vers cet homme dont-elle se moquait quelques minutes plus tôt ; ça lui paraît déjà loin. Elle le rejoint, et se trouve à présent face à l'assistance. Tout ce dont elle a envie désormais, c'est de retourner chez elle, de serrer ses parents dans ses bras, et se faire pardonner de sa négligence. Leur dire qu'elle les aime. Qu'elle serait toujours là pour eux, malgré son conflit perpétuel avec la vie. Maintenant, c'est trop tard ; ce long périple sera sans retour, elle le savait. « Quel âge as-tu, ma jolie ? » « J'ai 15 ans. » Elle répond, d'une voix morne, presque étouffée. De nouveau, elle se perd dans ses songes. S'imagine loin de toute cette mascarade. Oubliant le monde. Oubliant où elle demeurait. Une larme réussit à s'échapper de ses yeux, la seule qu'elle verserait, elle se le jurait. Le bien et le mal n’existent pas. Il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. Que la fête commence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






♦ Moisson, district 4  Empty
MessageSujet: Re: ♦ Moisson, district 4    ♦ Moisson, district 4  EmptyVen 17 Mai - 14:02


❝Moisson, petite moisson❞



Je me fixe dans le miroir depuis une bonne dizaine de minutes. Je suis assailli de doutes, d’un côté il y a Finn’ et Loebhan, j’ai peur de ce qui pourrait leurs arriver. De l’autre côté il y a Steven, je sais que lui il aurait fait la même chose s’il avait été à ma place. Bon aller, je vais participer et gagner ces jeux. Ensuite je reviendrais et je ferais en sorte que ni moi, ni mes deux amis ne manquions de rien. Bon le temps file, je mets un short, ils m’ont déjà vu torse nu ça change rien, et je descends rejoindre les deux autres dans la cuisine.

Je me rends dans la salle à manger ou mes deux colocataires mangent en silence. Ils savent très bien que je vais me porter volontaire pour les Hunger Games. Je sais que cela les peines, mais qu’ils ont confiance en moi. J’ouvre une armoire, prends un bol et je le remplis de céréales. Nous mangeons tous les trois en silence, l’ambiance est lourde. Je finis mon repas rapidement avant de me lever et d’annoncer :

-Bon, il faut y aller. Top chrono 20 minutes et on part !

J’enfile un pantalon noir et un chandail noir qui sont tous les deux moulant. Je sais que ça fera son petit effet au capitole. Je vais me faire plusieurs points sponsors auprès des femmes et des gays du Capitole. Je ne suis pas narcissique non, mais je sais que je suis beau garçon.
Le trajet vers la grande place se fait en silence. Nous marchons une vingtaine de minutes et nous arrivons. Nous allons nous enregistrer et nous mettre en rang. Nous attendons ensuite une quinzaine de minutes avant que le responsable de notre district arrive.

-Un, deux. Un, deux.

Il aurait pas pu dire autre chose ? Et voilà le speech qui commence et en plus ils repassent le même film que l’an passé. Ce film ne fait que grossir la rage qui m’habite. Il se fini après une dizaine de minute et l’autre monsieur reprend la parole.

-Afin de respecter les convenances, les dames d’abord!

J’espère tellement que Finn’ ne sera pas choisie, ou que si elle l’est quelqu’un prendra sa place. Sinon je laisserais tomber les jeux et m’occuperais de Loebhan et la sponsoriserait. La main de l’homme ressort du bocal et il s’approche du micro pour dire le nom du tribut féminin.

-Sherlyn Gordon !

Je pousse un soupir de soulagement. Je me retourne vers Finn’ et la regarde en lui faisant un clin d’œil. Je reporte ensuite mon attention vers l’estrade ou la fille mentionne qu’elle a 15 ans. Elle semble affoler… la pauvre, et bien sur personne ne prendra sa place. Le monsieur retourne au micro et demande s’il y a des volontaires chez les hommes. Je m’écris alors :

-Moi ! Je me porte volontaire comme tribut !

Je me dirige d’un pas assuré vers l’estrade. Je monte les marches et l’hôte passe son prend par-dessus mon épaule et me dirige vers le micro en me demandant mon nom et mon âge.

-Taylor Scott, 16 ans.

L’hôte reprend le micro et demande une forte main d’applaudissement pour Sherlyn et moi. Il nous dirige ensuite vers l’hôtel de ville et nous fait rentrer dans des salles pour que nos proches viennent nous voir un peu. J’attends 1 minute avant de voir débarquer Finn’ et Loebhan. Nous nous étreignons et je sens leurs larmes couler sur mes vêtements.

-Hey ! Je vais tout faire pour revenir. Je vous le promets ! En attendant, la maison est à vous !

Sans laisser le temps à mes amis de me répondre, un pacificateur rentre et les faits sortir en disant que le temps est écoulé. On me dirige alors vers la gare ou Sherlyn et moi prenons le train qui nous mènera au Capitol.

@Eques sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ Moisson, district 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» II,1. la moisson du district un
» EXPIATION - MOISSON - District 1
» EXPIATION - MOISSON - District 9
» EXPIATION - MOISSON - District 7
» EXPIATION - MOISSON - District 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Édition 2 [Arène Colosseum] :: Districts-