Partagez
 

 Moisson district 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar






Moisson district 2 Empty
MessageSujet: Moisson district 2   Moisson district 2 EmptyVen 10 Mai - 13:33

¤ Néo P. Karlson ¤
¤ Tribut du district 2 ¤
Nous étions rangés en file derrière des tables. Un peu comme des moutons attendant la tonte, sauf que nous on est des gamins face à nos destins. On attend notre tour pour se faire piquer le doigt. Pour laisser une goutte de sang sur un cahier qui sert à prouver notre présence. Du sang ils n'en voient pas assez dans l'arène ? Je ne suis pas forcement contre les Jeux, mais je n'ai pas non plus spécialement envie d'y aller. Mais si je suis tiré au sort, j'irais, point. Je ne me casse pas la tête dans la vie, je fais les choses simplement. Je veux faire quelque chose ? Je le fais et je me fiche de ce que les autres pensent. J’apprécie quelqu'un ? Je lui montre. Je n'aime pas quelqu'un, je lui dit. Et si un problème survient, je ne cherche pas à comprendre pourquoi s'est arrivé, je cherche à la résoudre. Je suis pas compliqué.

Je m'avance et un pacificateur s'empare de ma main avec aucune délicatesse. Bon, ce n'est pas une demande en mariage certes, mais quand même ! Il y a ce côté de moi qui ressort souvent aussi, ce côté ironique et moqueur. Il me pique le doigt et je dépose une gouttelette de sang sur leurs espèces de cahiers étranges. Je retire rapidement ma main et avant de m'éloigner, je m'essuie la main sur mon pantalon à l'endroit où il l'a touché en faisant bien attention à ce qu'il s'en aperçoive. Je perçois son regard noir sous la visière de son casque et un sourire satisfait se dessine sur mon visage quand je rejoins les rangs des garçons de mon âge, c'est à dire l'avant dernier. Je croise le regard de Jaden et lui adresse un sourire qu'il me renvoi. Je sais qu'il n'est pas anxieux ou inquiet. Et puis s'il est tiré au sort, je me porte volontaire pour y aller à sa place. Je ne veux pas qu'il meurt, nos parents sont avant tout les siens.

Une fois que tout le monde est arrivé, ils replacent les barrières autour de nous, laissant une seule ouverture pour que celui qui aura été tiré au sort puisse rejoindre l'estrade qui se trouve face à nous. D'ailleurs, il n'y a encore personne dessus. Génial ... Il va y avoir du retard. Sur la scène se trouve une table avec deux bocaux de verre dessus. Un avec le nom des filles, l'autre avec celui des garçons. L'année dernière, il n'y avait qu'un tribut par district. Cette année, il y en a deux. Ce qui signifie qu'il y a plus de chance d'être tiré au sort.

Au bout de quelques minutes, une femme arrive sur scène. L'hôtesse du district 2. Une femme complètement déjantée. Cheveux verts fluos, rouge à lèvres assorti, phar à paupières que l'on peut apercevoir d'ici et des habits pourpres. Très ... original. Et pas du tout de mon goût aussi, je tiens à préciser. Elle prend la parole et commence un discours que je n'écoute pas. Ce doit être le cas de tout le monde d'ailleurs. Ceux qui veulent participer à ces Jeux sont tellement impatients de savoir s'ils vont être choisient qu'ils n'écoutent rien, ceux qui comme moi s'en fichent complètement pensent à autre chose et ceux qui sont effrayés le sont justement trop pour prêter attention à ces stupides paroles. Je ne sais pas comment fait le Capitole pour croire que nous en avons quelque chose à faire d'eux. Ça ne se voit donc pas que l'on s'en fous ? Dans le district 1 ou 2, peut-être pas, mais dans les autres quand même ! Quels idiots ... D'ailleurs, s'il y a bien une chose ou je suis en désaccord avec mon père, c'est sa carrière. Il est pacificateur et je ne comprendrais jamais pourquoi il a choisi d'en devenir un. Il m'a formé pour ça, mais jamais je n'en deviendrais un, au service du Capitole. Si je me suis rendu aux centres d'entraînements quand ils ont ouvert à l'annonce des Hunger Games, c'était justement pour les Jeux, pas pour mon futur métier. Je veux juste avoir une chance de revenir si j'y vais. Mais je raconte n'importe quoi, je vais revenir, je veux revenir si j'y vais.

"Bien ! Commençons par les garçons !"

Ah, maintenant ça vaut le coup d'écouter ! Mes yeux gris quittent le sol du regard pour se poser sur cette femme. Elle s'approche du bocal de gauche, mais avant de plonger la main dedans, elle jette un regard sur la foule. Façon de dire, alors ... lequel va peut-être mourir cette année ? Je m'imagine cette phrase d'un ton sadique et je ne peux m'empêcher de sourire. Elle plongea sa main dans le bocal et remua les papiers comme on pétrirait du pain. Elle en sortit finalement un qu'elle avait légèrement chiffonner au passage. Elle approcha le papier de ses yeux qu'elle plissa. Parce qu'en plus elle est myope ?

"Néo Peter Karlson !"

Ah non ... Elle voit finalement. Les garçons autour de moi s'écartèrent et sans plus d’hésitation, je m’avançais dans l'allée pour aller vers l'estrade. Mon sourire était toujours sur mes lèvres. Je savais que les moissons de chaque district était rediffusées le soir et que chaque tribut les regarderaient. Alors quitte à ce qu'on me remarque, autant que ce ne soit pas à cause d'un air apeuré ou anxieux. J'arrivais en bas des escaliers, mais j'ignorais royalement la main qu'elle me tendit. Je sais monter, j'ai deux jambes ! Enfin, pour le moment. Qui sait combien de temps je vais encore pouvoir marcher. Je me place à ses côtés et maintenant que je suis tout près d'elle, je peux remarquer que sa tenue est pourpre ET avec de la dentelle. Burk ! Et je m'aperçois aussi que sa voie est très très aiguë et je fais une grimace presque imperceptible quand elle commence à parler. Je tiens à mes tympans, moi.

"Quel âge as-tu, jeune homme ?"
"J'ai 17 ans" Elle se tourne vers la foule et reprend : "En plus, n'est-il pas mignon ?"

On va peut-être s'arrêter là pour le moment ? J'allais presque oublier qu'il lui restait encore une question à poser avant que l'attention soit portée sur le tribut fille qui allait être tiré au sort dans peu de temps. "Y a-t-il un volontaire parmi vous ?" Je cherche immédiatement Jaden du regard, que je trouve facilement parmi les garçons de quinze ans vu qu'il les dépasse d'une tête au moins. Je lui lance un regard qui veut tout dire. Si tu lève ta main, je te trucide avant que tu partes dans l'arène. Il sait pourquoi je ne veux pas et même s'il a du mal à comprendre, il garde ses deux mains baissées et la bouche fermée. Personne d'autre ne se désigne. Je sais pourquoi. Ils savent en grande partie que je suis redoutable. Beaucoup de tributs ont intégrés les centres d'entraînements quand ils ont ouvert, c'est à dire il y a trois ou quatre ans. Mais pour ma part, je m'entraîne depuis bien plus longtemps que ça, depuis que je suis petit je suis formé par mon père. Ceux qui s'entraînent au même endroit que moi connaissent mes capacités. "Bien, dans ce cas voici notre tribut masculin qui représentera votre district !" Les gens applaudissent et j'affiche un sourire. Bon, maintenant les filles s'il vous plaît ! Je ne vais pas rester là pendant trois heures. Une fois que les applaudissements ont cessés, elle reprend la parole en s’éloignant de moi.

"Maintenant, nous allons passer aux filles !"

Elle a toujours cette voie enjouée ou quoi ? Bonjour, je vous annonce la mort d'un de vos porches ! Elle le dirait aussi comme ça ? Je repousse ces pensées et la regarde s'avancer vers l'autre bocal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Moisson district 2 Empty
MessageSujet: Re: Moisson district 2   Moisson district 2 EmptySam 11 Mai - 4:36

Tout le district 2 est la, on poiraute derrière une table. On nous pique avec une aiguille pour mettre notre sang sur un cahier, foutus sadiques c'est pas plus facile d'écrire notre nom.
C'est mon tour, il m'attrape brutalement le bras et me pique. Je me dégage vivement et lui lance un regard noir.

Je rejoint calmement les filles de mon age et attends patiemment.
Oh il y'a deux boules cette année, certainement une pour les filles et une pour les garçons.

Il n'y a encore personne sur l'estrade. Génial on en a pour la journée en plus si ça continue.
La vielle folle du capitole arrive, elle est vraiment hideuse :
Cheveux et rouge a lèvre d'un horrible vert fluo qui pique les yeux et tenue pourpre atroce.

Jamais je ne porterait ça, c'est vraiment elle qui choisit ses habits ou elle a été punie ?

Elle dit d'une voix aussi agacante que sa tenue :

"Bien ! Commençons par les garçons !"

Quelle galanterie. Je la regarde fouiller dans la première boule en verre, elle en sort un petit papier qu'elle lit en plissant les yeux :
Néo Peter Karlson !

Je croit que je l'ai déja vu aux entrainements, il s'avance vers l'estrade. Plutôt pas mal.

La vielle lui dit :

"Quel âge as-tu, jeune homme ?"

Il lui répond qu'il a 17 ans, plutôt vieux. Il fait plus jeune.

"En plus, n'est-il pas mignon ?"
Je tressaille, le pauvre subit les avances a peine dissimulées d'une vielle folle qui a l'air plutôt en manque.
Je ne peut pas m'empêcher de rire a cette pensée.

Elle s'approche de l'autre boule et annonce le tour des filles. Je n'en peut plus d'attendre, il faut que j'agisse, que je bouge, que j'obtienne ce que je veut peut-être. Et autant créer un effet de surprise.

Je m'avance jusqu'a l'estrade, le monte d'un bond regarde la vielle et annonce d'une voix forte :

Je suis volontaire !

Elle me regarde et me dit :
"N'est-ce pas courageux ? Comment t'apelles tu jeune fille ?"

Je lui répond d'une voix assurée :
"Je m'apelle Lacey Bella Jones"

Elle me demande de serrer la main de mon "collègue" ce que je fait, et on nous emmène en direction de la gare.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Moisson district 2 Empty
MessageSujet: Re: Moisson district 2   Moisson district 2 EmptyMar 21 Mai - 16:30

¤ Néo P. Karlson ¤
¤ Tribut du district 2 ¤

Je suis volontaire !

Et beh ! C'est rapide ça. Et surprenant. Cette fille n'a même pas attendu que la folle plonge sa main dans le bocal pour en sortir un nom qu'elle est déjà sur l'estrade, se portant volontaire. Il y des choses que je ne comprendrais jamais, et cette chose là en fait parti. Pourquoi elle s'est porté volontaire comme ca ? Elle doit avoir quatorze, quinze ans maximum. Elle risque de mourir dans cette arène. Et je crois l'avoir déjà vu aux entrainements. Elle n'a pas de famille ? Ou bien elle est folle ... "N'est-ce pas courageux ? Comment t'apelles tu jeune fille ?" Ca peut aussi être ça, mais admettons qu'elle soit courageuse, elle fera quoi dans l'arène si elle se retrouve face à plus fort qu'elle ? Elle mourra peut-être. Je laissais tomber cette affaire, si elle voulait risquer de mourir, c'était son problème, pas le mien. Elle annonça son nom et on nous fit serrer la main. Ils auraient pas oublier un petit détail dans cette histoire ? On va s'entre tuer et ont se serre la main. Pitoyable ...

On nous emmena vers la gare et je me retrouvais dans un pièce, seul. Je compris quand mes parents entrèrent. Il fallait dire au revoir. Et je n'étais franchement pas doué pour ça. Je leurs offris un sourire et ma mère me prit dans ses bras. Je lui rendis son étreinte et mon père s'approcha de moi. Il se contenta de me serrer l'épaule et de planter son regard dans le mien. "Je t'ai entrainé, montre moi que ça n'a pas servi à rien" Je lui souris et il se recula. Ils sortirent de la pièce et je me rendis compte que je venais peut-être de les voirs pour la dernière fois et je ne les avais même pas remercié pour tout ce qu'ils avaient fait pour moi. Quel idiot je fais, parfois ... La porte s'ouvrit alors à la voler et je sursautais. "Et beh, si tu sursautes pour ça, qu'est-ce que ça va être dans l'arène, frangin !" Je lui lancais un coussin qui se trouvait dans un fauteuil dans la figure. "Cretin !" Jaden rigola et s'avança vers moi. Il avait rigolé, mais je le connaissais assez pour savoir qu'il était ... Triste. Il me prit dans ses bras et j'en fus surpris, il ne faisait jamais ça. Je lui rendis son accolade et m'écartais un peu. Il était grand pour son âge, il faisait ma taille en faite. Il sourit et prit la parole. "Néo ? Essaye de revenir" Je le regardais. Je ne pouvais pas lui promettre de revenir, je ne savais pas si j'allais survivre. "Je vais essayer, Jaden" Un pacificateur entra dans la pièce et tira Jaden par le bras sans prévenir. Il se débattit, mais je le regardais en souriant et il arreta. La porte se referma et je me retrouvais seul de nouveau. Il fallait que je survive, je devais tout faire pour revenir, pour lui. Je me battrais jusqu'au bout.

On m'emmena alors sur le quai où une foule était hystérique. Bande de crétins ! Je montais dans un train et on me guida vers un wagon. C'était beau ici, aussi beau que chez moi, peut être même un peu plus. Je m'asseyais dans un fauteuil au côté de Lacey et notre hotesse prit la parole de sa petite voie aigüe. "Bien, je vais vous laissez, je reviens !" Je serrais les machoires et les poings. Je n'allais pas la supporter longtemps ... "C'est ça, laisse nous. Bande de crétins ..." Je me souvins alors que Lacey était là et je voulais lui poser une question.

"Dis ... Pourquoi tu t'es porté volontaire, comme ca ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar






Moisson district 2 Empty
MessageSujet: Re: Moisson district 2   Moisson district 2 EmptyVen 24 Mai - 12:33

Je doit lui serrer la main, elle est beaucoup plus grande que la mienne ce détail me frappe, sa main est plus grande de beaucoup, comme celle de certainement pas mal d'autres tributs.
Et si j'avait fait une connerie ?
J'aurait peut-être du attendre mes 18 ans comme on me l'a conseillé, mais non au lieu de ça je me suis juste portée volontaire, comme ça pour faire passer le temps.
Formulé comme ça on dirait un peut une psycopathe, je lui fait mon plus grand sourire, qu'il voye que je suis courageuse et que je n'hésiterait pas a m'occuper de lui en temps venu.

On m'accompagne-plutôt on me traine. Dans une salle de la mairie, je décroche un coup de poing au pacificateur qui m'a poussée, après tout maintenant je suis irremplacable, ils on besoin de la fille du 2.

Je ne mourrait pas de manière stupide comme Theo, je sait ce qu'il faut faire maintenant.

Je suppose que c'est pour passer mes soit disant derniers moments avec ma famille, mais il ne viennent pas, soit ils ont réellement confiance en moi soit ils n'en on rien a foutre.
On verra, ils m'aimeront plus quand je gagnerait ces jeux.

J'attend, quand mon entraineur rentre, freiné par deux pacificateurs.
Il arrive vers moi en hurlant que je suis la fille la plus stupide de la terre et que je n'aurait jamais du me présenter, que d'autres filles de 18 ans avaient plus de chance de gagner, mais que grâce a mon arrivée plutôt théatrale dont je suis assez fière, j'allait vraiment me faire remarquer.
Je sourit a cette pensée, j'ai vraiment un avantage comparé a ces jeunes fades et sans saveur. Faibles apeurés mal nourris et acnéiques. Comparée a eux je suis une princesse.

Faut avouer que ce Neo n'est pas mal non plus dans son genre, peut-être que dans d'autres circonstances il m'aurait plue. En même temps, si ça se trouve c'est la dernière personne de mon district a qui je parlerait.
Et si il me plaisait... J'ferait comment ?
J'avait décroché depuis un bon moment du discours de mon entraineur quand il dit :
Bon Lacey... -il respira comme pour contenir des larmes, ou des insultes qui sait.
Tu a beau être très conne et irresponsable tu est courageuse, et tu est douée. Tu as tes chances de réussir, ne les gaches pas et gagnes, reviens au district 2 et soit acceuillie en reine. Au revoir.

Puis il me serra contre lui. Il n'avait jamais été aussi démonstratif. Je suis certaine que si je revient il niera tout jusqu'a sa mort.

Les pacificateurs nous annoncent que le temps des adieux et passé, une larme coule le long de ma joue, je ne pleurerait pas. J'ai pas peur je suis la meilleure.

On me conduit a un train devant une bande de crétins en délire, je ne leur adresse même pas un regard. Les pacificateurs sont beaucoup moins brutaux que tout a l'heure et je monte calmement dans le train.

Je prend place sur un fauteil ou Neo me rejoint, je lui adresse un petit sourire, il doit me prendre pour une sadique.

L'hotesse se casse, je ne peut m'empêcher de chuchoter-assez fort quand même.

C'est bien ciao vielle folle.

Puis Neo m'adresse la parole, il a une belle voix. Il dit :

"Dis ... Pourquoi tu t'es porté volontaire, comme ca ?"

Bonne question, j'aurait pas l'air sérieuse si je lui dit que c'est parce que je m'ennuyait ferme. Je doit me faire passer pour plus forte que ce que je suis.

Je le fixe et lui dit la véritée, mais vue sous un angle un peut différant :

"Parce que... J'ai pas de vie ici, je l'ai passée a m'entrainer, et la j'en peut plus. Et si en plus je peut épargner une cruche hystérique, tant mieux."

Puis je le regarde histoire de voir sa réaction.


Hors rp :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Moisson district 2 Empty
MessageSujet: Re: Moisson district 2   Moisson district 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Moisson district 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» II,1. la moisson du district un
» EXPIATION - MOISSON - District 1
» EXPIATION - MOISSON - District 9
» EXPIATION - MOISSON - District 7
» EXPIATION - MOISSON - District 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciens RP's :: Édition 2 [Arène Colosseum] :: Districts-